L’assassin de Rina Shnerb comptable de BDS financé par l’UE

5
3003

LE PRÉSUMÉ ASSASSIN DE RINA SHNERB EST LIÉ À DES MEMBRES DE BDS FINANCÉS PAR L’UE

Arbid figurait sur la liste des experts-comptables de l’association de défense des droits des prisonniers et des droits de l’homme Addameer (en arabe pour la conscience), une ONG financée par l’UE.

PAR LEON SVERDLOV
 3 OCTOBRE 2019 01:28

Le présumé assassin de Rina Shnerb est lié à des affiliés BDS financés par l'UE

Les drapeaux de l’UE flottent à l’extérieur du siège de la Commission européenne à Bruxelles. (Crédit photo: REUTERS / FRANCOIS LENOIR)

Samer Arbid, un Palestinien de Ramallah arrêté pour avoir dirigé une cellule terroriste du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) responsable du meurtre de Rina Shnerb, âgée de 17 ans, a travaillé pour une ONG financée par l’Union européenne liée au BDS, selon ce que répète l’ONG Monitor mercredi.

Arbid, 44 ans, qui est l’un des responsables du FPLP à Ramallah, avait déjà été arrêté pour sa participation à des activités terroristes au cours de la Deuxième Intifada, sous le commandement direct de la direction du FPLP, pour le compte de laquelle il était en train de préparer des engins explosifs.

Tsahal et la police des frontières ont arrêté Arbid dimanche pour avoir prétendument mis en place et fait exploser le dispositif explosif improvisé qui a tué Rina Shnerb, blessant son père Eitan et son frère Dvir près de l’implantation de Dolev.

Haaretz a annoncé lundi que le ministère de la Justice avait ouvert une enquête sur “des actes illicites potentiels” commis par des agents du Shin Bet (Agence de sécurité israélienne) après qu’Arbid se soit trouvé  dans un état critique au centre médical de l’Université Hadassah, après son interrogatoire. On a, par la suite, rapporté que les officiers du Shin Bet avaient reçu l’autorisation légale de mener un “interrogatoire poussé”, mais seraient allés “trop ​​loin”.
Des médias israéliens ont rapporté mardi que le Comité public contre la torture en Israël (PCATI) avait envoyé une lettre au Procureur général, Avichai Mandelblit et à de nombreux membres de la Knesset, demandant qu’une enquête criminelle soit ouverte concernant l’interrogatoire d’Arbid par le Shin Bet. Les députés de la liste commune ont exprimé leurs préoccupations concernant les techniques d’interrogatoire de Shin Bet, demandant à l’AG d’examiner les plaintes pour torture après l’hospitalisation d’Arbid.
Selon l’observateur des ONG, Arbid figure sur la liste des experts-comptables de l’Association pour le soutien aux prisonniers et les droits de l’homme d’Addameer (en arabe pour la conscience, dont fait également partie le terroriste franco-palestinien Salah Hamouri), qui fournit une représentation légale aux Palestiniens détenus en Israël.
Parmi les objectifs d’Addameer figurent “la fin de la torture et des autres formes de traitements cruels, inhumains et dégradants infligés aux prisonniers palestiniens” et “la garantie de procès équitables, impartiaux et publics”. L’organisation a été répertoriée en tant qu’institution affiliée au FPLP sur le site Web du Fatah en septembre 2015.
Selon NGO Monitor, Addameer a reçu des fonds de nombreux membres de l’UE et d’institutions gouvernementales européennes, notamment la fondation Heinrich Böll, Irish Aid, le ministère des Affaires étrangères de Norvège, le gouvernement basque et la municipalité de Barcelone.
Arbid a également travaillé pour l’Union des comités de travail agricole (UAWC), qui a également été identifiée par le Fatah en tant qu’appartenant au FPLP. Elle a également été identifiée par l’USAID comme le “bras agricole” du Front populaire et décrite par le chercheur universitaire Glenn E. Robinson comme une organisation créée par “des spécialistes de l’agronomie affiliés au FPLP”.
L’UAWC reçoit également des fonds d’États et d’institutions européennes, notamment Grassroots International, l’OCHA des Nations Unies et les gouvernements néerlandais et norvégien, d’après l’ONG Monitor. Depuis 2016, l’UAWC a reçu près de 39 millions de NOK (4,3 millions de dollars) de Norwegian People’s Aid et plus de 8 millions d’euros (8,7 millions de dollars) des Pays-Bas.
En 2017-2021, le bureau de représentation des Pays-Bas à Ramallah accorde 11,3 millions de dollars à l’organisation pour “mettre en œuvre la deuxième phase du programme de gestion des ressources en terres et en eau”.
“Depuis des années, nous mettons en garde contre le phénomène du soutien des gouvernements européens aux organisations de la société civile palestiniennes liées au Front populaire de libération de la Palestine, un groupe terroriste de renommée internationale”, a déclaré le professeur Gerald Steinberg, fondateur et président de Moniteur d’ONG. “L’annonce de cette semaine indique clairement que le FPLP reste actif et meurtrier.”
“Des années de recherche menées par NGO Monitor montrent qu’Addameer, qui lutte au nom et pour le bien-être des terroristes du FPLP, joue un rôle essentiel dans le réseau FPLP-ONG”, a déclaré M. Steinberg. “Nos rapports sur le groupe, qui avait précédemment identifié le nom d’Arbid, ne laissent aucun doute sur le fait que les gouvernements européens et les agences des Nations unies devraient immédiatement cesser de financer Addameer et lancer une enquête approfondie sur la manière dont les fonds des contribuables ont été versés à un groupe doté d’une base claire, liée au terrorisme. record.”
Depuis le début des années 2000, Addameer et UAWC ont tous deux des liens profonds avec le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions), en signant une pétition visant à “isoler Israël, à cause de “l’apartheid” … et à forger une solidarité effective avec la lutte palestinienne pour la liberté, l’autodétermination et la souveraineté. “
En 2014, Addameer et l’UAWC, aux côtés d’autres mouvements civils et d’ONG palestiniennes, ont signé un appel commun à l’action contre le “mur de l’apartheid”, déclarant qu’il était temps de lancer “une intifada juridique”, une lutte intensifiée et de plus de boycotts, de désinvestissements et de sanctions. ” Les organisations ont approuvé le mouvement BDS, appelant le public à “élargir et approfondir le mouvement mondial BDS pour la justice”.
Alon Einhorn et Rachel Wolf ont contribué à ce reportage.

5 COMMENTS

  1. Et l’ONG israélienne demande une enquête pour mauvais traitement contre cet assassin
    Ils sont tombés sur la tête en Israël. Moi, je l’aurais laissé crever.
    ROSA

    • L’ONG en question s’appelle : Comité public contre la torture en Israël (PCATI). Même si on doute de leur orientation par Patriotisme, elles peuvent, en principe et en cas de manquement avéré (là il y a enquête dont les résultats ne sont pas connus), jouer un rôle de garde-fou (je ne parle pas des ONG ouvertement gauchistes, financées de l’extérieur par des entités antisionistes comme l’Europe) et c’est aussi le rôle d’une démocratie (hors violation des règles) que d’assurer l’existence de contre-pouvoirs. Le Shin Bet est réputé ne pas utiliser certaines techniques de la CIA comme le waterboarding et être opposé à cet usage (sauf quelques “pressions” façon de malmener, manque de sommeil, perte de l’équilibre, etc.), il y a donc assez peu de risque que l’enquête aboutisse sérieusement sur une “bavure”. S’il y a “pression”, elle est codifiée, principe de son autorisation. Le détenu aurait eu une attaque cardiaque. ON PEUT AVOIR UNE ATTAQUE CARDIAQUE avec peu de pression extérieure, question de circonstances, de fragilité préalable. Si c’est avéré, il s’agira d’un débordement ou d’une exception à la règle. Ce sera politiquement exploité, mais rien de pire que d’habitude. D’un point de vue professionnel, ils auraient dû prendre un peu plus de précaution, parce que le vrai sujet est d’inculper internationalement le BDS pour implication claire dans le terrorisme meurtrier. Et, à tout prendre, une jeune fille de 17 ans est morte dans l’explosion, c’est un peu plus “grave qu’une vague crise cardiaque pour s’être un peu fait secouer les prunes…

  2. Et le nazisme européen continue et s’amplifie … cette vieille Europe est un amas de nations pro-terroristes ! Eliminer la Nation juive , non plus ouvertement comme auparavant, mais avec les mercenaires arabes , est leur but !

  3. C’est scandaleux. L’Europe et l’ONU sont les complices avérés d’assassins et financent des crimes purement antisémites.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.