Lutte antiterroriste : l’Australie bannit la langue arabe de ses prisons

AUST-PRISON

Les autorités australiennes ont banni l’utilisation de la langue arabe en prison afin de lutter contre la radicalisation islamiste des détenus.

La mesure concerne les visites, les appels téléphoniques et la correspondance. Toutefois, dans certains cas d’urgence familiale le détenu pourra s’exprimer dans sa langue, à condition qu’un interprète assermenté soit présent.

« Un des problèmes, c’est que des détenus jugés très dangereux avaient des conversations en arabe. Ou du moins pas en anglais. Il fallait agir. », s’est justifié le ministre de la justice de la Nouvelle-Galles du Sud, Brad Hazzard

L’Australie, dont une centaine de ressortissants a rejoint l’organisation Etat islamique,a relevé en septembre son niveau d’alerte face au danger terroriste et a renforcé ses lois antiterroristes.

Katty Scott – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.