fbpx
Accueil Israel Israël aurait détruit des missiles du Hezbollah en Syrie

Israël aurait détruit des missiles du Hezbollah en Syrie

1 455 vues
0

Israël a attaqué la Syrie dans la région de Damas et Tartous, 3 soldats ont été tués.

Le ministère de la Défense à Damas a déclaré que des avions ont attaqué simultanément depuis le Liban et la mer Méditerranée des cibles dans la banlieue de la capitale et dans la zone de la ville portuaire. Selon des sources syriennes, une base iranienne et une station radar ont été attaquées à Tartous, tandis que des positions du Hezbollah ont été touchées dans la région de Damas.

Selon des informations saoudiennes : « Une livraison de missiles de précision au Hezbollah a été attaquée ».

 

Trois soldats syriens ont été tués et trois autres blessés lors d’attaques israéliennes dans la région de Damas et de Tartous – c’était l’accusation à Damas ce soir (dimanche). Selon le ministère de la Défense du régime syrien, des avions israéliens ont lancé des missiles depuis l’espace aérien libanais, au sud-est de Beyrouth, vers des positions dans la banlieue de Damas. Ceci, en même temps, qu’une frappe aérienne depuis la Méditerranée contre des cibles dans le district côtier sud de Tartous. Il a également été signalé que les systèmes de défense ont été activés contre des « cibles hostiles » et ont réussi à abattre certaines d’entre elles, et que les attaques ont causé des dégâts.

Israël n’a pas répondu aux informations faisant état de l’attaque, qui était relativement inhabituelle dans son ampleur compte tenu du fait que Tartous abrite une base de la marine russe. Un officier syrien a déclaré à Reuters qu’Israël avait attaqué une base iranienne près de la ville d’Abu Afsa, au sud de la ville portuaire de Tartous, à côté d’une station de défense aérienne et de radar à proximité. Selon deux transfuges de l’armée syrienne, les attaques dans la banlieue de Damas visaient les positions du Hezbollah.

Selon les médias saoudiens, Israël a attaqué une cargaison de missiles de précision qui était en route vers le Hezbollah et a touché un officier iranien et un officier syrien qui supervisaient le transfert. L’Organisation syrienne des droits de l’homme, qui est affiliée à l’opposition syrienne, a signalé qu’une base de défense aérienne de l’armée syrienne tenue par des combattants pro-iraniens dans la région de Tartous avait été attaquée.

 

Près de la maison familiale d’Assad : ce sont les cibles qui ont été touchées dans l’attaque attribuée à Israël en Syrie

Un officier syrien a révélé à « Reuters » l’ampleur des dégâts causés par l’attaque attribuée à Israël hier dans la ville portuaire de Tartous. L’officier a déclaré qu’Israël avait frappé des cibles iraniennes près de la zone où vivait la famille du président syrien.

Un officier syrien a révélé à « Reuters » ce matin (lundi) l’ampleur des dégâts causés par l’attaque attribuée à Israël hier dans la ville portuaire de Tartous. L’officier a déclaré qu’Israël avait frappé des cibles iraniennes près de la zone où vit la famille du président syrien Bashar al-Assad et près des principales bases syriennes russes sur la côte méditerranéenne. Les sources syriennes ont également déclaré que les attaques dans les régions du nord-est de Damas ont touché les avant-postes gérés par le Hezbollah.

Il a également été révélé que les attaques étaient proches de la seule base méditerranéenne de la marine russe dans le port de Tartous, où les navires de guerre russes sont amarrés, la principale base aérienne de Moscou étant également située dans la province voisine de Lattaquié.

Pour rappel, en Syrie, il a été signalé hier soir que les systèmes de défense aérienne du pays avaient été activés suite à une attaque de l’armée de l’air israélienne dans la région de Tartous, située au nord-ouest de Damas. Il a également été signalé qu’à la suite de l’attaque, trois soldats syriens ont été tués, trois autres ont été blessés. 

En outre, le rapport affirme que les cibles de l’attaque étaient une base iranienne avec un radar de détection de cible, la livraison de missiles de précision, ainsi que des officiers iraniens et syriens qui la supervisaient.

 

JForum.fr & WALLAH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.