Viorica Dăncilă

« La Roumanie transférera son ambassade en Israël de Tel Aviv à Jérusalem », a déclaré dimanche la Première ministre Viorica Dăncilă lors d’une conférence de l’AIPAC, une déclaration qui prend un tour  particulier alors que Bucarest assure actuellement la présidence tournante de l’Union européenne, traditionnellement opposée à une telle décision.

Aussitôt, le président roumain a rappelé qu’il y était opposé accusant Sa Première ministre de « s’empresser de faire des annonces publiques en l’absence de toute décision à cet égard »….

« Je suis enchantée d’annoncer aujourd’hui que, après la finalisation par tous les acteurs constitutionnels impliqués (…) moi, en tant que Première ministre, et le gouvernement que je dirige, allons transférer l’ambassade de Roumanie à Jérusalem, capitale d’Israël« , a déclaré Viorica Dancila lors de la conférence du lobby pro-israélien .

Cependant, quelques heures après, le président de Roumanie, Klaus Iohannis s’est d’emblée, dans un communiqué, opposé au souhait de suivre les Etats-Unis sur la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël: « Par ses propos concernant le transfert de l’ambassade à Jérusalem, Viorica Dancila fait une nouvelle fois preuve de sa totale ignorance en matière de politique étrangère et en ce qui concerne les décisions importantes de l’Etat roumain« .

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Le roi de Jordanie Abdullah II a annulé une visite en Roumanie pour protester contre le soutien de la première ministre à la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël.

Par ailleurs, Juan Orlando Hernandez, le président du Honduras a, lui aussi, annoncé dimanche, non pas le transfert de son ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem mais une nouvelle étape vers l’objectif: l’ouverture d’une représentation commerciale dans la ville sainte, en précisant: « Cette décision va attirer beaucoup d’attaques de la part des ennemis d’Israël et des Etats-Unis mais nous poursuivrons sur ce chemin ».

Le parlement hondurien avait décidé en avril 2018 de relocaliser son ambassade en Israël de Tel Aviv à Jérusalem par 59 voix pour et 33 contre. Mais la décision devait encore être approuvée par le pouvoir exécutif.

Le jeudi 21 décembre 2017, 128 pays  avait condamné à l’ONU la décision du président américain de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël, mais 9 s’étaient opposés à la condamnation et 34 s’étaient abstenus. Le Honduras est l’un des sept pays,  avec le Togo, le Guatemala, la Micronésie, Nauru, Palau et les îles Marshall qui s’était rangé aux côtés des Etats-Unis et d’Israël lors du vote de l’Assemblée générale des Nations unies condamnant le choix de Washington. Le Paraguay pourtant fréquemment pro-israélien s’était abstenu, le Canada aussi et avait déclaré que le texte ne servait en rien le processus de paix  sans oublier le Mexique qui avait évoqué une « réunion inutile ».

Tel-Avivre –

2 Commentaires

  1. Un pays européen, extraordinairement, avec une dame plus courageuse que tous les dirigeants européens réunis, ose affronter le processus de soumission général admis !
    La Suède, en naufrage, s’interroge, alors qu’il est sans doute trop tard, mais bon,…
    Finalement, quelque chose se passe, et rejoint la pensée mystique. Autant l’antisémitisme est irrationnel, autant sa disparition progressive le sera…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.