La Jordanie déstabilisée par l’accord Hamas-Israël-Egypte

4
1213

L’accord israélo-égyptien sur Gaza ébranle le trône hachémite de Jordanie

Les partisans du Hamas, qui sont à la tête de l’opposition radicale des Frères musulmans contre le roi Abdullah de Jordanie se sentent encouragés par le consentement d’Israël à un accord conclu avec les dirigeants du Hamas à Gaza, négocié par l’Égypte. Ils ont conclu, après avoir évité une opération militaire à grande échelle par Israël, que la tactique terroriste de leurs frères de Gaza avait surpassé les capacités militaires et de renseignement pourtant réputées de Tsahal. Ils envisagent d’emprunter cette tactique pour donner un dernier coup de semonce au trône hachémite déjà fragile à Amman.

Sur le trône depuis 20 ans, le faible moral du monarque, âgé de 57 ans, a alarmé les cercles occidentaux, lors de sa visite à Washington au début du mois de mars. Le roi Abdullah a rejeté tous les projets concernant le Moyen-Orient, notamment le plan de paix israélo-palestinien du président Donald Trump, présenté par le vice-président Mike Pence, le secrétaire d’État Mike Pompeo et les conseillers spéciaux du président Jared Kushner et Jason Greenblatt. Le roi jordanien ombrageux leur a dit à tous de ne pas compter sur lui pour aucune sorte de coopération dans la mise en œuvre de la politique américaine dans la région.

Le 29 mars, alors que Gaza était sur le point de basculer dans un affrontement majeur, les Frères musulmans ont remporté une tranquille victoire en faisant passer, pour la première fois, devant le Parlement jordanien, une motion annulant le contrat de gaz naturel signé avec Israël par la compagnie d’électricité jordanienne. Pour tenter de sauver l’accord, la cour royale a renvoyé l’affaire devant la cour constitutionnelle jordanienne pour qu’elle rende sa décision finale. Le bras long du Hamas de Gaza avait clairement atteint la confrérie en Jordanie et avait réussi à infliger un coup désastreux à l’économie du royaume.

Le roi Abdullah a tenté de contrer les menaces des extrémistes en éloignant Amman de Washington et de Jérusalem. Il a publiquement critiqué les politiques de l’administration Trump dans la région et a pris la tête de la campagne contre Israël sur le Mont du Temple et Jérusalem.

Pendant de nombreuses années, le roi Abdallah a beaucoup compté sur le soutien militaire, le renseignement et l’économie pour maintenir son royaume à flot et stable. Mais maintenant, alors qu’il a plus que jamais besoin d’un coup de main, il se sépare de ses défenseurs.

Deux grands risques se font de plus en plus aigus :

  1. L’aggravation de la crise économique et les pénuries qui l’accompagnent ont rendu la population plus agitée et ont contrarié la classe moyenne, qui était l’un des principaux piliers du trône. Les tribus bédouines, un autre accessoire important, se sont retournées contre le trône et se joignent aux manifestations de l’opposition contre le roi.
  2. Le pacte en évolution entre l’Iran et deux des voisins de la Jordanie, l’Irak et la Syrie, amène les grosses milices irakiennes, placées sous le commandement des gardiens de la révolution iraniens, à la porte arrière de la Jordanie. Abdullah n’a aucun doute sur le fait que son trône est perçu comme un obstacle majeur à la dynamique d’expansion de l’Iran et qu’il est donc indispensable. Actuellement, il manque de défenseurs pour son royaume contre cette tempête imminente, après s’être détourné de Washington et de Jérusalem.

   ,  ,  ,  ,  – 

Egypt’s Israeli-Hamas deal further shakes Jordan’s Hashemite throne

4 COMMENTS

  1. La Jordanie est une Escroquerie Britannique qui ne mérite rien d’autre que de disparaître et le vide créé permettra de rejouer toutes les cartes au Moyen Orient et de mettre Au Clair la Réalité scotomisée par tout le monde (Européens, USA, Russes et Juifs…! depuis près d’un siècle bientôt: Quand la Grande Bretagne créait la Transjordanie (sic) après avoir dessiné avec Balfour, l’Israël Antique destinée au Foyer juif,(!!??)pour SES INTERETS et contre la France et les juifs…La France qui n’a cessé de les trahir les juifs, les siens comme les autres (!) depuis 1918 et jusqu’à aujourd’hui-même; sauf l’intermède de 1947/48 pour se débarrasser des réfugiés de l’Est survivants de la Shoah! (àSète – l’Exodus et autres aides) ils avaient “quand même” été soi-disant surpris -sic de l’Evasion resic; du Grand Mufti Husseini, prisonnier à Paris….mais Agent très utile alors, des intérêts français du Levant !!!!!!
    Fumiers d’Europe…. Salauds du Quai d’Orsay…etc et cies

    • J’interprete aussi l’aide fournie a Sete, par la France, a l’Exodus en partance, comme un moyen
      de nuire aux interets britanniques: outre qu’il s’agissait de “l’ennemi hereditaire”, la France de de Gaulle n’a jamais pardonne a l’Angleterre Churchill et la lecon de courage des Anglais, pendant la guerre.

  2. Le pere d’Abdullah fut, vers la fin de sa vie, un homme de paix. En 1967, il s’etait laisse entrainer a la guerre par Nasser (vous souvenez-vous de ses courbettes telephoniques, saisies par Israel, lorsqu’il s’adressait a Nasser “mais certainement, Monsieur le President, nous dirons que ce sont des avions anglais et americains qui nous ont attaques …” ?). Cependant, a la suite de Septembre Noir, il accepta la proposition americaine de faire sauver son trone (les Syriens menacaient d’envahir la Jordanie) par un show (plutot qu’une intervention, qui ne fut pas necessaire) de l’armee de l’air israelienne. Sur la pelouse de la Maison Blanche, vivant ses derniers mois, lors de la (desastreuse. mais ce n’est pas la question) poignee de main historique, Hussein avait des larmes aux yeux de bonheur. Son fils, helas, n’a pas son humanite: c’est vrai que son trone est de plus en plus menace par des islamistes.

  3. Aucun problème,lui aussi il ne sert a rien !
    Il dégagera de gré ou de force ,en laissant la place a d autres barbares.Mais au moins la situation sera plus claire ,et il faudra trancher avec le territoire de transjordanie qui est une création artificielle .
    Le problème ,est le port d Aqaba mitoyen d Eillat.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.