La fin ne justifie jamais les moyens. C’est en outrepassant les lois, les règles, la morale, que l’on se met hors d’une société civilisée. La colère, la hargne, la volonté de vengeance, la brutalité ne sont pas des qualités mais des défauts qui renvoient au monde animal, et non au monde de l’humanité. L’Homme se distingue de toutes les autres créatures par sa capacité de dialoguer, et la parole est son premier outil. L’absence de dialogue conduit à la violence.

Tout ce que Trump a réalisé, et ce qu’il a fait pour la paix sera malheureusement couvert et enfoui sous cet évènement sidérant. Le tort qu’il s’est causé à lui-même n’a rien de comparable au tort qu’il a causé à l’Amérique, aux défenseurs de la démocratie, devenue la risée des pays totalitaires.

L’envahissement du Congrès par les partisans de Donald Trump, mercredi 6 janvier, est le dernier épisode de l’entreprise de démolition menée par le président des Etats-Unis depuis son élection. En encourageant les suprémacistes blancs comme les complotistes, il a aussi fracturé le Parti républicain.

En mars 2019, Donald Trump avait livré cette conviction au site ultranationaliste Breitbart News. « Je pense en fait que les gens de droite sont plus durs que la gauche, mais ils ne jouent pas plus durement. D’accord ? Je peux vous dire que j’ai le soutien de la police, le soutien de l’armée, le soutien des “motards pour Trump” – j’ai des gens durs, mais ils ne jouent pas dur jusqu’à ce qu’ils atteignent un certain point, et alors ce serait très mauvais, très mauvais », avait assuré le président.

Le ton était dépourvu de la moindre préoccupation morale. Il dépeignait le rapport de force largement fantasmé que le président américain souhaitait entretenir. Tous les moyens lui semblaient bons, quel qu’en soit le prix pour la démocratie, une valeur régulièrement absente de ses discours et réduite dans sa pratique du pouvoir à une simple variable d’ajustement. En fonction des circonstances et de ses intérêts.

Ces « gens durs » se sont matérialisés, mercredi 6 janvier, au cœur même de la démocratie américaine, le Capitole, alimentant des images que les Américains ne pensaient sans doute jamais voir dans leur propre pays. Ces « durs » sont apparus après avoir été chauffés à blanc pendant deux mois par les diatribes d’un perdant incapable de reconnaître sa défaite, indifférent aux conséquences de l’assaut en règle orchestré contre les institutions américaines, l’un des éléments majeurs de cette « grandeur » dont il prétend être soucieux, mais jeté à terre et foulé aux pieds.

Les appels à démettre Trump de ses fonctions se multiplient

Des élus, le Washington Post et des acteurs du monde économique appellent le vice-président Mike Pence à déclarer Donald Trump « inapte », en vertu du 25e amendement.

Après l’envahissement du Capitole mercredi 6 janvier par des partisans de Donald Trump refusant sa défaite à l’élection présidentielle du 3 novembre, qui a conduit le Congrès à suspendre la certification des votes du collège électoral, plusieurs élus ont appelé mercredi soir le vice-président Mike Pence à invoquer le 25e amendement de la Constitution américaine.

L’article est ainsi rédigé : «Si le vice-président, ainsi qu’une majorité des principaux fonctionnaires des départements exécutifs ou de tel autre organisme désigné par une loi promulguée par le Congrès, font parvenir au président pro tempore du Sénat et au président de la Chambre des représentants une déclaration écrite les avisant que le président est dans l’incapacité d’exercer les pouvoirs et de remplir les devoirs de sa charge, le vice-président assumera immédiatement ces fonctions en qualité de président par intérim.» Le président peut toujours s’opposer à cette procédure. Le Congrès dispose alors de plusieurs semaines pour organiser un vote sur la question, et il lui faut réunir les deux tiers des voix dans les deux chambres du Congrès pour déposer le président.

« Malade mentalement »

Des membres du gouvernement américain ont ainsi discuté de la possibilité d’écarter Donald Trump du pouvoir après le coup de force de ses partisans, selon les chaînes CNN, CBS et ABC, qui s’appuient sur des sources anonymes. Leurs échanges ont porté sur le 25e amendement. Mais aucune proposition formelle n’a encore été présentée au vice-président Mike Pence, a précisé CBS. Tous les démocrates de la commission judiciaire de la Chambre des représentants ont ainsi adressé un courrier à Mike Pence pour lui demander d’invoquer le 25e amendement « dans l’intérêt de la démocratie ». Pour eux, le président sortant « est malade mentalement et incapable de gérer et d’accepter les résultats de l’élection de 2020 ».

C’est le cas également du comité éditorial du Washington Post, qui appelait mercredi soir à relever le président de ses fonctions : « Le refus du président Trump d’accepter sa défaite électorale et ses incitations incessantes envers ses partisans ont conduit mercredi à l’impensable : un assaut contre le Capitole américain par une foule violente qui a submergé la police et chassé les élus du Congrès de ses salles d’audience alors qu’ils débattaient du vote du collège électoral. La responsabilité de cet acte de sédition incombe directement au président, qui a montré constamment que l’exercice de ses fonctions constituait une grave menace pour la démocratie américaine. Il devrait être relevé de ses fonctions. »

Le président sortant a incité à la violence dans une tentative de garder le pouvoir, et tout élu qui le défend viole son serment à la Constitution et rejette la démocratie au profit de l’anarchie. »

L’Association nationale des industriels

Fait sans précédent, l’Association nationale des industriels (National Association of Manufacturers) s’est également fendu d’un communiqué condamnant les actions du président sortant et appelant son vice-président à prendre les mesures qui s’imposent. « Le vice-président Pence, qui a été évacué du Capitole, devrait sérieusement envisager de travailler avec le Cabinet pour invoquer le 25e amendement et préserver la démocratie », a déclaré l’organisation. « Le président sortant a incité à la violence dans une tentative de garder le pouvoir, et tout élu qui le défend viole son serment à la Constitution et rejette la démocratie au profit de l’anarchie. (…) Ce n’est pas la vision de l’Amérique en laquelle les fabricants croient et travaillent si dur à défendre », est-il notamment écrit.

D’autres élus ont carrément appelé à une procédure de destitution (impeachment) contre le 45e président des États-Unis, tenu pour responsable de l’invasion du Capitole par ses partisans, à l’instar d’Alexandria Ocasio-Cortez. « Impeach », a-t-elle tweeté.

Sa collègue Ihlan Omar a expliqué sur Twitter s’être lancée le jour même dans la rédaction de nouveaux articles de mise en accusation au Congrès en vue de la destitution du président. Mais cette procédure est plus longue et peu susceptible d’aboutir avant la prestation de serment de Joe Biden le 20 janvier. Elle est en outre incertaine, puisqu’elle nécessite l’approbation par les deux tiers du Sénat. Les démocrates s’y sont déjà cassé les dents dans l’affaire des ingérences russes dans l’élection présidentielle de 2016 : si Donald Trump avait été mis en cause (« impeached ») par la Chambre des représentants, le Sénat l’avait en revanche acquitté.

Trump reconnaît que son mandat est fini et promet une « transition ordonnée »

Le 45e président américain a publié un communiqué après la proclamation de la victoire de Joe Biden par le Congrès.

Dans un communiqué publié tôt ce jeudi 7 janvier, Donald Trump promet désormais d’organiser « une transition ordonnée » du pouvoir à son adversaire démocrate Joe Biden, le 20 janvier.

« Même si je suis en complet désaccord avec le résultat de l’élection, et les faits me soutiennent, il y aura une transition ordonnée le 20 janvier », écrit le président américain sortant dans un message relayé sur Twitter par son adjoint au chef de cabinet chargé des réseaux sociaux, Dan Scavino – Trump étant lui-même temporairement privé de son compte par Twitter.

« Cela représente la fin du meilleur premier mandat présidentiel de l’histoire et ce n’est que le début de notre combat pour rendre sa grandeur à l’Amérique », poursuit-il.

Au milieu de la nuit, et après le rejet d’objections émises par des élus républicains, le vice-président Mike Pence a confirmé ce jeudi la victoire de Joe Biden, avec 306 grands électeurs contre 232 pour le président sortant, devant les deux chambres réunies pour une session extraordinaire.

 

Sources : JForum Le Monde Le Figaro

43 Commentaires

  1. Je vois que le lien qui permet de voir la confession de Biden, sur la fraude généralisée, ce lien du 8 janvier, est toujours sous modération…
    Il ne sera donc pas vu, et c’est dommage. J’ose espérer que JForum est surchargé, et qu’il ne s’agit d’une mesure de censure…
    C’est tendance en ce moment.

  2. Ben voila… Michèle Obama a exigé que le President Trump soit banni des plates-formes des réseaux sociaux…
    Et tous ont répondu présents !
    Les Pères Fondateurs, ceux qui ont promulgué la liberté de penser, et le droit de détenir une arme peuvent désormais se retourner dans leur tombe…
    Eh quoi !
    Pour « préserver » la démocratie, voilà que les principaux réseaux _sociaux_ , dont ceux propriété de Zuckerberg, sous ententes, bannissent le compte de D. Trump, président en exercice. C’est à dire que, justement, ils la violent!
    Officiellement!
    Nous aurions pu croire qu’un « Big Brother » allait, nous espionnant, prendre le contrôle de nos consciences… Comparant à la Chine nous aurions pu !
    Elle n’est point discrète, et plutôt véhémente.
    Et donc visible…
    Et bien non !
    Ce sont des Littles Brothers, que tous nous invitons sur nos diaboliques petits écrans, pour s ‘inoculer la pensée unique, avec notre propre consentement…
    Quitter ces fenêtres grandes ouvertes sur votre intimité, fuyez, VITE !
    Il est probable que ces malfaisants cherchent à ligoter la liberté !
    Il est fort à parier qu’ils vont se retourner vers son champion, à savoir… Ysraël!

  3. Un article qui veut donner des leçons de morale et cautionne la fraude et le mensonge ne peut qu’émaner d’un gauchiste bon teint !

    On souhaite aux enfants des gauchistes de ne pas attendre 30 ans pour dévoiler les mauvais traitements dont ils sont victimes !
    Puisqu’il est maintenant clair que les parents de gooooche laissent tomber froidement leurs enfants quand ils sont agresses par des prédateurs (affaire Danon) ou violes par leur beau-père (affaire Duhamel – Kouchner) pour arriver au Pouvoir et en profiter !

  4. Prendre comme sources le Monde et le Figaro !
    Vous avez oublié l’ AFP.
    Un ami d’ Israël est volé dans sa réélection par un vote truqué et vous le traînez dans la boue.
    Si Mr Trump est dérangé mentalement que devons-nous faire du président Français ?
    Je douterai de la véracité de vos écrits à l’avenir.

  5. Oui Elie a totalement raison et Biden et son complice Obama ont organisé la plus grande fraude électorale par ce vote inconstitutionnel par correspondance
    Biden a volé cette élection et de plus sénile sera incapable de gouverner ce grand pays qui est redevenu grand Grace à Trump
    Tous ses ennemis européens sont heureux ils vont pouvoir refaire des affaires avec le
    pays terroriste de l’Iran qui aura sans problème la bombe atomique grâce à Biden- Obama et l’Europe
    Oui cette affaire du capitole est le coup de grâce donné par les démocrates à Trump
    Je dirai que Trump dégoûté de s’être fait dupé pat ces gauchistes démocrates s’est emporté sans pouvoir contrôler cette horde
    Mais quand les manifestants gauchistes démocrates se sont livrés à des pillages , incendies et destruction de synagogues par Black live matter après la mort de Lloyd
    les merdias américains ont à peine retransmis ces terroristes se livrant à des saccages et attaques de policiers qui se sont mis à genoux
    Le pari démocrate a été détruit par Obama et ses amis musulmans et noirs type Farahkan ou ses 4 femmes parlementaires anti juives et anti israéliennes
    Le parti démocrate ressemble aujourd’hui au parti travailliste anglais du temps de Corbyn
    Ce n’est plus le pari démocrate avant Obama c’est devenu un pari islamo gauchiste
    Merci au Président Trump de tout ce qu’il a fait pour Israël aussi bien pour Jérusalem et le Golan ou les territoires du Jourdain et surtout la normalisation d’Israël avec ses voisins des pays arabes
    Aucun juif aimant Israël ne doit oublier le Président Trump
    Il a toute la gratitude et reconnaissance des juifs sionistes
    God bless les USA et son president Trump ami d’Israël

  6. Je n’ai pu lire en entier cet article, sa s vomir par le parti pris gauchiste.
    Je ne vois aucun intérêt à lire jforum. Heureusement qu’il y a d’autres sites non gangrénés par nos ennemis gauchistes !
    Adieu donc !

  7. Adaptation du discours pour la nouvelle administration démocrate pour préserver Israël.
    C’est la seule explication que je trouve pour cet article lèche bottes empreint d’ingratitude, de dhimitude.

  8. Mais savait-il qu’il faisait du bien à Israël ? Ne voulait-il pas envenimer les relations avec les Palestiniens ? Était-ce, alors, rendre service à Israël ?
    Franchement, vous êtes bien tristes, remplis de haine que vous êtes ; ouvrez donc les yeux et regardez la réalité en face.
    Réfléchissez et lisez !
    Calmez-vous.

    • Ah oui, je vois : « envenimer les les relations avec les palestiniens » ; traduction : je suis de la gauche extrême (israélienne ou française d’ailleurs), et tout ce qui va dans le sens contraire de l’intérêt des palestiniens est fait par des « fous » ou des idiots.
      Vos analyses politiques sont primaires, malhonnêtes, aveugles, déviantes, stupides, décadentes, et j’en passe ; on s’en passerait très bien.
      L’avenir vous donnera tord, mais ce sera trop tard, en attendant que d’autres courageux se lèvent ici ou là, à la hauteur des Trump, Bolso, Bojo ou Orban.
      Enfin, on n’est pas rempli de haine ; on la laisse cela aux gauchistes de votre espèce ; on est simplement inquiet du futur du monde occidental, à présent aux mains d’un vieux parkinsonien et d’une écervelée d’extrême gauche.

    • Et bien sûr, ne pas envenimer les relations avec les « palestiniens » c’est satisfaire leurs désirs morbides et vouloir faire prendre des risques inconsidérés à Israël, comme le font la France et d’autres pays européens. Trump a montré au monde entier que le conflit est artificiel et qu’il est entretenu par de nombreux pays, remplis de préjugés, de haine et d’intérêts financiers qui éduquent leurs populations aux préjugés et à la haine. C’est pour cela qu’ils le haïssent et leurs médias, et surtout français, le prouvent bien. Il suffit de lire ou d’écouter les médias français et leur propagande pour comprendre d’où vient l’éducation à la haine et le manque de réflexion logique. Il est évident qu’une entente et une paix avec les pays arabes ne sert pas les intérêts français et européens. Avant d’émettre des jugements sur les autres, il est plus prudent de tourner sa langue 7 fois dans sa bouche.

  9. Pour les « idiots utiles » qui gobent les infos des médias main stream, alors sachez que toutes les enquêtes d’opinion ont montré que les 2/3 des américains (dont 1/3 des électeurs Démocrates) sont convaincus qu’il y a bien eu fraudes massives, donc, il y a bien eu fraudes massives ; le pb est que « l’état profond » américain est tenu par les Démocrates, et que parmi les élites du parti Républicain, bon nombre ont préféré parier sur leur carrière et leur avenir, que sur le soutien à DT ; d’aiulleurs, cela a été le cas pendant tout son mandat.
    C’est comme en France, ou de nombreux élus de l’UDI et de LR ont rejoint Macron après 2017.
    Il existe donc un fort décalage entre les électeurs républicains qui sont presque tous pro-Trump et les élites républicaines, qui sont majoritairement anti-Trump, notamment au Sénat, où ils se sont dégonflés comme de vulgaires baudruches.
    L’idéal à présent, serait une scission au sein du parti républicain, et la mise en place d’un vrai parti populaire trumpiste, avec à sa tête, de nouvelles têtes qui défendent et respectent les volontés du peuple.
    Exactement ce qu’il manque aussi ……..en France !! Mais au moins les américains et donc l’ensemble du monde occidental aura eu 4 ans d’espoirs et de progrès réels.
    Enfin, comment la rédaction de ce site a pu laisser passer un article aussi déséquilibré ?

    • Bonjour,
      je viens de vous lire et je suis surpris que vous déclariez être assuré qu’il y ait eu une fraude « massive » aux Etats-Unis, ce, afin de soutenir l’action de Donald Trump que vous semblez admirer.
      Franchement, à mon humble avis, il n’y a pas à l’admirer, ni même à le blâmer. Je pense, moi, qu’il a sut faire illusion pour se faire élire il y a 4 ans, et que ses positions et déclarations comme ses actes ont démontrés son dérangement mental. Il relève de soins psychiatriques. Le monde l’a échappé bel !

  10. c’est amusant de lire certains. commentaires qui s’offusquent du fait qu’on mette en lumière la réalité , c’est à dire que les fraudes ont été. imaginaires; aucun juge, y compris républicain , y compris nommé par Trump n’a pu voir de fraudes; le comportement de Trump est donc totalement inacceptable et contraire à toute la tradition démocratique américaine

  11. Voyons, les contributeurs sur Jforum ne font que relater leurs opinions ! Forum, non ?
    Et il n’y a pas besoin d’être sorti de polytechnique pour voir qu’il n’y avait aucune autorité conséquente pour empêcher quelques émeutiers (sur une manif annoncée avec trompettes) d’entrer au capitol, et on peut conclure déjà que quelqu’un a donné des directives (sûrement pas Trump) pour laisser la voie libre, afin d’accuser Trump d’être l’instigateur.
    Quelques centaines, même pas méchants, sur un million, c’est rien, mais quand les merdias font caisse de résonance…
    Le pire, c’est que 2 hommes et 2 femmes ont été tués, sans qu’ils aient menacé quoi ou qu’est-ce…
    Terroristes? On rigole !
    Pas besoin d’être visionnaire non-plus pour savoir que ce sont des militaires, toujours, voire l’armée qui font des putshs et pas quelques clowns travestis en peluche, (voir photo !) qui font des bisous à quelques policiers…
    Tout ça a été peaufiné par des têtes pensantes(ils ont eu 4 ans !) , et publié pour convaincre la masse crédule… Et les rédactions des nations occidentales…
    Le réel coup d’état, en fait, a bien eu lieu, mais par les démocrates, falsifiant toutes les élections, exactement comme Biden, dans un réflexe sénile, l’avait annoncé sur le lien que j’ai placé sur Jforum 3 semaines avant l’élection.
    Le parti républicain en a pour 20 ans à se remettre, et l’Amérique sera perdue d’ici là.
    C’en sera une « autre » qui s’attaquera à Ysraël, avec toutes les autres nations , comme il est écrit dans les prophéties eschatologiques …
    Finalement, on verra, le dénouement, seul Dieu le tricote. Hiyé Tov !

    • Voici le texte. Le lien de crokeed est juste après, pour compenser le décalage de l’affichage de you tub..
      .
      « Nous avons mis en place l’organisation de fraude électorale la plus grande et la plus inclusive de l’histoire de la politique américaine», a lancé Joe Biden lors d’une interview, suscitant nombre de réactions outrées, dont celle de Donald Trump.
      La remarque n’est pas passée inaperçue, loin s’en faut. Dans une interview accordée le 24 octobre au média Crooked, le candidat démocrate à l’élection présidentielle Joe Biden, le timbre clair, a déclaré : «Nous sommes dans une situation où nous avons mis en place – et vous l’avez fait pour notre administration, celle du président Obama, avant celle-ci – nous avons mis en place, je pense, l’organisation de fraude électorale la plus grande et la plus inclusive de l’histoire de la politique américaine.»

  12. Avant d’ostraciser qui que ce soit, et en essayant, d’avoir un peu de libre arbitre, si cela existe, j’ai beaucoup plus de questions que de certitudes..
    La première de celles-ci concerne avant tout la nuance pouvant exister entre la légitimité d’une élection et sa légalité? La France comme les USA l’ont démontré.
    Le système électoral Américain sans suffrage universel direct pose également question.
    Le vote par correspondance a-t-il pu favoriser des dérives comme l’avait prévu le président ?
    Les suspicions, les accusations sont elles des preuves de fraude ?
    Les révoltes de citoyens se sentant spoliés par des pratiques « démocratiques » parfois liberticides sont elles légitimes ?
    Les pro Trump, les gilets jaunes sont ils légitimes dans leurs revendications ?
    Je n’ai aucune réponse absolue à toutes ces questions.
    Je reçois l’information pour ce qu’elle est, avec le plus de recul possible et sans adhésion aveugle..
    Une seule chose me semble évidente, le travail de Mr Trump a été remarquable, et pas seulement pour Israël.
    Et pour terminer, avant d’être choqué par ces événements, il faudra bien un jour pouvoir faire la part entre la légalité d’un état à priori de droit, et la légitimité des peuples..

  13. Nicole bonjour, si depuis 2 mois personnes n’a pu prouver qu’il y avait eu fraudes alors
    c’est qu’il n’y a pas eu fraudes. C’est aussi simple que ça il me semble.

    • Les preuves abondent mais la justice n’a pas eu le courage de les examiner, car elle a cédé devant la terreur que fait régner la nébuleuse gauche/médias/big-tech/BLM, etc…

  14. Matrius bonjour
    Pour pouvoir dire qu’une élection s’est déroulée sans fraude, il faut appartenir à un appareil de contrôle US…
    Mais bon, les gauchistes soutiennent l’armement de l’Iran (mandat Obama rebaptisé pour l’occasion) et l’implantation d’un fascisme d’un nouveau genre en Europe et ailleurs
    Baruh’ Hachem la fin n’en arrivera que plus rapidement
    Erev tov

    • Nicole bonjour, si depuis 2 mois personnes n’a pu prouver qu’il y avait eu fraudes alors
      c’est qu’il n’y a pas eu fraudes. C’est aussi simple que ça il me semble.

    • Nicole bonsoir.
      Si depuis bientôt 2 mois personne n’a pu prouver qu’il y ait
      eu fraudes alors c’est qu’il n’y a pas eu d’infractions électorales.
      Les enjeux sont tels que les preuves auraient été rapidement sorties si il y avait eu
      tricheries.

    • Le problème n’est pas la fraude électorale.
      Juste un peu de discernement. C’est le fait de jouer avec le feu.
      Il faut un minimum de clairvoyance, pour un dirigeant, le sens des responsabilités,
      et le sens du devoir même au détriment de sa personne.
      Il a perdu les recours, justement ou injustement,
      doit il mettre le pays à feu et à sang pour autant.
      Cela n’enlève rien a ce que nous disions sur son rôle pour la paix au proche orient qui est considérable.
      il aurait mérité un Nobel. Mais ce qui s’est passé a tout gâché, et c’est justement ce qui est le plus frustrant.
      car c’est malheureusement cet épisode est indéfendable. Il en a pris conscience trop tard.

      • Intolérance ! Ô quel bien-être ! Bannir ! Oui, bannir est la solution selon vous. Oui, Marek, il ne faut surtout pas échanger, on risquerait de voir plus loin, plus large, universellement, sinon humainement.

  15. Trump a perdu les élections, il n’y a jamais eu de fraudes.
    Biden a été élu démocratiquement.
    Trump n’a jamais présenté aucune preuve de tromperies.
    Il s’est conduit comme le pire des présidents américains ( envahissement du capitole avec au moins 4 décès).
    On ne peut tout pardonner à Trump, honte sur lui.

  16. JForum est donc sous l’influence d’idéologues gauchistes aveugles aux réalités.
    La réalité, c’est un coup d’état permanent, par une gauche américaine ultra violente (Parti démocrate + les racistes-léninistes de BLM + les cinglés de la Woke culture politiquement correcte jusqu’au déliré + les médias P.C. et le Big Tech, etc…).
    Coup d’état contre le premier président patriote, qui réindustrialise les USA, renforce la situation géostratégique de l’unique état juif, Israël, et fait reculer les menaces terrifiantes:
    – du Parti Communiste Chinois de Xi-Jinping, contre la liberté dans le monde
    – et de la République Islamique d’Iran de Khamenei et son arme atomique.
    alors que la France de Macron, l’U.E., le Canada de Trudeau et autres fantoches se prosternent devant les pires dictatures.
    Un tel aveuglement de JForum est révoltant de veulerie et de bêtise prétentieuse!

    • Vous êtes trop virulent pour être crédible !
      De plus, les insultes gratuites ne servent à rien, sinon à vous ridiculiser aux yeux de tous. Il est d’ailleurs à l’honneur de JF de vous publier malgré votre insolence, je n’en rajoute pas !

  17. Ecoeurant! Il n’y a pas d’autre mot pour ce tissu de mensonges. Je n’ai même pas pu lire entièrement cet article.
    Après des fraudes électorales massives et sans précédent, ce torchon considère que Trump a refusé sa défaite!
    Décidément, je crois que je ne lirai plus Jforum. Il se fait vraiment trop l’écho des nouveaux fascistes, les vrais, les démocrates, Obama et consorts.
    Adieu aussi

  18. Oui là, pour le coup, je ne comprends rien à la teneur anti-Trump de cet article ! Après tout ce que D. Trump a fait pour Israël, c’est totalement surréaliste…

    Trump n’est pas parfait, — qui l’est ? — et comme tous ceux, francs et directs, dénués de toute hypocrisie et donc très mauvais comédiens, les moindres de ses défauts se voient comme le nez au milieu de la figure. C’est ça son talon d’Achille.

    Les auteurs de ce torchon vont bientôt vite déchanter du départ de D. Trump du Bureau ovale. Il était l’ultime rempart contre l’indicible chaos de ténèbres qui pourra désormais déferler sur le monde sans le moindre obstacle. Grincements de dents garantis…

  19. Trump est le meilleur président depuis Lincoln.
    Sleepy Joe, le président fraudélu.
    Soros, les Gafam, le PCC, les merdias US et toute la gauche n’en peuvent plus de jouir de l’élection d’un président-mollusque grâce à la plus grande fraude jamais réalisée dans une démocratie.
    On assiste à la « Chute d’un Géant ».
    La Chine ne pouvait demander mieux.
    Et je ne parle pas des 2 élues musulmaniennes-démocrato-antijuive qui doivent mouiller leur culotte de plaisir.
    C’est une histoire à gerber.
    Du coup, l’info sur Jforum n’est plus intéressante, pour ma part.
    Je me désinscris.

  20. Pire qu’un torchon une vraie m…. tirons la chasse! Vous êtes à vomir ! Attendez-vous à une sacrée guerre et une Jérusalem arabe! Trop Con Trump car l’amitié et le soutien d’Israël lui vaut cette haine et sa diabolisation!. Et vous osez lui cracher dessus!?

    Vous êtes prisés de m’effacer de votre listing!

    Je n’aime pas les personnes qui n’ont aucune reconnaissance.

    • Naturellement « priés »

      Entre journaleux gauchistes fossoyeurs de leur patrie ils se retrouvent. Quand bien même leurs références sont antisémites et anti-Israël!

  21. Sources : JForum Le Monde Le Figaro !!!

    Je comprends mieux maintenant la teneur de vos propos.

    Des juifs qui critiquent, démolissent un président américain qui en a plus fait pour Israël qu’aucun autre… ça me laisse sans voix.

    Adieu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.