Le Palais Royal en vue ? Le monde arabe affirme qu’Israël a envoyé un ultimatum à Assad.

Israël a mis en garde le président syrien contre le soutien des opérations de l’Iran dans son pays et a menacé de perquisitionner l’un de ses palais si ces opérations, qui incluent également le transfert d’armes de qualité vers la Syrie, se poursuivent, selon les médias arabes.
l’avertissant de soutenir les opérations de l’Iran dans son pays, ainsi que de continuer à transférer des armes de qualité vers la Syrie, disant que l’un de ses palais pourrait servir de prochaine cible pour un raid par des combattants israéliens, selon le site d’information arabe Ilaf.
Cette menace intervient après la fermeture de l’aéroport de Damas à la suite d’un attentat attribué dans ce média à l’armée de l’air israélienne le week-end dernier. Des informations parues dans les médias arabes ont déclaré que le Hezbollah et des milices iraniennes avaient subis des pertes lors de l’ attaque , et des photos satellites d’un rapport de renseignement de la société de satellites et des solutions de renseignement Imagesat International (ImageSat International – ISI) montrent que l’attaque a conduit à l’arrêt complet des deux pistes A Damas.

Le ministère russe des Affaires étrangères a condamné l’attaque contre Israël à l’aéroport, affirmant qu’elle violait les normes fondamentales du droit international : « De telles actions irresponsables créent de graves risques pour le trafic aérien international et mettent la vie d’innocents en réel danger réel. Il faut arrêter cette pratique.
En outre, le site d’information arabe a rapporté que la Russie avait menacé de se retirer de l’accord entre les deux pays, qui permet à Israël la liberté d’action dans l’espace aérien syrien, si de telles attaques se poursuivent. Le site rapporte également que les relations entre la Russie et Israël se sont détériorées depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine, lorsque les Russes ont commencé à autoriser l’Iran à se déplacer vers le sud de la Syrie, en violation de l’accord frontalier de « 80 km » qui était en vigueur entre la Russie et Israël, à 80 km de la frontière israélo-syrienne, bloquant ainsi l’implantation iranienne le long du territoire israélien.
Par ce biais la Russie entend faire pression sur Israël à cause de son soutien indirect à l’Ukraine notamment par la vente d’armes massives via les pays européens.

JForum

2 Commentaires

  1. Les syriens ne savent pas se battre , si Assad écoute les iraniens il perdra définitivement toute la Syrie et le clan Assad en minorité disparaîtra , Israel détruira toute les infrastructures du pays , la Turquie ne se générera pas pour continuer à envahir par le nord bref syriens iraniens Hezbollah seront balayés , les russes ayant besoin de main d’œuvre pour l’Ukraine se retirent , Israël en profitera si Assad continue à laisser l’Iran en Syrie, alors qu’il suffirait à Assad à tendre la main à Israël pour établir une paix comme déjà fait avec d’autres pays arabes et en finir avec l’Iran et le Hezbollah qui doivent dégager du pays , la situation au moyen peut vraiment changer …..

  2. Ce sont ces russes qui osent parler de mettre la vie d’innocents en réel danger. à la suite de l’action israélienne contre l’aéroport de Damas? Qu’ils aillent voir tous les crimes qu’ils commettent en Ukraine contre des populations innocentes et un pays qui voulait garder sa liberté. Adolf n’aurait pu faire mieux. Alors que ces russes aillent se faire voir et continuent à soutenir un autre criminel de guerre. L’un vaut bien l’autre. Encore une fois ces acharnés de tueries gratuites veulent créer un climat de terreur en Europe et au moyen orient. Incapables sur un front auraient-ils le courage d’ouvrir un second front au Moyen Orient?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.