Pour l’ancien conseiller de François Mitterrand, Jacques Attali ,  » Il est aujourd’hui  plus difficile d’être musulman que juif, parce que la France n’a pas encore aidé à franchir le plafond de verre pour toute une génération « .

Pourquoi ?  « Parce que  les juifs sont en France depuis plus longtemps. Ensuite, pour qu’une communauté s’intègre il faut qu’elle crée une classe moyenne, qu’elle crée une bourgeoisie… L’islam de France n’a pas encore eu tout cela. « 

 

 

Peut-on rappeler à Jacques Attali, qu’en 1940, les musulmans de France n’ont pas été inquiétés, que les Juifs sont actuellement les victimes d’assassins musulmans, et que ces derniers font la loi dans les cités. Oui, ils sont intégrés dans certaines zones, et c’est la république qui s’y est désintégrée.

Il est de bon ton, pour se faire passer pour un homme de gauche de faire dans l’islamophilie, et la compassion envers des assassins qui trouvent toujours grâce aux yeux des hommes de gauche en invoquant les problèmes sociaux, auxquels, est soumis un grand nombre de Français, qui ne deviennent pas pour autant des assassins et des terroristes.

L’islam reste et restera incompatible avec la République. Les responsables religieux musulmans, capables d’être des décisionnaires en matière religieuse, n’habitent pas en France, et se fichent voire redoutent l’intégration des musulmans en France. Ils ne sont pas prêts à réformer quoi que ce soit, encore moins pour le bon plaisir des Occidentaux qu’ils aimeraient bien voir soumettre.

 Voilà donc un discours, qui refuse de voir les réalités en face. Réduire l’islam, à un culte où le fidèle se contente de manger hallal, et fait ses prières régulièrement, c’est faire abstraction de toute la partie politique incluse dans l’Islam, et qui ne se soumettra jamais aux principes humanitaires de l’Occident. C’est avant tout cela l’intégration, et non l’existence d’une classe bourgeoise ou non. Napoléon en convoquant le  « sanhédrin » un shabbat avait voulu tester les dirigeants juifs de l’époque, en leur posant douze questions posant problème de compatibilité entre le judaïsme et les lois de la République. Soyons comme lui pragmatique et posons aux musulmans les questions qui fâchent. Seulement, après nous pourrons dire s’il y a compatibilité ou pas  de l’Islam avec la République? Encore faut savoir QUI au nom de l’Islam sera capable d’y répondre. 

 JForum.fr

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.