Après les attaques de l’armée de l’air, la marine est venue en appui depuis la mer alors que Tsahal lance une opération terrestre au centre de la bande de Gaza.

Après des attaques inhabituelles et le bombardement d’une tour près de Nusairat, il a été autorisé d’annoncer que la Division 162 avait lancé une opération « ciblée » au centre de la bande de Gaza. Des dizaines d’infrastructures terroristes ont été attaquées depuis les airs, la marine a attaqué en appui, un terroriste sortant d’un puits a été éliminé. 5 décès ont été signalés à Gaza.

Smotrich a fait allusion à l’attaque dans une interview à la radio : « Une nouvelle étape commence aujourd’hui ».

Tsahal a lancé une attaque importante au centre de la bande de Gaza. Après une série d’attaques inhabituelles dans la zone du camp de réfugiés de Nuseirat pendant la nuit et le bombardement de la tour ce matin (jeudi), l’information a été autorisée à la publication que Tsahal avait lancé une opération terrestre au centre de la bande de Gaza.

Le communiqué de Tsahal indique que ce soir, la 162e Division a lancé une opération ciblée dans le centre de la bande de Gaza, au cours de laquelle des avions de combat ont attaqué des dizaines d’infrastructures terroristes en surface et en sous-sol.

L’équipe de combat des 401e Brigade du Nahal et d’autres unités sous le commandement de la 162e Division a lancé ce soir une opération ciblée visant à éliminer les terroristes et à détruire les infrastructures terroristes au centre de la bande de Gaza. Avant d’entrer dans la zone, des avions de combat de l’Armée de l’Air, en coopération avec la 215ème Brigade, ont attaqué des dizaines d’infrastructures terroristes au-dessus et au-dessous du sol dans plusieurs avions de la zone.

L’armée israélienne a déclaré que l’activité conjointe des forces de manœuvre et de l’armée de l’air a été menée selon des directives précises des services de renseignement, qui indiquent la présence de nombreuses infrastructures terroristes et de terroristes dans la zone.

Au cours de l’opération de cette nuit, les militaires du Nahal ont identifié un terroriste armé qui sortait d’un puits de tunnel à proximité des forces et pénétrait dans un bâtiment militaire. Un avion de chasse a attaqué le terroriste. De plus, grâce à des observations, les militaires de la 401ème Brigade ont localisé plusieurs lanceurs de roquettes dans le centre de la bande de Gaza. En outre, les forces de la marine ont mené des attaques vers la zone côtière au centre de la bande de Gaza, pour aider les combattants qui opèrent dans la zone.

Au cours de la nuit, des rapports ont fait état dans la bande de Gaza d’une « ceinture de feu » au nord du camp de réfugiés, d’attaques contre des mosquées voisines, de l’entrée de véhicules militaires à Nusirat et de dégâts causés à des tours résidentielles. Selon « Al-Jazeera », cinq personnes auraient été tuées et plusieurs blessées lors d’une attaque contre une école et un immeuble résidentiel à Nusayrat.

Nuseirat est l’une des zones où Tsahal n’a pas encore manœuvré depuis le début de l’opération terrestre, il y a près de six mois. Plus tôt cette semaine, la 98e Division a quitté la bande de Gaza et, en fait, il n’y a plus de forces de manœuvre dans la bande.

Une autre zone où Tsahal n’a pas manœuvré est la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, à propos de laquelle le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré cette semaine qu' »il y avait une date » pour une action dans la ville – malgré l’opposition claire des Américains à cette décision.

Le ministre des Finances Bezalel Smotrich a fait allusion au début de l’opération à Nusirat dans une interview ce matin à Kan B. « Dans les zones où nous opérons, il y a beaucoup moins de Hamas et beaucoup moins de capacités, et nous devrons approfondir cela. Le principal défi à l’heure actuelle est d’achever les activités à Rafah, Deir al-Balah et Nusayrat. Cette phase-là commence aujourd’hui », a-t-il déclaré.

Lorsqu’on lui a demandé ce qui commençait exactement, Smotrich a répondu : « Je suppose que les choses seront publiées, laissons-les d’abord se dérouler. L’armée israélienne travaille et continuera à travailler, et nous démantèlerons les cadres du Hamas dans un premier temps, puis nous continuerons à démanteler leur infrastructure dans la bande de Gaza, et cela durera aussi longtemps que nécessaire. » Le camp de réfugiés de Nuseirat, rappelons-le, est le lieu où Marwan Issa , numéro 3 du Hamas après Yahya Sinwar et Muhammad Daf, a été éliminé il y a environ un mois. Issa, qui a été tué lors d’une frappe aérienne dans le camp, est considéré comme l’élimination la plus importante commit par Tsahal jusqu’à présent dans la bande de Gaza.

Le porte-parole de Tsahal, le lieutenant-colonel Daniel Hagari, a noté qu’avec Issa, Razi Abu Tamaa, un haut responsable du Hamas qui était sur les lieux lors de l’attaque a été tué. Il était le chef du quartier général et dirigeait l’organisation terroriste locale.

En outre, le mois dernier, selon des informations à Gaza, le commandant de la police de Nusairat, Abu al-Nur al-Bayoumi, a également été tué . Il aurait été tué lors d’une frappe aérienne contre un véhicule près du siège de l’UNRWA dans le camp de réfugiés, et plusieurs autres personnes auraient été tuées dans cette attaque.

JForum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires