Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu, right, speaks with Israeli Chief of Staff Lt. Gen. Benny Gantz, during a graduation ceremony of navy officers in the northern port city of Haifa, Israel, Wednesday, Sept. 11, 2013. Netanyahu has praised the Russian initiative for Syria to relinquish its chemical weapons but said its backers must verify that Damascus actually follows through and disarms itself of all chemical weapons.(AP Photo/Dan Balilty)

AP Photo/Dan Balilty  Benyamin Netanyahou et Benny Gantz lors d’une cérémonie militaire dans la ville portuaire de Haïfa, le 11 septembre 2013

A une semaine des élections législatives, Gantz attaque, Netanyahou réplique.

A l’approche des élections législatives israéliennes, les deux leaders jouent le tout pour le tout

Le leader du parti politique israélien Bleu-Blanc a tenu lundi après-midi un discours particulièrement offensif à l’encontre de son principal concurrent, Benyamin Netanyahou.

« Il est sous pression car il va perdre », a indiqué Benny Gantz au sujet du Premier ministre israélien.

« Les études qui ont été publiées ce matin montrent que Netanyahou fait une campagne de terreur des consciences auprès des citoyens israéliens », a poursuivi le leader du parti Bleu-Blanc.

Selon un groupe de surveillance israélien, des faux comptes sont utilisés sur les réseaux sociaux pour diffamer les opposants de l’actuel Premier ministre israélien en vue des élections de la semaine prochaine.

« Les Israéliens sont inondés de fausses nouvelles sur les réseaux sociaux, Netanyahou n’hésite pas à utiliser le mensonge et les manipulations », a poursuivi Benny Gantz, qui a indiqué qu’il y avait un « vol des élections par le Likoud ».

Des propos auxquels Benyamin Netanyahou a rapidement répondu, organisant une conférence de presse de dernière minute, malgré un emploi particulièrement chargé pour cause de visite du président brésilien dans l’Etat hébreu.

« Lorsque j’ai entendu cette histoire de comptes-robots, j’ai cru que c’était une blague du premier avril », a indiqué le Premier ministre israélien, qui a catégoriquement nié l’utilisation de faux comptes par le Likoud.

« Gantz et Lapid ont une armées de robots qui font de la calomnie à mon encontre », a-t-il poursuivi. Il a également estimé que le plus grand quotidien du pays, Yediot Aharonot, était « à la botte de Gantz et Lapid ».

« On vous [les électeurs, NDLR] fait tourner la tête en vous bourrant le crâne », a continué Benyamin Netanyaou.

« Benny Gantz a mis 50 millions de shekels dans sa poche avec son ancienne société […], mais ça on n’en parle pas », a dénoncé le Premier ministre israélien, soupçonné dans plusieurs affaires de corruptions.

« Si vous votez pour Gantz vous aurez Lapid comme Premier ministre pendant un demi-mandat », a-t-il rappelé, estimant que « le poste est bien trop lourd », pour l’un comme pour l’autre.

Benyamin Netanyahou a également critiqué les positions politiques et sécuritaires de la liste Bleu-Blanc, rappelant que le président de la Fédération générale des travailleurs avait rejoint le parti de Benny Gantz et que ce dernier était « opposé à la construction de la barrière située au sud de pays et qui a sauvé Israël ».

« Ils vont créer un gouvernement de gauche avec [le parti d’extrême-gauche] Meretz et les partis Arabes », a poursuivi le Premier ministre israélien lors de sa conférence de presse.

Coude-à-coude

Si à tout juste une semaine des élections législatives israéliennes les derniers propos de Benny Gantz et de Yaïr Lapid prennent des allures de discours de « tout pour le tout », Benyamin Netanyahou semble lui aussi bien décidé à mettre tous ses atouts sur la table lors des derniers jours de cette campagne électorale.

Les leaders de la liste Bleu-Bleu se présentent comme les porte-voix de la probité et de la transparence alors que le Premier ministre israélien est mis en cause dans plusieurs affaires de corruption.

Selon un sondage i24NEWSIsrael Hayom publié dimanche, Benny Gantz et Benyamin Netanyahou sont toujours au coude-à-coude, leurs listes obtenant respectivement 32 et 28 sièges.

Cependant, 46% des sondés estiment que le leader du Likoud est « le plus apte à être Premier ministre », contre seulement 36% pour le leader de la liste Bleu-Blanc.

i24news

1 COMMENTAIRE

  1. Incroyable ce pays .

    Il est cerné de toutes parts par des criminels , le feu est aux frontiéres de Gaza et de la Syrie et eux se chamaillent .

    C’est une force supplémentaire qui attire l’admiration .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.