Éclats de rires: Aphorismes et périls (23) Vidéos

par Jforum

En septembre les Français sont

de vrais moutons, ils vont

tous à la foire aux vins

 

Le 14 mai 1949 à Tel Aviv, ont lieu les cérémonies du premier anniversaire de la création de l’Etat d’Israel.
Pour l’occasion, un richissime Juif américain, grand donateur à Israël, est l’invité d’honneur de la cérémonie.
Tout se passe merveilleusement, en grande pompe. Arrive le moment de l’inauguration de la tombe du soldat inconnu. Notre riche donateur est convié à allumer la flamme, ce qu’il fait sans trembler. Il relève les yeux et voit une plaque au-dessus de la tombe : « Ci-gît Schmouel Tsoukerman »
Notre donateur en reste bouche bée, et reste même figé sur place. Le colonel de Tsahal qui l’accompagne pendant la cérémonie réussit à le faire bouger de devant la tombe pour laisser place aux officiels venus se recueillir.
Revenu à lui, notre généreux donateur demande au colonel quelques explications :
« Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? Ce n’est pas la tombe du soldat inconnu, c’est celle de Schmouel Tsoukerman !!! »
Réponse du colonel israélien :
« Écoutez, Tsoukerman, comme tailleur, il était très connu, mais comme soldat … inconnu !!! »

 

Un bateau accoste sur une île déserte au large du Pacifique. Au bout de quelques heures, le commandant de bord est appelé par ces hommes, qui ont trouvé trace de vie : un homme qui prétend être le seul habitant de l’île .

L’homme se présente alors au commandant, il s’appelle Robinson Lévy. Il prétend être L’unique rescapé d’un naufrage datant de 25 ans.

Les deux hommes sympathisent rapidement, et Robinson lui explique que l’île regorge de richesses naturelle, ce qui lui a permis de ne manquer de rien durant toutes ces années, et il propose au commandant de lui faire visiter . Le commandant est épaté de voir l’organisation de Robinson, et surtout toutes les constructions réalisées par ce dernier.

il fait faire le tour de l’île lui montre sa maison avec vue mer bien sur ,piscine à débordement ,jardin Paysager et son Zoo peuplé de dizaine d’animaux ainsi que ses écuries ,ses étables,ses puits d’eau douce sa boulangerie, sa boucherie, son épicerie, et ses 2 synagogues.

Le commandant abasourdi s’arrête alors et lui demande :                    

   -mais pourquoi 2 synagogues ?

   -Parce qu’il y a celle où je vais, et celle où je ne veux pas mettre les pieds !

 

La séparation de la mer rouge, le buisson ardent,

Sarah qui accouche à 90 ans, etc. C’est facile à expliquer.

Mais comment fait un chauve pour attacher une kippa à sa tête?

C’est la seule question qui reste sans réponse !

 

Michel Saule Nareff

par Jforum

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.