La police française démantèle un réseau de mendiants se faisant passer pour des musulmans.

La brigade de protection des familles (BPF) d’Aulnay-sous-Bois et le parquet de Bobigny dans la région parisienne ont démantelé un réseau de mendiants originaire de Roumanie qui se faisaient passer pour des musulmans.

Plusieurs femmes et enfants de 8 à 12 ans mendiaient près des mosquées et des lieux de fréquentations des musulmans en « s’habillant comme des musulmans ».

Dix personnes ont été présentée devant un juge d’instruction du tribunal judiciaire de Bobigny, après l’ouverture d’une information judiciaire ouverte par le parquet pour « traite d’êtres humains en bande organisée », « association de malfaiteurs criminelle » et « privation de soins par ascendant sur mineur ».

Comme l’explique la même source, les policiers surveillaient le réseau depuis le mois de mars ces roumains « vêtus à la musulmane, notamment en période de ramadan ». D’après le procès-verbal de l’interrogation, le chef du réseau a expliqué « les femmes étaient vêtues comme des musulmanes car les gens donnent encore plus en période de ramadan ».

D’après les investigations des enquêteurs, ce réseau œuvre ainsi depuis au moins 2020. Lors de la perquisition, la police a mis la main sur 62 000 euros de liquide et estime à plus de 130 000 euros les gains du réseau qui collectaient entre 300 et 500 euros par jour. Une grande partie des sommes était envoyée en Roumanie.

AFP

3 Commentaires

  1.  » Moshe ils veulent nous apprendre le commerce ,  » .

    Ce sont deux Juifs qui mendiaient devant une église .
    Un d’apparence chrétienne et l’autre le Juif typique .
    Les fidéles en sortant donnaient au  » Chrétien  » mais rien au  » Juif  » .
    Ils en font la remarque au  » Juif  » en lui conseillant qu’il valait mieux d’aller prier devant une synagogue .

    D’où la remarque du Juif à son ami  » Chrétien » ;  » Moshe ils veulent nous apprendre le commerce  » .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.