La Ville sainte s’est retrouvée, ce jeudi 27 janvier, sous un épais manteau blanc. Le résultat d’une tempête qui s’est abattue sur Israël, la Cisjordanie et plusieurs pays voisins, et d’une vague de froid exceptionnelle.

La neige recouvre Jérusalem alors que la tempête hivernale Elpis frappe Israël.” Tel est le titre d’un portfolio publié ce jeudi 27 janvier sur le site du quotidien israélien Ha’Aretz.

Après des premiers flocons tombés la veille au soir, la ville de Jérusalem était sous la neige ce jeudi 27 janvier, alors qu’une tempête s’abat non seulement sur Israël mais aussi sur l’ensemble de la Méditerranée orientale. Dans son émission matinale, la chaîne saoudienne Al-Arabiya a proposé des images exceptionnelles de la Ville sainte recouverte d’un épais manteau blanc de 20 centimètres.

La ville, tout comme le nord d’Israël et la Cisjordanie, était au ralenti pendant une bonne partie de la journée, avec des routes bloquées et les écoles fermées par précaution.

Un temps similaire a été enregistré dans plusieurs pays voisins, notamment en Jordanie, mais aussi au Liban ou en Syrie, où le froid vient, comme un fardeau, s’ajouter aux conditions de vie difficiles de leurs habitants les plus démunis. Si, en Israël, on a donné le nom d’Elpis à cette tempête, les pays arabes lui ont préféré le nom de Yasmine.

Depuis deux semaines, l’ensemble de la Méditerranée orientale connaît une vague de froid exceptionnelle. Ces dernières heures, la Turquie – où la neige est tombée sur la station balnéaire d’Antalya pour la première fois depuis vingt-neuf ans, note Ha’Aretz – mais aussi la Grèce ont été paralysées par la neige. Les jours précédents, c’est le Levant qui devait essuyer une première tempête.

Ce froid exceptionnel, venu de Russie, est la conséquence directe du réchauffement climatique, explique un climatologue au quotidien israélien.

Jforum

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.