Intérimaire refusée à cause de son voile : « Ça lui fera les pieds à ce raciste »… victime de faux avis négatifs, la note en ligne du magasin Geox de Strasbourg chut.

Après la publication sur les réseaux sociaux d’une vidéo montrant le gérant du magasin Geox de Strasbourg refuser d’employer une intérimaire voilée, la page Google de la boutique a fait les frais d’un raid numérique malveillant.

« Je tiens à souligner l’incompétence et le manque de professionnalisme du gérant se nommant Nicolas. Cette personne a fait preuve de manque de respect à mon égard et à certains clients, mais surtout de l’abus de pouvoir sur ses vendeurs. Il n’a pas du tout la capacité pour être responsable, et j’espère que cette personne sera démise de ses fonctions le plus vite possible », a posté un internaute, selon des écrits rapportés par Le Figaro. « Nicolas l’islamophobe qui devrait avoir honte à bannir de ce magasin », aurait écrit un autre utilisateur.

De 4,1 à 2,7 en un jour

Le soir de l’incident, l’enseigne comptait 110 avis sur Google avec une note moyenne de 2,7 sur 5, note le quotidien. Une situation qui a poussé la plateforme américaine à bloquer provisoirement les avis et à supprimer ceux dernièrement postés. Le lendemain, le commerce avait récupéré sa note de 4,1, avec 62 avis.

Ces appels à salir la réputation numérique de l’enseigne auraient d’abord été relayés sur X, anciennement Twitter. Dès jeudi, plusieurs utilisateurs conseillaient de poster de faux avis sur la page Google de Geox Strasbourg. « N’hésitez pas à aller sur Google, Geox, Strasbourg, et laisser un très mauvais avis. Ça leur fera les pieds à ces racistes », écrivait un utilisateur. « Google Geox Strasbourg… Laisser leur des avis bien dégueulasse. Boycott », postait un autre. « Geox ça va aller mettre des sales avis ». Ou encore : « Tenez les gars mettez le maximum d’avis négatif !! ».

La méthode des islamistes consiste à salir leurs ennemis.

L’arme des musulmans dits radicaux consiste à mener des campagnes pour salir, diffamer leurs ennemis voire à les terroriser. Il n’y a aucune limite à cela, et tout musulman un peu radicaliser trouvera toujours des illuminés pour le suivre sur les réseaux sociaux qui sont devenus un des champs de batail, dans cette stratégie de la diffamation. C’est cette même stratégie qui vaut pour Israël faite de fakenews, de mensonges, de diffamations en tout genre pour agglomerer les haines contre les juifs et Israël. Incapable de se conduire en personne civilisée le choix de la terreur est devenue une nouvelle arme. Cette terreur ne s’arrête pas aux menaces verbales, elle s’accompagne de menaces physiques qui peuvent aller jusqu’à l’assassinat des victimes.

La France n’arrête plus de compter ses morts dans ce registre, et c’est avec une certaine gêne que des médias cherchent à faire le tri dans les informations, et surtout dans le vocabulaire employé pour rendre compte ou non, de ce qui se passe réellement en France.

La France de la bien-pensance a peur de regarder la vérité en face, et elle-même dans le déni comme le candidat socialiste aux européennes Raphaël Glucksmann pour qui  « Il n’y a pas trop d’immigration en France. », alors qu’elle s’islamise grâce entre autres à des français de papier.

Il est l’héritier de la gauche qui a trahi toutes ses valeurs, et qui a fait le lit de l’antisémitisme.

JForum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Habibi

Un vendeur se doit d’avoir une tenue correcte, question de respect de la clientèle, et surtout offrir une attitude totalement neutre. Pas de bermudas-tongs, pas de voile, pas de djellabas ni boubous, mais une tenue stricte, un maquillage discret, une barbe entretenue. C’est la moindre des choses et le gérant était dans son bon droit face à une provocatrice venue pour créer l’esclandre avec ensuite menaces directes.

Pauliltique

La guerre civile est proche

Chesnel

Les français de papier sont des FINO (French In Name Only) pas très finauds.