Gilles Verdez menacé : il révèle les terribles conséquences de sa passe d’armes avec Francky Vincent.

Ce mercredi 7 décembre, Cyril Hanouna a souhaité revenir sur les accusations de Gilles Verdez contre Francky Vincent au sujet de son amitié avec Dieudonné. Le chroniqueur en a profité pour révéler que sa prise de position avait eu de lourdes répercussions pour lui, car il a reçu de nombreuses menaces après la diffusion de l’émission.

Un cri du cœur aux lourdes conséquences. Ce mardi 6 décembre, Francky Vincent était invité sur le plateau de Touche pas à mon poste sur C8. Le chanteur de 66 ans était présent pour s’exprimer sur les réactions négatives entourant le fait qu’il ait été nommé Chevalier des Arts et des Lettres par le ministère de la Culture. L’interprète de Fruit de la passion faisait partie d’une promotion de 450 personnalités, qui compte notamment le rappeur Orelsan et l’humoriste Régis Laspalès, « qui se sont distinguées par leurs créations dans le domaine artistique ou littéraire ou par la contribution au rayonnement qu’elles ont apportée au rayonnement des Arts et des Lettres en France et dans le monde », comme l’a indiqué le ministère de la Culture sur son site web.

Mais durant l’émission, le chroniqueur de Cyril Hanouna, Gilles Verdez, a souhaité prendre la parole pour s’en prendre Francky Vincent. Le journaliste a en effet fait part de sa désapprobation de voir Francky Vincent être nommé Chevalier des Arts et des Lettres, particulièrement à cause des liens qu’il entretient l’humoriste controversé Dieudonné. Il a également tenu à rappeler que le chanteur antillais avait déclaré par le passé que Dieudonné était « son idole« , et qu’il lui vouait « tout le respect du monde ». « Dieudonné est un antisémite condamné comme tel. Comment pouvez-vous dire ça ?« , lui a alors demandé le chroniqueur. « Quand j’aime un artiste ou une célébrité, le reste ne me regarde pas« , lui a répondu le chanteur. « Le fait qu’il soit antisémite ne vous regarde pas ?!« , a surenchéri Gilles Verdez. « Moi, je suis Antillais. Nous, on est comme ça. On est spontané par rapport à la personne« , a rétorqué Francky Vincent, tout en précisant qu’il aimait « l’artiste« . Après une petite passe d’armes entre les deux hommes, Gilles Verdez a haussé le ton en lançant à l’artiste : « Si vous cautionnez l’antisémitisme de Dieudonné, c’est que vous êtes antisémite ! ».

“On profanera ton cadavre” : Gilles Verdez dévoile les menaces qu’il a reçues après son échange avec Francky Vincent dans TPMP (VIDEO).

Hier, Gilles Verdez a eu un échange musclé avec le chanteur Francky Vincent. Le chroniqueur a accusé l’auteur d’”Alice ça glisse” d’antisémitisme, à cause de son amitié avec Didudonné. Gilles Verdez a reçu à la suite de l’émission plusieurs menaces violentes sur les réseaux sociaux.

Le mardi 6 décembre, Cyril Hanouna recevait dans TPMP sur C8 le chanteur Francky Vincent. Ce dernier, à la grande stupéfaction des internautes, a été sacré Chevalier des arts et des lettres par le Ministère de la Culture. Une grande erreur selon Gilles Verdez non pas à cause des paroles grivoises des chansons de Francky Vincent, mais à cause de son amitié avec Dieudonné.

« Est-ce que vous cautionnez l’antisémitisme de Dieudonné?« , a-t-il alors lancé à Francky Vincent. « Je ne cautionne rien du tout, je m’arrête à l’homme, celui qui me fait rire et ça ne va pas plus loin« , a rétorqué le chanteur guadeloupéen, ajoutant que cela ne lui posait aucun problème de s’afficher avec les gens, y compris Dieudonné. « C’est ça le problème, monsieur, c’est pour ça que vous n’auriez jamais dû être nommé chevalier des Arts et des Lettres », a déploré Gilles Verdez. Et le chroniqueur de conclure fermement : « Si vous cautionnez l’antisémitisme Mr Vincent, c’est que vous êtes antisémite ».

Un échange qui n’a pas été du goût de tout le monde puisque Gilles Verdez a reçu des menaces sur les réseaux sociaux. Un internaute a d’ailleurs sorti une image hors de son contexte, accusant Gilles Verdez de faire une “quenelle”. Suite à cela, les menaces se sont enchaînées, comme il le révèle ce soir sur le plateau de TPMP. “On profanera ton cadavre, on va te retrouver”…voici quelques-uns des messages que Gilles Verdez a reçu.

“Ça m’a beaucoup perturbé”, révèle le mari de Fatou. “J’ai eu beaucoup de soutien, mais aussi des gens qui je trouve font des concessions à l’antisémitisme. Et ça, ce n’est pas acceptable Cyril”, poursuit-il.

“Il faut le rappeler, on ne peut pas accepter ça”, continue-t-il avant de se faire alpaguer par Guillaume Genton qui lui dit : “Ça devrait te faire changer d’avis, tu es victime de ton propre système de pensée”. 

“Guillaume, c’est grave ce que vous dites. Vous affirmez que parce que j’ai eu des messages violents, je devrais changer d’avis”, lui répond Gilles Verdez.

S’ensuit un échange tendu entre les deux hommes. Gilles Verdez affirme ensuite “être fier de ce que j’ai dit (…) c’est vous qui êtes en train de céder à l’antisémitisme Guillaume”. 

JForum.fr & TV7

1 COMMENTAIRE

  1. Des donneurs de leçons à la sincérité douteuse et motivés par l’argent qu’ils perçoivent pour créer des buzz, c’est fatiguant et écœurant.
    Indignez vous du massacre de Lola par une algérienne en situation irrégulière, de la pedophilie en terre d’Islam et épargnez nous vos rots indélicats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.