La France accorde une prime aux sans-papiers algériens pour rentrer en Algérie

11
1388

La France accorde une prime aux sans-papiers algériens pour rentrer en Algérie

Le ministère de l’Intérieur français a décidé d’accorder une prime exceptionnelle de 2 500 euros pour les sans-papiers résidant en France, dont les Algériens, qui acceptent de retourner dans leur pays d’origine avant le 31 décembre 2019, a rapporté le jeudi 12 septembre le quotidien Le progrès.

L’aide au départ volontaire et à la réinsertion pour les sans-papiers et les demandeurs d’asile déboutés en première instance, d’un montant de 650 euros, est passée désormais à 2 500 euros jusqu’à la fin de l’année.

Cette prime peut atteindre dans le cas des ressortissants de certains pays, surtout d’Afrique de l’Ouest, la limite de 5 700 euros dans le cadre d’une aide financière à la réinsertion pour financer une formation ou la création d’une entreprise. Alors que pour les sans-papiers algériens et d’autres pays du Maghreb, la prime du retour aidé peut atteindre 4 000 euros voyage compris.

observalgerie.com

11 COMMENTS

  1. @ Asher Cohen

    J’apprécie beaucoup vos posts depuis quelques années .
    Le Juif où qu’il ait vécu a subi des injustices .
    J’en ai subi aussi en Tunisie aprés l’indépendance , c’est ce qui a décidé mon départ .
    Je n’aime pas parler de moi mais je vais vous donner un exemple parmi tant d’autres .
    Jeune j’étais trés sportif , j’ai même été entr’autres disciplines champion de Tunisie et international de hand ball ainsi que champion de Tunisie du triathlon catégorie cadet .
    Je vous raconte cela pourquoi ?
    Je souhaitais devenir éducateur d’éducation physique .
    J’ai passé pendant deux jours les tests pour l’entrée à l’institut des sports de Kassar Saïd pas loin de Tunis .
    Sans me vanter j’étais pratiquement 1er dans toutes les disciplines sauf sur le 1000 m car j’étais plus un sprinter .
    En français une simple rédaction où je m’en suis bien sorti .

    Bref :

    Résultats : j’ai échoué sans aucune explication . On n’a jamais voulu me donner mes notes .
    Précision importante : j’étais le seul Juif à me présenter .
    C’est à ce moment que j’ai tout compris .

    5 mois plus tard j’étais à Marseille chez ma tante où j’ai passé mes 3 premiéres nuits avant de me rendre à Lyon dans un foyer de l’OSE comme éducateur .
    J’avais 18 ans , je suis parti avec 350NF , une valise en carton et un visa d’un mois car j’étais de nationalité tunisienne .
    Mon exemple n’est pas unique et il n’est pas dramatique quand on regarde autour se soi .
    Quel est le Juif qui n’a pas son histoire à raconter ?
    Chaque Juif est un roman qui a possédé plusieurs passeports , qui connait plusieurs langues et qui est devenu un homme quand il a invité ses copains à aller au cinéma et fumer sa premiére cigarette le jour de sa Bar Mitzva .
    Mon cher Asher , nous avons 1000 raisons d’être fiers d’être Juifs .
    Ils nous ont rendu plus forts ces chiens .

    • Précision :

      Ce n’était pas un ” foyer ” mais une ” maison d’enfants ” de l’OSE où je m’étais rendu .

      A Saint Genis Laval exactement et la maison s’appelait ” Le Tremplin ” .

      Scusi .

    • @Bonaparte
      Merci pour votre post. Je veux montrer à travers une expérience vécue comment l’Etat Français traite les Juifs, et en bien inférieurs aux arabes, comme dans l’Algérie vichyste. Il faut savoir que le Juif d’Algérie, même Français depuis 1,5 siècles , n’est pas mieux traité par la France que le Juif Tunisien ou Marocain. Il faut se libérer de ce mythe. Le français est beaucoup trop jaloux du Juif pour ne pas être antisémite et il ne peut pas retenir sa haine, souvent exprimée par des actes délictuels, mais aussi souvent par des crimes. Oui le Juif a l’habitude d’avoir possédé plusieurs passeports et de parler plusieurs langues, mais à qui la faute si ce n’est aux Etats qui le persécutent par jalousie? Martin Seligman a constaté que dans la Russie tsariste des années 1880, les Juifs comme les paysans slaves étaient persécutés. Seuls les Juifs sont partis, faire l’Amérique ou la Palestine, tandis que les Slaves sont restés et se sont résignés, et il en a conclu que le Judaïsme rendait plus optimiste que le christianisme orthodoxe. C’est cet optimisme qui a recrée l’Etat Juif après les années 1880, et qui nous fait mépriser les anti-Juifs. Vous avez raison, les chiens antisémites ne font que nous rendre plus forts, nous amener à ne compter que sur nous-mêmes et être encore plus fiers d’être Juifs.

  2. Ils en ont de la chance! Au début des années 1990, exclu de l’Internat alors que je n’avais pas commis la moindre faute, j’étais SDF. En tant que Juif d’Algérie, je demandais alors à l’Etat l’équivalent de l’Aide au Départ attribuée aux arabes pour mettre mes compétences professionnelles en équivalence linguistique d’un autre pays afin de pouvoir émigrer dans des conditions saines, soit l’équivalent de 2000 euros actuels. On m’a répondu que les arabes n’avaient-pas la nationalité française (et on leur attribuait d’office les plus beaux logements sociaux), tandis que moi, en tant que Juif, l’on me considérait comme français, tout en me maintenant SDF pendant des années, et me refusant toute aide à l’émigration, espérant m’exploiter par le travail forcé à produire de la valeur pour engraisser les enfants des collaborateurs et la descendance arabe des tueurs du FLN. Bien entendu, on m’avait auparavant contraint, durant 14 mois de service militaire à soigner gratuitement les enfants des collaborateurs, alors que les arabes ne faisaient-pas de service militaire français. Et maintenant, le Rectorat de Paris refuse catégoriquement de m’inscrire dans une université pour préparer une Licence complémentaire en Mathématiques, probablement de grands nostalgiques du bon vieux temps des Lois Raciales Anti-Juives du tueur Pétain qui interdisait aux Juifs l’université française. Il faut voir la jalousie antisémite et la haine des fonctionnaires français. Bien entendu on attend des Juifs qu’ils produisent de la valeur en France et paient des impôts et taxes pour financer les universités pour les arabes et payer les salaires des bons à rien de fonctionnaires destructeurs, parasites et probablement anti-Juifs, de l’Education Nationale, et on ne facilitera-pas l’émigration des pigeons Juifs, car la poire est trop bonne. Tout ceci pour montrer qu’en Francaouie, les Juifs sont considérés comme français pour le mauvais, être écarté de l’Internat, les corvées militaires, être maintenu SDF sans logement social, privé par la police pourrie de sa bibliothèque et ses dossiers de travail pour être empêché de gagner sa vie, etc.. et ils sont considérés par l’Etat francaoui comme des “sales Juifs” pour le bon, tel le Droit à sa carrière médicale, le logement social, le droit de disposer de sa bibliothèque et ses dossiers de travail pour gagner sa vie et manger à sa faim, le droit d’utiliser l’université pour se former, et bien-sûr l’aide légitime à l’émigration. Conclusion, rien n’a changé et comme sous le régime vichyste, les Juifs sont traités par la France comme inférieurs en droit aux arabes, qui eux ont tous les droits, logement social, formation et aide au départ, et j’en passe. Il faut donc que les esclaves Juifs quittent ce pays et laissent aux enfants des collaborateurs et aux arabes l’honneur de développer la francaouie.

    • Je voudrai ajouter à ceci que quand j’étais SDF, je n’avais même-pas de quoi me payer des droits d’inscription universitaire pour apprendre l’Hébreu afin de travailler dans l’économie israélienne, et l’Etat francaoui refusait catégoriquement de m’en exempter, espérant m’exploiter à engraisser les entreprises françaises, par contre l’arabe qui arrivait du Maghreb était d’emblée exempté du paiement des droits d’inscription, était inscrit à l’université, recevait une bourse d’études, un job de planqué aux frais du con-tribuable, un logement social, etc.., pendant que moi je devais apprendre l’Hébreu tout seul, tout en crevant de faim et en vivant dans la rue ou dans une chambre d’hôtel. La France est belle pour les arabes mais pas pour les Juifs.

  3. Par manque de courage et de conviction, la France préfère donner de l’argent à des clandestins alors qu’elle est en droit de les expulser sans indemnités, comme cela se pratique dans tous les pays.
    Les caisses de l’Etat sont déjà vides et les Français sont essorés par les impôts écrasants qui les accablent, mais voilà, le Micron vient une fois de plus, proposer de l’argent emprunté au Qatar, pour le proposer à une population qui n’a rien à faire sur le sol français; comme le disait déjà Rocard le socialiste : la France ne peut pas recevoir toute la misère du monde.
    L’adolescent agité qui devient hystérique face aux caméras, continue pourtant à ignorer le mouvement des “Gilets Jaunes” qui va bientôt fêter un an de manifestations; du jamais vu dans le pays ….

  4. Sous Vichy ils auraient dû faire cette même proposition à tous les Juifs qui souhaitaient se rendre en Israël .

    Ils auraient pris ” l’Exodus ” avec Paul Newman Ben Canaan .

    • @Bonaparte
      Ce que vous semblez ne pas comprendre c’est que les français n’ont jamais cessé de raisonner comme sous Vichy s’agissant des Juifs, et qu’ils ne faciliteront jamais les émigrations vers Israël car la poire est trop bonne. Nous devons ne compter que sur nous-mêmes comme en 39-45.

  5. l’algerie n’accorde aucune prime aux sans papier ouest africain qu’elle envoie dans le sahara et les y laisse creuver !!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.