Le Quotidien Officiel de l’AP aujourd’hui titre : « Jérusalem est à nous »
• Abbas: les sites sacrés islamiques et chrétiens ont besoin de « défense »
• Au sujet des actions d’Israël sur le Mont du Temple:  » Ils veulent faire un pas de plus vers la reconstruction de leur présumé temple  »
• Éditorial dans le quotidien officiel de l’AP: « Les sites saints [sont perçus] comme subissant une judaïsation »

L’Autorité palestinienne et le Fatah continuent d’encourager les violences palestiniennes à Jérusalem, encouragent leur «escalade» et présentent la situation aux Palestiniens comme si la mosquée Al-Aqsa et Jérusalem étaient en danger et avaient besoin d’être «défendus».

Les dirigeants de l’Autorité palestinienne et du Fatah ont presque entièrement ignoré l’attentat terroriste au début de ce mois-ci, lorsque des terroristes ont tiré de la place Temple Mount et ont assassiné 2 policiers frontaliers israéliens. Cependant,  les détecteurs de métaux étaient présentés par les dirigeants palestiniens comme constituant une «escalade» israélienne, une «agression» et une «attaque» contre Jérusalem et la mosquée Al-Aqsa. Le mufti d’al aqsah avait prévenu les fidèles que s’ils passaient par un détecteur de métaux sioniste, leur prière à la mosquée serait invalidée.

 Palestine Media Watch a maintes fois prouvé que les dirigeants de l’AP et du Fatah ont déclaré de façon récurrente que tout le Mont du Temple, y compris le Mur Occidental appartient uniquement aux musulmans. Ils répandent continuellement la rumeur selon laquelle la Mosquée d’Al-Aqsa est attaquée et qu’Israël a programmé sa destruction pour construire le «prétendu Temple».

Au cours des deux dernières semaines, les dirigeants de l’AP et du Fatah ont appelé à une «escalade» des émeutes, ont exhorté les Palestiniens à «se révolter et les ont encouragé à mourir «pour la Palestine».

Un exemple du message de l’Autorité Palestinienne aux Palestiniens pour qu’ils refusent les mesures de sécurité d’Israël sur le Mont du Temple comme le montre le dessin ci-dessus, a été publié dans le quotidien officiel de AP. Un Palestinien attaque un détecteur de métaux, qui en se renversant former le mot arabe «notre» . Il est suivi de la déclaration: «Jérusalem est à nous». [Journal officiel de l’AP Al-Hayat Al-Jadida, 23 juillet 2017]

Pour illustrer le prétendu «danger» posé par «l’occupation» au site sacré islamique, Abbas en a appelé à Allah pour qu’il «libère notre mosquée»: Texte publié: « O Allah, libère notre mosquée de la souillure de l’occupation ». Baseline « Un bon et béni vendredi »
[Official Fatah Facebook page, 21 juillet 2017]

Abbas s’est félicité que les Palestiniens se référaient souvent à la présence de Juifs sur le Mont du Temple comme à une «souillure» et une «profanation» du site.

Abbas a également exprimé sa « fierté » dans la détermination des Palestiniens.  Il a appelé les pays arabes et islamiques à soutenir les Palestiniens dans leur «défense» des sites sacrés islamiques et chrétiens, faisant ainsi allusion au prétendu «danger», tout en prévenant Israël des conséquences de son «mépris pour les sentiments des Palestiniens», Arabes et musulmans à travers le monde « :

Il a souligné l’importance de la solidarité de la nation arabe et islamique, pour la défense des sites saints de l’islam et du christianisme à Jérusalem … Le président a mis en garde contre le mépris pour les sentiments des Palestiniens, des Arabes et des musulmans à travers le monde, la tentative d’imposer une nouvelle réalité sur le terrain, et la poursuite des violations israéliennes des décisions internationales « .

[Journal officiel de l’AP Al-Hayat Al-Jadida, 21 juillet 2017]

Le secrétaire général du bureau présidentiel de l’AP, Tayeb Abd Al-Rahim, a déclaré que les actions d’Israël sur le mont du temple sont en fait «un pas en avant pour l’établissement du prétendu temple « :
« Jérusalem est notre Qiblah politique (c’est-à-dire la direction de la prière musulmane, la Mecque) … que  notre boussole ne cessera jamais de pointer, peu importe les sacrifices. Il n’y aura pas d’Etat palestinien dont la capitale n’est pas Jérusalem, Et Jérusalem doit être purement arabe pour ses musulmans et ses chrétiens. Nous n’accepterons pas de souveraineté juive …


[Israël] voulant imposer sa souveraineté sur Jérusalem est un ancien projet des adeptes du Talmud … il ne s’agit pas d’une division [entre les Juifs et des Musulmans] selon les temps [de prière] ou les zones à Jérusalem (sic., Sur le Mont du Temple ), Mais c’est une étape sur le chemin de l’établissement du soi-disant Temple « .
[Journal officiel de l’AP Al-Hayat Al-Jadida, 23 juillet 2017]

Un éditorial dans le quotidien officiel de l’AP a également répété l’affirmation selon laquelle Al-Aqsa est en danger, et qu’Israël « judaïse » le site et qu’ils ont des preuves que les « israéliens veulent judaïser la bénie mosquée Al-Aqsa». L’éditorial a également cité un discours d’Abbas dans lequel il a appelé à l’unité entre le Fatah et le Hamas:

« L’appel du président Mahmoud Abbas est l’appel de Jérusalem et de la mosquée Al-Aqsa. C’est un moment historique crucial: soit il y aura une unité nationale pour soutenir Jérusalem et la mosquée Al-Aqsa, soit une occupation plus brutale et des plans israéliens plus dangereux. encore Mais la Palestine n’acceptera rien d’autre que l’unité. Elle n’acceptera pas la poursuite de l’occupation et n’acceptera pas que ses sites saints soient souillés ou judaïsés ».

[Journal officiel de l’AP Al-Hayat Al-Jadida, 23 juillet 2017]

[Fatah] Commissaire général de la mobilisation et de l’organisation [en Cisjordanie], le membre du Comité central du mouvement Fatah [et le membre du Conseil central de l’OLP] Le Dr Jamal Muhaisen a souligné que malgré toutes les violations que les membres de notre peuple connaissent et les tentatives Pour arrêter leur lutte et les empêcher de prier, les jeunes Palestiniens continuent dans leur lutte pour défendre les sites qui sont saints pour l’islam. Il a déclaré: «Nous savons bien que tout ce qui se passe est un péage pour la défense du site sanctifié qui est la bénie mosquée Al-Aqsa».

[Official Fatah Facebook page, 21 juillet 2017]

Le déni de l’histoire juive à Jérusalem est un thème récurrent dans le discours des dirigeants palestiniens, puisque Palestine Media Watch a signalé de nombreuses fois.

Il a déclaré: « [Israël] n’a pas le droit d’installer ces détecteurs de métaux, parce que la souveraineté sur la mosquée Al-Aqsa est notre droit [palestinien]. Nous avons donc pris une position décisive et ferme, en particulier en ce qui concerne la coordination de la sécurité.  »
 

10 Commentaires

  1. Les palestiniens et les arabes doivent reconnaître une chose l’antériorité du Judaisme , Or ce n’est pas le cas, leur soit disant « Moussa, Ibrahim » ne sont à l’origine que « Moshé, Abraham » arabisé. Le judaisme a existé sans avoir fait de calcul au moins 2500 ans avant l’Egire. Il devraient même savoir que le christ était un juif. Il faut reconnaître que l’église de Rome malgré tout le mal qu’ils ont fait aux juifs pendant des siècles et des siècles reconnait cette chose. Le tort d’Israël est de ne pas en parler. Ils devraient interroger les autorités catholiques à ce propos pour qu’elle leurs confirme ce qui est dit.

  2. Encore une marche arrière de plus, bibi devrait sérieusement penser à laisser sa place à la relève dans le parti nombreux sont ceux qui ne pratiquent pas le double langage et explique fermement ce que doit être notre position , je pense a Tzipi Hotovely, ministre d’Israël qui a eu le courage d’affirmer : « Il n’y aura jamais d’Etat palestinien ! »

  3. Comme d’habitude, la presse arabe se gargarise d’illusions … il faut dire qu’ils en ont bien besoin compte tenu de l’état de déliquescence avancée de tous ces pays …

  4. D’ou on apprend qu’il ne faut jamais soutenir une mesure prise par un gouvernement israelien en prétendant expliquer a ce monde hostile qui n’y comprend rien, qu’il s’agit de bon sens, de sécurité, de justice…

    On a l’air tout kon ensuite lorsque la mesure en question est annulée.

    Idem lorsqu’on explique que cette terre est la notre depuis 3000 ans ou que le Mont du Temple est pour nous le lieu le plus sacré. Qui peut alors comprendre que nous laissions les arabes y faire la loi et que notre propre gouvernement nous en interdise l’accès ?

    Si on est un peu honnete, on admettra que les arabes méritent cette terre amplement plus que nous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.