Le député Itamar Ben Gvir a déposé plainte auprès de la police contre le PDG de Facebook en Israël.

Itamar Ben Gvir a déposé une plainte contre le PDG de Facebook en Israël pour écoutes téléphoniques

Le Président d’Otzma Yéhoudite [député de Sionisme religieux] a déposé une plainte pénale auprès de la police contre la PDG du réseau social Facebook en Israël suite au blocage des comptes WhatsApp d’une trentaine de militants et partisans du parti, dont son épouse.

Le député Itamar Ben Gvir a déposé plainte auprès de la police contre le PDG de Facebook en Israël, Adi Thani Sofer, et Jordana Kotler, la directrice de la politique de Facebook Israël, pour écoutes téléphoniques.

C’est après mercredi dernier que les comptes d’une trentaine de comptes d’activistes d’Otzma Yéhoudite et de partisans du parti ont été bloqués, y compris les comptes de Benzi Gopstein, président de l’organisation Lehavah, et d’Ayala Ben Gvir, l’épouse du président du parti.

« Je vous exhorte à engager des poursuites contre les dirigeants de Facebook en Israël », a écrit Ben Gvir, « pour avoir écouté des messages privés, dans le cadre des publications et sur le blocage des comptes WhatsApp d’environ 30 personnes, y compris ma femme, et les suspendre définitivement du réseau WhatsApp ».

Il a ajouté que « il n’y a pas de place ici pour détailler la gravité des choses et la conduite de l’extension effrénée qui nuit à toute activité de la vie de ma femme, qui est enseignante et correspond avec ses élèves sur le réseau WhatsApp dans le cadre de sa profession ».

Dans sa lettre, Ben Gvir a noté: « Selon la réponse de WhatsApp, ils ont en fait mis sur écoutes ma femmes et l’ont fait illégalement ainsi qu’à 30 autres personnes. Écouter sans consentement est une infraction pénale passible d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à cinq ans. De plus, l’écoute électronique prévoit également: « Sans autorisation, la visualisation de messages et de correspondances qui sont censés être privés, dans ces circonstances, je voudrais déposer une plainte et enquêter sur les deux responsables, qui sont les représentants de Facebook en Israël ».

JForum ‒ Maariv news 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.