Dans le cadre d’une enquête menée conjointement par le Service de sécurité générale et l’Unité centrale du district de Jérusalem de la police israélienne, une organisation terroriste, composée d’agents du Hamas et d’habitants de Jérusalem-Est, prévoyait de mener des attaques contre des cibles israéliennes de diverses manières.
A noter qu’après la recrudescence des menaces contre Ben Gvir, l’unité spéciale antiterroriste Oz de la garde de la Knesset sécurise Ben Gvir 24h/24 et 7j/7.
L’intention de la cellule terroriste était d’assassiner Ben Gvir près de sa maison. Les membres de la cellule ont contacté un habitant d’Hébron et l’ont envoyé pour suivre le membre de la Knesset. On lui a demandé de recueillir des informations à son sujet et de filmer quand Ben Gvir quitte sa maison à pied et non en voiture. Les suspects ont été arrêtés grâce à la vigilance d’un policier subalterne ! Le président Otsmah Yehoudite MK Ben Gvir répond : « Les mots peuvent tuer. Ce n’est un secret pour personne que depuis quelques mois, Lapid et Bennett incitent contre moi. Par exemple, Lapid m’a traité de descendant de Yigal Amir et Bennett essaie de me faire sortir du champ de la légitimité. Contre moi – les gens de gauche doivent savoir que les mots peuvent tuer !!  » Le député Ben Gvir a ajouté : « Je remercie les forces de sécurité qui ont déjoué la tentative d’attaque contre moi, et j’attends d’elles qu’elles continuent d’enquêter sur les centaines d’appels d’incitation contre moi et qu’elles poursuivent les instigateurs, les intimidateurs et les expéditeurs.  Je ne reculerai pas devant les menaces et les intentions d’assassinat et je continuerai à agir dans mes justes combats pour le peuple d’Israël. »
Le député Itamar Ben Gvir était ciblé, le tramway aussi
Entre autres cibles, les suspects prévoyaient de mener des attaques par balles contre des cibles et des personnalités publiques israéliennes, dont le député Itamar Ben Gvir. L’une des escouades avait même acheté un drone armé et prévoyait un attentat terroriste contre le tramway de Jérusalem.ël ,  De plus, l’enquête a révélé que les membres de la cellule prévoyaient de se cacher à Hébron ou à Jénine après la mise en œuvre des attentats qu’ils prévoyaient. L’enquête menée par le Shin Bet et la police de Jérusalem a également révélé que Rashid Reshak avait mis en place un réseau d’activistes à Jérusalem dans le but de mener des émeutes dans les quartiers Est de la ville et sur le mont du Temple, au cours du dernier mois du Ramadan, en afin de déstabiliser le Mont du Temple et Jérusalem.  Pendant ce temps, les agents ont transféré de nombreux feux d’artifice ainsi que des drapeaux et des rubans du Hamas dans les quartiers est de la ville et sur le mont du Temple pour les utiliser lors des émeutes du mois de Ramadan.
Jforum – Groupe Israël Eternel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.