Jénine craint l’entrée de Tsahal suite à l’évasion des terroristes: « C’est inévitable ».

 L’atmosphère à Jénine et dans toute la Judée-Samarie [dite Cisjordanie] est tendue depuis que les six terroristes se sont évadés de la prison de Gilboa, et compte tenu de l’admiration pour les prisonniers évadés ‒ la peur de l’entrée d’Israël devient de plus en plus perceptible. «Israël veut entrer dans les villes à tout moment », a déclaré l’habitant de la ville. Le peuple veut relever la tête, soudain il s’aperçoit  qu’il a la possibilité de le faire et il veut se révolter», a ajouté un autre habitant.

Les gens sont heureux et se réjouissent de cette évasion de prison.

Durant les jours qui suivent l’évasion des six détenus de la prison de Gilboa, l’ambiance à Jénine s’est tendue, il n’y a ni sortie ni entrée. Les territoires sont toujours fermés et les tensions se font sentir notamment dans la ville du nord de la Judée–Samarie, qui abrite les six fugitifs qui, selon certaines estimations, certains d’entre eux pourraient vouloir venir ici. « C’est inévitable », a déclaré Muhammad, un habitant de Jénine. « Israël veut entrer dans les villes à tout moment ».

Le sujet de conversation à Jénine porte essentiellement sur les « héros » qui sont nés du jour au lendemain et unissent tout le monde dans les territoires. « Vous avez 4.200 Zakaria entre les mains, j’aimerais qu’ils sortent de la même manière », a déclaré un proche d’un détenu rencontré dans la ville. « C’est un homme sophistiqué, intelligent et héroïque », a déclaré un autre habitant de la ville qui a refusé d’être identifié. « Quelqu’un sortant d’une prison israélienne, creusant un tunnel souterrain, ne serait-il pas un héros »?, déclare Hossam Abu Roub, un habitant de Qabatiya.

À la périphérie de la ville, c’est généralement calme, mais à quelques kilomètres, à l’intérieur de la ville elle-même et bien sûr dans le camp de réfugiés, l’histoire est complètement différente. Tous les soirs ces derniers temps, des défilés armés, des démonstrations de force des militants du Jihad islamique et du Fatah ont défilé à l’intérieur du camp, en prévision de ce qu’ils attendent irrésistiblement: une entrée israélienne rapprochée dans le camp, dans le but de capturer les fugitifs.

Le but de ces démonstrations de force est de tenter de dissuader les FDI d’entrer dans le camp, surtout lorsqu’elles sont convaincues ici que cela peut arriver à tout moment. En quelques jours, cet incident a réussi à enflammer la zone.

Le Jihad se prépare à un affrontement armé avec Tsahal.

« Un homme détenu, menotté, veut retrouver sa liberté », a déclaré un habitant de la ville. « Il sera prêt à tout pour obtenir sa liberté. » Un autre habitant de la ville a déclaré que « depuis 15 à 20 ans, aucune action de ce type n’a eu lieu. Les gens sont heureux et se réjouissent de s’être évadés de prison comme ça ». Il a ajouté que « le peuple veut relever la tête. Soudain, il s’aperçoit qu’il en a le pouvoir et il veut se révolter ».

Mardi, des centaines de jeunes sont sortis et ont affronté Tsahal et la police dans de nombreuses régions: de Jénine, en passant par Naplouse/Sichem et Tulkarem, jusqu’à Jérusalem et Hébron. Vers les forces militaires, une évolution qui peut s’avérer dangereuse.

Pendant ce temps, à Gaza, le Jihad islamique menace des tirs de roquettes, mais pas pour rien. En attendant, il permet à la Judée-Samarie  et aux prisons de s’enflammer, sans trop vouloir attirer l’attention, mais même cela peut changer en un instant du jour au lendemain.

En fait tant que les arabo-palestiniens auront l’impression qu’ils ont un droit de regard sur la Terre d’Israël, cela leur donnera la force et la conviction d’en découdre avec les Juifs et ses forces de sécurité. Comme le répète sans cesse le député Ben Gvir, il faut utiliser toute la puissance de frappe possible afin de briser leur appétit de vouloir récupérer la Terre Sainte d’Israël.

JForum ‒ N12-mako.il.news ‒ Divers

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.