Covid : faut-il craindre cette nouvelle vague ?

Les 105.000 nouveaux cas de Covid en 24h confirment la nouvelle vague de Covid-19. Pourtant, les Français restent stoïques. Pourquoi ?

Fin de l’état d’urgence sanitaire

Depuis le 1er août 2022, l’état d’urgence sanitaire est levé. L’immunité collective est atteinte, soit pas acquisition (contamination au Covid) soit par vaccination. Depuis la fin de l’obligation vaccinale, les Français sont moins enclins à se faire administrer une dose de Pfizer, Moderna ou Sanofi. Le deuxième rappel vaccinal (ou quatrième dose) peine à convaincre, y compris les personnes les plus fragiles et les plus de 80 ans.

La vaccination diminue les risques de formes sévères

79,1 % des Français ont reçu les deux doses de vaccin et 60,2 % le premier rappel. Cette couverture vaccinale, a diminué «le nombre de formes sévères», constate Anne-Claude Crémieux, virologue, dans les colonne de La Tribune. Toutefois, au fil des mois, la protection vaccinale diminue et les personnes âgées/fragiles sont moins protégées.

Les sous-variants d’Omicron moins « méchants »

«Tant que les nouveaux variants sont issus d’Omicron, ils sont moins enclins à provoquer des pneumonies», déclare Anne-Claude Crémieux. Actuellement, le variant dominant est le BA.5, bientôt supplanté par un autre sous-variant d’Omicron : le BQ.1.1.

Peu de patients hospitalisés

«On hospitalise surtout des patients au schéma vaccinal incomplet ou immunodéprimé», ajoute Anne-Claude Crémieux. Selon les chiffres de Santé publique France du 5 décembre, 547 patients ont été admis en soins critiques sur les sept derniers jours. 405 décès liés au Covid sont à déplorer en une semaine.

4% des Français souffrent de Covid long

Le Covid n’est pas -encore- de l’histoire ancienne. Le Covid-long gâche la vie de 4% d’adultes, selon les estimations de Santé publique France. Six mois après la contamination, ils souffrent toujours de fatigue chronique, troubles de la mémoire, troubles du sommeil, anxiété, essoufflement.

Michel Coladon lasanteauquotidien.com
Les variants Omicron provoquent moins de formes graves. © Adobe stock

3 Commentaires

  1. Non, il n’y a AUCUNE « nouvelle vague »!!!! Et la Torah nous exhorte à n’avoir peur de personne.
    « Le nouveau monde naîtra des ruines de l’ancien » (La Torah).

  2. « La vaccination diminue les risques de formes sévères. Toutefois, au fil des mois, la protection vaccinale diminue et les personnes âgées/fragiles sont moins protégées. »
    De qui se moque-t-on ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.