L’enquête a révélé que les entreprises frappées par les sanctions américaines et européennes, les ONG organisations non gouvernementales à but non lucratif, des organismes gouvernementaux et des organisations caritatives, y compris plusieurs initiées par Asma Assad, l’épouse du président Bachar Assadde, perçoivent de grosses sommes d’argent provenant des fonds d’aide des Nations Unies.

Selon le Guardian, cet argent provenant des fonds de l’ONU a été utilisé par le régime syrien pour assassiner des milliers de civils.
71335190991099640360no.jpg

Le journal britannique a eu accès à des contrats portant sur des dizaines de millions de dollars qui ont été signés entre l’ONU et le régime d’Assad.

Dans un cas, l’ONU a versé 4 millions de dollars à une compagnie de gaz appartenant au gouvernement Syrien qui est sous sanctions de l’UE. Dans un autre cas, l’ONU a versé 13 millions de dollars au gouvernement syrien pour la promotion de l’agriculture dans le pays. Ceci, en dépit du fait que l’UE a interdit le commerce avec le ministère syrien de l’Agriculture et d’autres organismes gouvernementaux de peur que l’argent soit utilisé à d’autres fins.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a versé 5 millions de dollars à un fond d’aide à la banque nationale de sang  syrienne, qui est contrôlée par le ministère de la Défense du régime Assad. Voici comment le régime obtient son approvisionnement en sang qu’il réserve exclusivement aux supporters du régime, comme les soldats et les loyalistes, alors qu’il est destiné aux civils qui sont dans le besoin.

709470009927100980586no.jpg
L’UNICEF (fonds d’urgence international destiné à l’enfance) a versé 267933 de dollars à l’organisme de bienfaisance Al-Bustan, qui est administré par Rami Makhlouf, le cousin de Bachar el-Assad et l’homme le plus riche en Syrie. L’organisme de bienfaisance est liée à plusieurs groupes de miliciens qui soutiennent le régime de Damas.

D’autres agences de l’ONU ont versé plus de 9 millions de dollars à l’hôtel Four Seasons à Damas entre 2.014 à 2.015, dont un tiers est détenu par le ministère syrien du Tourisme.

Bashar and Asma al-Assad help pack aid supplies with volunteers at a food distribution centre in Damascus.L’enquête du Guardian a révélé que, au total, l’ONU a payé entre 30.000 dollars et 54 millions de dollars à 258 entreprises syriennes. De plus, 900 millions de dollars des 1,1 milliard dollars du budget d’aide de l’ONU pour 2015 a transité par Damas.

L’ONU a déclaré en réponse qu’il n’est pas concerné par les sanctions mises en place par les USA et l’UE, ajoutant qu’il doit coopérer avec le régime syrien pour sauver la vie des millions de civils dans le pays.

«Notre devoir est d’aider les civils dans le besoin», a déclaré l’ONU en réponse.

The Guardian

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.