L’Égypte et l’Autorité palestinienne ont condamné Israël pour l’action menée à Nusirat ; Netanyahu et Katz contre le secrétaire général de l’ONU

Quatre otages ont été sauvés vivants lors d’une opération audacieuse à Gaza, le commandant d’une équipe de secours a été tué au combat. Le Hamas n’a pas répondu à la proposition des médiateurs de promouvoir un accord pour la libération des otages.

nouvelles du week-end.

Quatre personnes enlevées par des barbares ont été sauvées par des Israéliens à Gaza par les forces de Tsahal et du Shin Bet . Dans une opération qualifiée d’audacieuse, quatre personnes enlevées ont été libérées vivantes, qui étaient détenues par des terroristes dans le camp de réfugiés de Nusirat dans la bande de Gaza. Les personnes enlevées qui ont été libérées sont : Noa Argamani, Shlomi Ziv, Almog Meir et Andrey Kozlov. Tous les quatre ont été enlevés à Simchat Torah, dans la zone de fête près de Reim. Les forces de la marine israélienne ont participé à l’opération, avec l’aide du personnel du Shin Bet. Les forces de Tsahal opérant dans les airs, en mer et sur terre ont participé à l’obus de sauvetage.

Au cours de l’action, un commandant des forces de Tsahal, le commandant Arnon Zamora, 36 ans, originaire de Sdé David, a été tué. Il laisse derrière lui une femme et deux petites filles. Quatre autres combattants du YMM ont été légèrement à modérément blessés. Tous les blessés ont été transportés vers des hôpitaux en Israël et leurs familles ont été informées.

La bassesse des pays arabes.

L’Égypte, la Jordanie et l’Autorité palestinienne – a ignoré le fait que les forces de sécurité ont sauvé des otages de Gaza et ont condamné ce qu’ils ont appelé une « attaque israélienne contre des civils à Nusirat ». Selon eux, Israël a attaqué un quartier civil et tué des dizaines de personnes. Ils se discréditent par de telles déclarations, et montrent une fois de plus, s’il en é tait besoin, qu’en aucun cas ce sont des interlocuteurs de paix. Et tous les idiots utiles compris Macron et Biden, qui veulent jouer avec la vie des Israéliens, peuvent promouvoir la solution 2, 3 ou 4 états, ne font que parler de choses insensées qui n’auront jamais lieu, sauf quand les poules auront des dents.

A noter que les forces de sécurité ont tué une trentaine de terroristes lors du sauvetage des kidnappés. Certains gardaient les personnes enlevées et d’autres tentaient de s’en prendre aux sauveteurs. Le président de l’Autorité palestinienne, Abou Mazen, a annoncé qu’il se tournerait vers les Nations Unies et exigerait une discussion au Conseil de sécurité qui conduirait à la condamnation d’Israël. Pour quel motif ? Au motif qu’un pays sauve ses ressortissants de la main de barbares entretenus par des institutions internationales, au seul motifs qu’il souhaitent la mort des Juifs.

Le Hamas n’a pas encore répondu à l’offre israélienne de libérer les otages – le porte-parole du Conseil de sécurité nationale à la Maison-Blanche, John Kirby, a déclaré que les États-Unis attendent toujours la réponse officielle du Hamas sur la dernière proposition de cessez-le-feu. Cet accord de cessez-le-feu peut s’appeler plus simplement comment sauver le soldat Sinwar, le grand protégé de Macron et de Biden.

Accord dans la bande de Gaza.

Le journal saoudien « Al-Majlah », basé à Londres, a rendu compte des modifications apportées par Israël au document de cessez-le-feu du Hamas. Selon le rapport, Israël a supprimé le mot « réciprocité » de la clause concernant la cessation des opérations militaires et a demandé la libération de sept otages au lieu de trois le premier jour de l’accord. En outre, Israël a modifié les conditions pour ne pas ré-arrêter les prisonniers palestiniens, a supprimé le nom de l’UNRA de la liste des organisations qui opéreront à Gaza et a retiré les Nations Unies de la liste des Arabes pour l’accord. Israël a également supprimé la clause de « mettre fin au siège de Gaza » et a proposé « d’ouvrir les postes frontaliers et de faciliter la circulation des personnes et des biens ».

Secrétaire du gouvernement auprès du médiateur : Une commission d’enquête d’État ne sera pas créée maintenant – Yossi Fox, le secrétaire du gouvernement, a répondu à la lettre du médiateur Gali Baharv-Miara, qui a écrit au Premier ministre Binyamin Netanyahu qu’une commission d’État pour une enquête qui devrait être ouverte dès maintenant pour enquêter sur les événements de la guerre. Yossi Fox a déclaré au médiateur qu’« Israël est au milieu d’une guerre massive et le moment n’est pas encore venu d’enquêter sur tous les événements de la guerre et sur ce qui l’a précédée. Le moment n’est pas venu pour une commission d’enquête étatique. La question de la création d’une commission d’enquête d’État relève de la compétence exclusive du gouvernement israélien. »

Beharev Miara a affirmé qu’« une commission d’enquête d’État est le meilleur moyen de faire face aux risques actuels au niveau juridique international, qui, s’ils se matérialisaient, pourraient conduire à un préjudice important aux intérêts de l’État – et bien sûr au Premier ministre et les forces de sécurité personnellement. Notre position professionnelle est que la décision de créer une commission d’enquête d’État ne doit pas être retardée pour enquêter sur les événements de la guerre, et qu’elle doit être créée le plus tôt possible. Miara croie encore que nous sommes face à des institutions honnêtes, il n’a pas compris qu’il n’y a rien a attendre d’institutions qui veulent interdire à Israël le droit de se défendre.

Netanyahu et Katz réagissent à la décision du secrétaire général de l’ONU d’inclure l’armée israélienne dans la liste noire de l’organisation – Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a annoncé hier qu’il présenterait une proposition à la décision du Conseil de sécurité d’inclure l’armée israélienne dans la liste noire des organisations qui ont faire du mal à des enfants innocents est un crime aujourd’hui, outre la Russie, les organisations terroristes, Al-Qaïda, ISIS et Boko Haram figurent sur cette liste. Le sens de la décision est l’imposition d’un embargo sur les armes à Tsahal.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a répondu : « Aujourd’hui, l’ONU s’est inscrite sur la liste noire de l’histoire en rejoignant les partisans des assassins du Hamas. L’armée israélienne est l’armée la plus morale au monde et aucune résolution illusoire de l’ONU ne changera cela. »

Le ministre des Affaires étrangères Israël Katz a également envoyé une réponse à l’ONU : « Cette mesure aura des conséquences sur les relations d’Israël avec l’ONU. Israël rejette avec dégoût la décision du secrétaire général de l’ONU d’inclure l’armée israélienne dans une liste noire des pays et entités qui nuisent aux enfants pendant leurs activités. La décision d’inclure l’armée israélienne dans la liste appartient entièrement au secrétaire général de l’ONU et constitue une preuve supplémentaire de son hostilité à l’égard d’Israël et de son mépris délibéré, et ce n’est pas la première fois. Il ne tient pas compte de l’attaque du Hamas du 7 octobre et du droit d’Israël de se défendre, et néglige le fait que le Hamas est une organisation terroriste qui nuit délibérément aux enfants et aux citoyens israéliens, tout en mettant délibérément en danger les enfants de Gaza, tout en les transformant en boucliers humains. L’inclusion d’Israël dans la liste est un acte qui renforcera la volonté des organisations terroristes de violer le droit international. » Et surtout de légitimer l’antisémitisme et la haine d’Israël.

Avec l’approbation de Tsahal : Un autre hôpital de campagne a été créé dans la bande de Gaza – Le Coordonnateur des opérations dans les territoires (MTP) a annoncé la création d’un autre hôpital de campagne dans la bande de Gaza, au nombre de 11, avec l’approbation de Tsahal et en coopération avec la communauté internationale. L’hôpital a été créé par l’organisation Rahma ( RAHMA ) dans le complexe humanitaire d’Al-Mawasi, vers lequel de nombreux habitants de Gaza ont été évacués depuis le début de la guerre. L’hôpital – qui sera géré par le Croissant-Rouge – permettra l’introduction d’un grand nombre d’équipes médicales et de matériel médical, après un contrôle de sécurité minutieux.

JForum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Madredios

Il faut arrêter de mentionner « l’Autorité palestinienne ».
Parlez plutôt de l’Entité Cisjordanienne laquelle est toujours sous le droit Jordanien.

Joseph

Rien de surprenant dans cette nouvelle, je me souviens qu’en 1976 après la libération des otages juifs a Entebbe , dont des français, la réaction officielle française n’avait pas été a la hauteur, a la limite de la condamnation. Par contre, je faisais à l’époque mon service militaire et je fus surpris d’entendre le lieutenant colonel de mon unite, qui se réjouissait de cette opération en s’adressant a moi.

Asher Cohen

S’il fallait accorder de l’importance aux propos des ratés merdeux du Monde, nous n’en sortirions jamais. Plus grandes sont nos réalisations et plus nos détracteurs seront véhéments, et soyez assurés qu’ils seront passionnels dans leur opposition aux Juifs. Nous devons donc aimer ces gens-là, parce qu’ils sont un rappel constant que nous faisons des choses bien. Dès que nous réalisons des choses de valeur et d’intérêt, nous rencontrons une opposition organisée. Le simple fait du succès des Juifs, fait que les gens nous méprisent. Nous devons donc prendre l’habitude d’avoir des ratés qui nous haïssent. Les gens haïssent le succès, cela les effraie. Leur attitude est formée par le ressentiment et la négativité, et ne nous offre rien dont nous pourrions apprendre quelque chose. Leur vues sont réactionnaires, basées, non pas sur les choses positives qu’ils réaliseraient eux-mêmes, mais sur la haine de ce que nous Juifs réalisons. Donc l’Égypte, la Transjordanie et  » l’autorité  » des squatters arabes, on leur pète à la gueule, et on continue à avancer. Les marchands Juifs du Sahara disaient les chiens aboient et la caravane passe.

Avraham

Bof, aimer Macron, Sinouar ou Biden car ils se réjouissent de nos échecs et sont frustrés de nos réussites, même si j’essayais je n’y arrivais pas, et c’est tant mieux.

Asher Cohen
  • Nous les aimons bien sous l’angle de l’estime de nous-mêmes et de notre image positive de nous-mêmes en tant que Juifs. Macron, Sinwar et Biden, ne nous atteignent pas si nous cherchons à ne compter que sur nous-mêmes et nous libérer le plus possible de l’impérialisme américain. Mais les 2 dernières phrases de mon post sont très claires: nous leur pétons à la gueule et continuons à avancer.
Avraham

Compris. A mon avis ils nous détestent tous, les plus cultivés le cachent, comme Raymond Bare lorsqu’il réagit spontanément à l’attentat de Copernic, d’autres plus franchement cruels comme Sinuar ou Hitler, mais c’est la même… Faudrait essayer de fonder l’estime de soi sur notre identité, notre foi, nos coutumes, notre langue, plutôt que sur ces pervers qui ne valent dans le meilleur des cas rien (car leur valeur est destructive, donc plutôt négative…)
Bof, chacun ses goûts 😉