Israël arrête le fils d’un haut responsable du Jihad islamique palestinien à Jénine

L’arrestation en août du responsable du Jihad islamique palestinien Bassam al-Saadi a conduit Tsahal à lancer l’opération nouvelle aurore à Gaza.

Les forces israéliennes opèrent en Cisjordanie dans le cadre de l'opération Break the Wave, 5 décembre 2022 (crédit photo : Tsahal SPOKESPERSON'S UNIT)Les forces israéliennes opèrent en Cisjordanie dans le cadre de l’opération Break the Wave, 5 décembre 2022 (crédit photo : Tsahal SPOKESPERSON’S UNIT)

Le fils du haut responsable du Jihad islamique palestinien Bassam al-Saadi, Yahya al-Saadi, a été arrêté par les forces israéliennes lors d’affrontements armés à Jénine tôt lundi matin, selon l’unité du porte-parole de Tsahal.

En août, Bassam al-Saadi a été arrêté à Jénine, déclenchant de lourdes restrictions sur les communautés frontalières de Gaza au milieu des menaces de représailles du mouvement du Jihad islamique. Après environ cinq jours de restrictions, Israël a lancé l’opération Breaking Dawn, frappant des cibles du Jihad islamique dans la bande de Gaza alors que plus de 1 000 roquettes étaient tirées vers Israël par des terroristes palestiniens.

JAAFAR ASHTIYEH / AFP
JAAFAR ASHTIYEH / AFPBassam al-Saadi, un chef du Jihad islamique palestinien,

Bassam al-Saadi a été inculpé par les procureurs militaires de Tsahal fin août.

L’arrestation de Yahya al-Saadi, également membre éminent du mouvement du Jihad islamique palestinien, survient juste un jour après qu’une roquette a été tirée depuis la bande de Gaza vers Israël et quelques jours seulement après que Muhammad al-Saadi, un commandant du Jihad islamique palestinien Brigade de Jénine , a été tué dans des affrontements armés avec les forces israéliennes à Jénine.

14 Palestiniens arrêtés dans la nuit dans le cadre de l’opération Break the Wave
L’armée israélienne, le Shin Bet (agence de sécurité israélienne) et la police des frontières ont arrêté 14 suspects à travers la Cisjordanie dans le cadre de l’opération Break the Wave pendant la nuit, selon l’unité du porte-parole de l’armée israélienne.

Tôt lundi matin, un Palestinien a été tué et six autres blessés lors d’affrontements avec les forces israéliennes dans le camp de réfugiés de Dheisheh, au sud de Bethléem, selon des informations palestiniennes. Le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) a annoncé que le Palestinien tué était membre du mouvement.

Trois suspects affiliés au FPLP ont été arrêtés par les forces israéliennes à Dheisheh, selon l’unité du porte-parole de Tsahal. Lors des arrestations, des Palestiniens ont lancé des pierres, des cocktails Molotov et des explosifs sur les forces israéliennes qui ont riposté par des tirs, touchant plusieurs suspects.

Les forces israéliennes ont également opéré à Beit Kahal, Samua, Tapuah, Beit Awa, Kalkiliya, Nilin et Kifal Harat et ont arrêté neuf autres suspects.

Par TZVI JOFFRE JPOST

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.