fbpx
A la mémoire de nos chers disparus - Cliquez ici
Accueil Dépêches Clash entre l’Arabie saoudite et le Liban?

Clash entre l’Arabie saoudite et le Liban?

497 vues
0
L’Arabie saoudite convoque l’ambassadeur du Liban et condamne le ministre des Affaires étrangères pour avoir blâmé les États du Golfe pour la montée de l’Etat islamique

 

Dans une déclaration mardi, le royaume a fermement condamné le ministre libanais des Affaires étrangères par intérim, Charbel Wehbe, pour avoir déclaré lors d’une récente interview télévisée que les États du Golfe  «Nous avaient apporté ISIS».

Bien que le président libanais Michel Aoun ait rejeté les remarques du ministre comme «Son opinion personnelle» et «Ne reflète en aucun cas la position de l’État libanais», L’Arabie saoudite a convoqué mardi l’ambassadeur de Beyrouth à Riyad pour exprimer sa colère face à l’accusation et lui remettre un « Mémorandum officiel de protestation. »

Compte tenu des répercussions que ces déclarations honteuses peuvent avoir sur les relations entre les deux pays frères, le Ministère a convoqué l’Ambassadeur de la République libanaise auprès du Royaume pour exprimer le rejet et la dénonciation par le Royaume des abus commis par le Ministre libanais des affaires étrangères, «  le ministère saoudien déclaration sur la question lue.

Le Premier ministre libanais désigné Saad al-Hariri a également condamné l’explosion de Wehbe, avertissant que Beyrouth est déjà « noyée » dans les crises sans mettre en colère ses alliés. Il n’est pas clair s’il réprimandera Wehbe pour ses remarques ou demandera sa démission pour atténuer les dommages causés aux relations du Liban avec l’Arabie saoudite.

Dans des commentaires après que l’Arabie saoudite a convoqué l’ambassadeur du Liban, le Dr Nayef Falah Mubarak Hajraf, secrétaire général du Conseil de coopération pour les États arabes du Golfe, a dénoncé le ministre des Affaires étrangères de Beyrouth pour avoir fait des déclarations qui «Ne sont pas cohérentes avec les relations historiques entre les pays du CCG et le Liban».

Parallèlement à ses critiques, le chef du Conseil de coopération du Golfe a appelé le ministre à présenter des excuses officielles aux États du Golfe et à leur peuple pour la «dommages inacceptables» qui ont été causés par ses remarques.

Source

Le ministre sortant des Affaires étrangères, Charbel Wehbé, au cours de son intervention sur le plateau d’al-Hurra, lundi soir. Capture d’écran

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.