??"? ????? ????? ??? ???? ?????? ???? ?? ???? ?????: ????? ????? / ????90 *** Local Caption *** 19.07.21

Dans le passé, lorsque Bennett était encore un sioniste de droite, l’emprise illégale des Bédouins avait une importance symbolique • Mais tout cela appartient à l’époque où Netanyahu était au pouvoir et Bennett ne dépendait pas de la gauche et du mouvement islamique 

FILE PHOTO: A general view shows the main part of the Palestinian Bedouin village of Khan al-Ahmar that Israel plans to demolish, in the occupied West Bank September 11, 2018. REUTERS/Mohamad Torokman/File Photo *** Local Caption 

À l’époque, alors que Naftali Bennett était encore un sioniste de droite, Khan al-Ahmar avait une importance symbolique pour lui et ses partenaires et ses partisans comme s’il s’agissait de Jérusalem, symbole du sionisme et de la souveraineté juive en Terre d’Israël. Détruisez cette « Carthage » bédouine, située entre Kfar Adumim et la route qui relie la vallée du Jourdain, ou mourez.

Tout cela est vrai à l’époque où Benjamin Netanyahu était Premier ministre. Netanyahu avait d’énormes atouts stratégiques et politiques et une ligne d’action militante claire contre l’Iran. Il a traité la question de Khan al-Ahmar comme la question de Gaza – une politique consistant à ne pas secouer le navire.

Le Premier ministre actuel, Yair Lapid, et le Premier ministre en charge, Naftali Bennett, ne disposent pas de tels actifs qu’ils sont tenus de préserver et de protéger. L’évacuation de Khan al-Ahmar pourrait conduire à une double chaîne brisée qui n’était pas à l’ordre du jour auparavant. Dans le passé, on a parlé de la colère de l’Union européenne et d’autres ricochets internationaux, mais aujourd’hui les intérêts existentiels du gouvernement Lapid-Bennett sont en jeu. Premièrement, c’est l’existence même du gouvernement. Il est difficile de voir  RAAM et la liste commune continuer à maintenir l’alliance antisioniste avec les juifs de gauche plus la pseudo élite de droite et des « médias de qualité ». S’il y a une autre flambée, Tsahal devra agir selon la volonté du peuple et non selon ce qui convient à la coalition et à Naftali Bennett.

Le traitement de Khan al-Ahmar n’est pas exactement une continuation du mépris passé de l’ordonnance du tribunal. Elle s’inscrit dans un phénomène surprenant lié au nouveau gouvernement. Il s’agit d’un gouvernement beaucoup plus à gauche qu’on ne pourrait s’y attendre, et l’élément qui était censé être de droite nationale s’est complètement évaporé. Par exemple, l’évacuation de Khan al-Ahmar est exactement quelque chose que ce gouvernement aurait pu réaliser. Au-delà de la question de l’évacuation des localités juives, on remarque dans tous les domaines la puissante affirmation des ministres de gauche.

Les échecs du gouvernement, sont plus importants que cela. Du temps de Netanyahou, la gauche manifestait tous les jours sur la gestion du covid par le premier ministre de l’époque. A présent ces manifestants sont devenus sours aveugles et muets. Alors qu’Israël qui était le premier pays dans tous les classements, et champion du monde toutes catégories dans la lutte contre le covid, le pays a totalement dégringoler avec une flambée de cas hors normes.

JForum – Israël Hayom

2 Commentaires

  1. C’est triste de voir le soutien inconditionnel apporté a bibi alors que ça fait des années qu’il fait du bricolage politique et a créer des bombes à retardement… que d’autres vont devoir désamorcer.
    Laissez le temps a benett de se débarrasser de l’extrême gauche et partis arabes

  2. Bennett le traître putschiste sait que s’il prenait une décision qui déplairait à la coalition des branquignols qui siègent à la Knesset, son gouvernement de pieds nickelés tomberait.
    Il est grand temps de mettre un terme à ce cirque et de foutre dehors ces racailles !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.