Gaza : Hillis, du Fatah, échappe à une tentative d’assassinat

0
707

UN HAUT RESPONSABLE DU FATAH ÉCHAPPE A UNE TENTATIVE D’ASSASSINAT À GAZA

On n’a pas su tout de suite qui était responsable de l’attaque, qui avait eu lieu au milieu de tensions persistantes entre le Fatah et le Hamas.

Les Palestiniens défilent lors des célébrations après que le Hamas a déclaré avoir conclu un accord avec son rival palestinien Fa

Les Palestiniens défilent lors des célébrations après que le Hamas a annoncé avoir conclu un accord avec son rival palestinien Fatah à Gaza, le 12 octobre 2017 (Crédit: REUTERS / SUHAIB SALEM)

La faction palestinienne du Fatah a déclaré, au cours du week-end, qu’un de ses hauts responsables dans la bande de Gaza dirigée par le Hamas, avait été la cible d’une tentative d’assassinat manquée. 

Les responsables du Fatah ont tenu le Hamas pour responsable de l’attaque par balle contre la voiture d’Ahmed Hillis, membre du Comité central du Fatah. Des assaillants non identifiés ont ouvert le feu sur la voiture dans le centre de la bande de Gaza vendredi soir.

Plusieurs balles ont touché la voiture, mais Hillis n’a pas été blessé. 

On n’a pas su tout de suite qui était responsable de l’attaque, qui a eu lieu au milieu de tensions persistantes entre le Fatah et le Hamas. 

Un porte-parole du ministère de l’Intérieur, dirigé par le Hamas, a déclaré que deux suspects avaient été arrêtés samedi en lien avec cette tentative d’assassinat. Les forces de sécurité du Hamas ont également saisi le véhicule utilisé par les assaillants et cherchaient à arrêter d’autres suspects, a déclaré le porte-parole, Eyad al-Bazm. 

“Nous n’autoriserons personne à altérer notre front interne”, a ajouté le porte-parole du Hamas. “Nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour maintenir la stabilité et la sécurité dans la bande de Gaza.” 

Le porte-parole n’a pas fourni de détails sur l’identité ou l’appartenance politique des suspects.

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et plusieurs responsables appartenant à sa faction du Fatah ont fermement condamné la fusillade contre Hillis et ont tenu le Hamas pour responsable. 

Munir al-Jaghoub, un haut responsable du Fatah en Cisjordanie, a déclaré que “des collaborateurs [d’Israël] étaient à l’origine de cette attaque lâche et criminelle”. Le Hamas, a-t-il déclaré, “doit assumer la responsabilité de la tentative d’assassinat, car c’est l’autorité qui exerce un contrôle absolu sur la bande de Gaza “.

Jaghoub a averti que tout préjudice causé aux responsables du Fatah dans la bande de Gaza aurait «de sérieuses répercussions». 

Abdullah Abu Samhadanah, l’un des principaux responsables du Fatah dans la bande de Gaza, a également tenu le Hamas pour responsable de l’attaque par balle qui a eu lieu alors que des snipers israéliens tiraient sur des manifestants palestiniens près de la frontière. Il a exhorté le Hamas à révéler l’identité des auteurs et à les traduire en justice très rapidement.

Hillis a déclaré peu après l’attaque que les forces de sécurité du Hamas devraient assumer la responsabilité de cette tentative d’assassinat. Il a déclaré que la zone où sa voiture avait été attaquée était remplie de caméras de sécurité et que les visages des assaillants n’étaient pas masqués. L’attaque, a-t-il dit, s’est produite dans le contexte de l’illégalité et de l’anarchie qui règnent dans la bande de Gaza. «Il semble que nous nous dirigions vers une nouvelle phase d’anarchie», a-t-il déclaré. 

Le porte-parole du Hamas, Hazem Qassem, a également condamné l’attaque et a appelé les forces de sécurité de la bande de Gaza à capturer les auteurs. 

Des sources proches du Hamas ont déclaré ne pas avoir exclu la possibilité que la tentative d’assassinat soit le résultat d’une lutte pour le pouvoir au sein même du Fatah. Ils ont souligné que Hillis était un fervent opposant à Mohammed Dahlan, un responsable du Fatah déchu.

Ancien commandant de la sécurité de l’Autorité palestinienne dans la bande de Gaza, Dahlan s’est rendu aux Émirats arabes unis il y a huit ans après s’être brouillé avec Abbas et d’autres hauts responsables du Fatah. 

Bien qu’il ait été expulsé du Fatah à la demande d’Abbas, Dahlan continue de bénéficier d’un large soutien parmi les cadres du Fatah dans la bande de Gaza. Les fidèles de Dahlan se sont régulièrement affrontés avec les partisans d’Abbas du Fatah, ont indiqué les sources. 

Hillis, qui appartient à un clan important et influent de la bande de Gaza, aurait également ouvertement défié Abbas et de hauts responsables du Fatah sur la Rive Ouest du Jourdain. Quand Abbas a récemment nommé Majed Abu Shamaleh au poste de dirigeant du Fatah dans la bande de Gaza, Hillis a annoncé qu’il ne reconnaissait pas cette nomination.

PAR KHALED ABU TOAMEH
 9 MARS 2019 17H32
Adaptation : Marc Brzustowski

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.