Netanyahu: « L’opération prendra plus de temps; plus tard, nous rétablirons les relations entre Juifs et Arabes en Israël »

Dans une déclaration à Kirya sur le contexte de l’opération à Gaza, le Premier ministre a déclaré: « Nous recevons le soutien du monde. Merci à Biden. » Sur les émeutes dans la société arabe: « Une minorité à laquelle il faut s’attaquer. Après cela, nous devons retourner sur la voie de la coopération. » Gantz: « Le métro du Hamas est devenu un train de l’enfer. » Kokhavi (chef d’état-major) : le Hamas a fait une erreur.

Opération « Gardien des murailles » – sixième jour : Une heure après la réunion du Cabinet, le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le ministre de la Défense Benny Gantz et le chef d’état-major Benjamin Netanyahu ont publié une déclaration concernant les combats à Gaza et la possibilité d’un cessez-le-feu dans les prochains jours. Netanyahou a déclaré que l’opération se poursuivrait dans les prochains jours malgré les pressions internationales, et a envoyé un message de paix à la société arabe sur fond d’émeutes violentes de la semaine dernière.

Netanyahou : « Nous continuons d’agir aussi longtemps qu’il le faut pour rétablir la paix et la sécurité. Cela va prendre du temps. On parle de pression internationale. Il y a toujours de la pression, mais nous avons un soutien très sérieux. Je tiens à remercier notre ami Joe Biden et de nombreux autres pays d’avoir pris des mesures aussi inacceptables que de brandir des drapeaux israéliens sur les maisons de leur gouvernement. Nous l’apprécions. »

Pour les émeutes dans la société arabe, il a ajouté : « Je salue la volonté de calme par le public arabe. Pas complètement, mais nous avons vu une baisse. J’ai toujours dit — pas tout et pas la plupart du public, mais une minorité est à traiter. Nous voulons accuser les assaillants comme tout autre type de terrorisme, rétablir la paix et la sécurité et rétablir la dissuasion et la réactivité. Notre but est de mettre fin à la violence et de rétablir les relations entre Juifs et Arabes. Vivre ensemble dans un pays et devoir rétablir une voie de coexistence et de coopération. »

Benny Gantz a déclaré : Concernant l’opération de Gaza, il a ajouté : « Nous facturons des prix très élevés au Hamas pour l’agression insupportable. Ces derniers jours, Tsahal a attaqué plus de 1500 cibles, frappant sévèrement l’activité clandestine du Hamas. L’organisation a passé une décennie à creuser des tunnels, et la plupart — pas tous — sont tombés dans les égouts. Le métro est devenu un piège mortel pour les terroristes. « Dans la supercherie nous faisons la guerre, nous serons victorieux. »

Il a réitéré sa demande de maintenir les directives du Commandement général pendant les alarmes, ajoutant : « Je demande : Protégez-vous, restez proches des abris. Gardez nos instructions. »

Par la suite, le ministre Gantz a également évoqué les émeutes dans les villes arabes : « Préparez-vous, restez forts et nous continuerons à frapper durement le Hamas, mais il est tout aussi important que nous gagnions la guerre à l’intérieur. La veille de fête est l’occasion pour chaque leader public de se réveiller et il est temps pour chacun de nous de traiter l’autre comme un frère et de calmer les esprits entre nous. »

Concernant l’opération d’attaques contre le système de tunnels terrestres à Gaza, Gantz a déclaré : « Ces derniers jours, Tsahal a transformé le réseau de tunnels en piège mortel. Le métro du Hamas est devenu le train pour l’Enfer. C’est une réalisation stratégique dans la guerre contre le Hamas qui brise sa perception et sa loi martiale. Nous savons que le Hamas a été surpris. »

Le nombre de civils blessés ces derniers jours dans la bande de Gaza a déclaré à Gantz : « Je le fais conformément au droit international par voie discrétionnaire. Comme je l’ai dit à la délégation américaine et au secrétaire à la Défense, il n’y a aucun État souverain qui ne répondrait pas en tant qu’Israël à une organisation terroriste qui tire sans discernement sur ses citoyens. »

Le chef d’état-major Kochavi a dit jusqu’à la fin : « Le Hamas a fait une grosse erreur. Il ne nous a pas bien compris et n’a pas apprécié l’intensité de notre réponse. Nous avons détruit son installation souterraine qui était le projet phare du Hamas. Nous avons sérieusement endommagé le projet de fabrication de roquettes et de missiles, et cela nécessitera également une longue restauration. Cependant, les tirs de roquettes se poursuivent et se poursuivent à grande échelle. Nous en sommes conscients. Nous avons l’intention de continuer à pilonner aussi fort qu’il le faut et selon les mesures que nous avons prévues. »

La réunion du Cabinet s’est terminée au bout de quatre heures, période au cours de laquelle il a été approuvé de poursuivre les attaques selon le plan militaire. Un parti politique a déclaré qu’Israël ferait toute offre de cessez-le-feu au sujet des prisonniers et des personnes disparues. Un parti ministériel a déclaré que l’opération prendrait fin cette semaine.

Pendant l’après-midi, des dizaines d’alarmes ont été entendues dans toute la partie sud du pays, de Ashdod et Bear Tuvia à Beersheba et la diaspora bédouine. Aucune victime n’a été signalée, mais certaines roquettes n’ont pas été interceptées et ont touché des zones habitées, notamment une synagogue et une voiture garées à Ashkelon, près d’un supermarché à Beersheba et entre des maisons privées à Ashdod. Pas de pertes corporelles.

Dans le même temps, Tsahal a annoncé que les attaques terroristes et les positions de lancement de roquettes du Hamas se poursuivent à Gaza. Entre autres choses, trois positions de lancement de roquettes dans le nord de la bande de Gaza ont été attaquées et six terroristes se préparaient à lancer des roquettes ont été détruites. Des avions de chasse ont attaqué l' »appartement opérationnel » d’un agent du renseignement militaire du Hamas avec une station de lancement de missiles antichar au Nord de la bande de Gaza.

Les vrais bilans.

Le Hamas ne communique pas ses pertes militaires estimées à plus de 2.000 soldats. Il ne communique que sur les pertes civiles pour obtenir un cessez-le feu.

JForum – Ynet

5 Commentaires

  1. LES cessez le feu sont des hypocrisies ; c’est bien de cette façon que l’ ONU a volé la JUDEE SAMARIE à ISRAEL après la guerre contre ISRAEL après sa déclaration d’indépendance !! Quand l’ ONU a vu qu’ ISRAEL prenait le dessus sur ses agresseurs arabes , il a vite déclaré un cessez le feu et créé une ligne verte !!!
    Ce n’est pas pour autant que les jordaniens qui l’ont occupé y sont chez eux !!! les arabes sont les occupants illégaux !!!!
    Cette JUDEE SAMARIE occupée par les arabes et qu’ils appellent  » Cisjordanie  » appartient toujours à ISRAEL !! Le TRAITE de SAN REMO est seul valable !!!! L’onu le sait !!!, c’est la raison pour laquelle , il appelait toujours les juifs à négocier !!
    Et les juifs , que je croyais intelligents, tombent dans le panneau : OSLO a été la plus grande catastrophe , ISRAEL devrait l’annuler , tirer un trait dessus !!!! et ne jamais refaire une telle bêtise !

    • Vous oubliez également la résolution de la SDN de 1922 ancêtre de l’ONU qui établissait un État juif de la Méditerranée au Jourdain et que les britanniques et français n’ont pas appliqué
      C’est la seule résolution internationale votée et que personne n’ose en parler
      A la place 75% de ces terres juives sont devenues par la décision inique des britanniques la Jordanie pays artificiel et inconnu sans lien avec l’histoire
      Il n’est resté que 25% des terres juives du royaume de Judée samarie
      De plus les britanniques ont émèche l’immigration juive et oint encouragé et aide l’immigration arabe qui a envahie la Palestine Juive
      La loi Balfour était un piège pour empêcher les vrais revendications des juifs pour récupérer leur pays
      Les britanniques sont responsables avec la France de la situation chaotique actuelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.