George Floyd a été infecté par COVID-19, l’autopsie révèle

L’autopsie, en dressant la liste des arrêts cardiopulmonaires comme cause du décès de Floyd, a également cité « compliquant l’application subduelle de la loi, la contention et la compression du cou ».

Une fresque de George Floyd décédé en garde à vue à Minneapolis est visible à Stevenson Square (crédit photo: REUTERS)
Une fresque de George Floyd décédé en garde à vue à Minneapolis est visible à Stevenson Square (crédit photo: REUTERS)
George Floyd, dont la rencontre fatale avec la police de Minneapolis a suscité un tollé mondial contre les préjugés raciaux des forces de l’ordre américaines, a été testé positif pour le coronavirus, a montré son autopsie, mais l’infection n’a pas été répertoriée comme facteur de sa mort.

La cause officielle de la mort, selon le rapport complet de 20 pages rendu public mercredi par le bureau du médecin légiste du comté de Hennepin, était un arrêt cardiopulmonaire alors que Floyd était retenu par la police, qui devait le mettre en garde à vue le 25 mai.

Le médecin-légiste a déclaré que la mort était un homicide. Depuis, quatre policiers ont été licenciés de leur emploi pour leur rôle dans l’incident, qui a été capturé sur une vidéo de téléphone portable d’un passant, et sont détenus pour des accusations criminelles, l’un d’eux étant accusé de meurtre.

La vidéo a montré que l’agent a utilisé son genou pour enfoncer le cou de Floyd dans la rue pendant près de neuf minutes tandis que la victime de 46 ans haletait et gémissait à plusieurs reprises: « S’il vous plaît, je ne peux pas respirer. » Floyd a été déclaré mort à l’hôpital peu de temps après.

La vidéo est immédiatement devenue virale sur Internet, déclenchant neuf jours de manifestations à l’échelle nationale et de troubles civils. Des manifestants sont également descendus dans la rue à l’étranger, de l’Allemagne à la Nouvelle-Zélande.

L’autopsie, en dressant la liste des arrêts cardiopulmonaires comme cause du décès de Floyd, a également cité « compliquée par la soumission forcée imposée par les forces de l’ordre, la contention et la compression du cou ».

Le rapport énumère plusieurs facteurs supplémentaires comme des «conditions importantes» contribuant à la mort de Floyd, y compris les maladies cardiaques, l’hypertension artérielle et l’intoxication par le puissant fentanyl opioïde, ainsi que l’utilisation récente de méthamphétamine.

Le rapport a également noté qu’un échantillon de frottis nasal prélevé sur le corps de Floyd était apparu positif pour COVID-19, et que Floyd avait également été testé positif le 3 avril, près de huit semaines avant sa mort.

Le médecin légiste en chef du comté, le Dr Andrew Baker, a conclu que le résultat du test post mortem « reflète très probablement une positivité asymptomatique mais persistante d’une infection antérieure ». Rien dans le rapport d’autopsie n’indique que le coronavirus a joué un rôle dans la mort de Floyd.

Le Dr Michael Baden, l’un des deux médecins légistes qui a effectué une autopsie privée pour la famille de Floyd, a déclaré au New York Times que les responsables du comté ne lui avaient jamais dit, ni au directeur des funérailles, que Floyd avait été testé positif au COVID-19.

8 Commentaires

  1. comme tous les décès survenus lors d’arrestations intempestives, très régulièrement, la personne concernée refuse d’obtempérer aux ordres de la police et cela se termine mal pour certains et surtout pour ceux qui ont déjà des problèmes de santé.
    Et contrairement à ce que les médias voudraient nous faire croire, il s’agirait, à chaque fois que c’est un black, d’un crime raciste perpétré par la police.
    En lisant le rapport d’un juge américain noir de surcroit, et selon les statistiques il y aurait plus de blancs tués par la police mais la tous le monde s’en fout, pour ceux que cela intéresserait

    Une montagne de preuves montre que les policiers tirent moins sur les Noirs que sur les Blancs
    https://www.dreuz.info/2020/06/06/une-montagne-de-preuves-montre-que-les-policiers-tirent-moins-sur-les-noirs-que-sur-les-blancs/comment-page-1/?et_monarch_popup=true

  2. Honteux, scandaleux et inhumain ce qu’ils ont fait à cet homme!!!!! Le Bon D’ n’aime pas tout ce qui se passe et il va y mettre fin une bonnes fois pour toutes. Le Mashiah Ben David qui est là va se dévoiler et va mettre fin à cette ignominie!!!!!!! Que cet homme repose en paix.

  3. Quand la pourriture a tué a bout portant 3 enfants et leur père a Toulouse, ou était Omar S’y ,,Camilla Jordana et tous les manifestants! eux étaient des innocents dans tout les sens du terme . Il y a de quoi pleurer (de rage) quand on voit les médias faire la une de leur journaux,les manifestations actuelles !!

  4. POUR SARAH ALIMI IL Y AURAIT DU AVOIR LA MOITIÉ DE LA FRANCE EN FEU ET L AUTRE MOITIÉ POUR MME KNOLL.
    ET TOUS LES PAYS MANIFESTAIENT COMME NOUS LE VOYONS AUJOURD HUI .
    ELLES ÉTAIENT « ELLES » DEUX INNOCENTES

  5. donc,ce repris de justice cumulait plusieurs facteurs qui en plus du genou sur le cou ont contribués à sa mort. cet homme d’après la photo etait un colosse comme il etait sous l’emprise de drogues puissantes il n’a pas pu aprecier l’exactitude de la situation à savoir qu’il fallait mieux se faire menotter sans incidents car cette equipe de policiers racistes le menotterait de toutes façons.ils ont employé la methode pour les colosses recalcitrants peut etre avec un peu plus de zele que si c’eut eté un blanc joseph sa femme a fait un discours dans sa robe bleue disant combien elle le regrettait regrettait elle aussi les volées qu’il a dù lui mettre?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.