Galant : le chef du Hamas, Sinwar, caché dans un bunker, déconnecté

L’armée israélienne combat au cœur de la ville de Gaza et les frappes de l’armée israélienne « affectent la capacité du Hamas à riposter », ont déclaré les porte-parole militaires.

Le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, a déclaré mardi dans un discours télévisé à la nation que « Gaza est la plus grande base terroriste construite par l’homme ».

« L’ensemble de Gaza est une base terroriste », a ajouté Gallant, soulignant que le chef du Hamas Yahya Sinwar se cache dans son bunker, « déconnecté de son environnement ».

Il n’y aura pas de pause humanitaire pour Gaza avant le retour des Israéliens retenus en otages, a promis le ministre.

Les Forces de défense israéliennes opèrent contre le Hamas au cœur de la ville de Gaza pour la première fois depuis des décennies, a déclaré mardi le chef du commandement sud de Tsahal, le général de division Yaron Finkelman.

« Cette génération est la génération de la victoire. Nous combattons en ce moment même dans des centres importants de la bande de Gaza », a ajouté Finkelman. « Je reviens tout juste de là-bas. Pour la première fois depuis des décennies, Tsahal combat au cœur de la ville de Gaza. Au cœur de la terreur.

Le contre-amiral Daniel Hagari, porte-parole de Tsahal, a réitéré mardi soir qu’il n’y aurait pas de cessez-le-feu, alors que l’armée poursuit son offensive terrestre.

« Les terroristes du Hamas se disent qu’il y aura une trêve. Il n’y en aura pas. Nous allons de l’avant », a déclaré Hagari. Il a ajouté que l’armée israélienne avait frappé plus de 14 000 cibles à Gaza, détruit plus de 100 entrées de tunnels et saisi 4 000 armes.

Les terroristes de Gaza ont également tiré sur Ashdod mardi, déclenchant les sirènes et le système de défense aérienne Dôme de Fer.

« Ce que nous constatons maintenant, sur la base de nos frappes aériennes, affecte dans une certaine mesure leur capacité à riposter », a déclaré le lieutenant-colonel Richard Hecht, porte-parole de Tsahal auprès des médias internationaux.

Hecht a montré des vidéos d’explosions secondaires de munitions du Hamas cachées dans des zones civiles après les frappes de l’armée de l’air israélienne à Gaza ces dernières heures.

L’armée israélienne a saisi ces derniers jours à Gaza 375 fusils automatiques, dont certains équipés de lance-grenades, 43 mitrailleuses lourdes, 1 493 engins explosifs improvisés (EEI) et grenades, 427 ceintures de bombes, 760 grenades propulsées par roquettes (RPG), 360 cartouches, 98 roquettes. , cinq missiles anti-aériens, trois missiles antichar, des ordinateurs, des téléphones et 167 cartes, selon Hecht.

Parlant des efforts humanitaires, Hecht a déclaré que la route Salah Al-Din, qui mène au poste frontière de Rafah avec l’Égypte, était ouverte mardi de 10h00 à 14h00, avec une fermeture temporaire à 11h00 en raison des tirs du Hamas près de la route. Il a ensuite rouvert.

Ces efforts servent l’objectif de Tsahal de démanteler le Hamas en déplaçant les civils vers le sud, en apportant une aide humanitaire et en se concentrant sur le rapprochement du Hamas dans la ville de Gaza.

L’armée israélienne a découvert des puits de tunnel et des armes à proximité d’une grande roue géante et d’une université, a indiqué l’armée. Au cours de l’opération, les soldats de la Brigade Parachutiste ont découvert un tunnel souterrain adjacent à un parc d’attractions. Les soldats ont détruit le puits, a indiqué l’armée.

Avec des soldats du Corps blindé de l’équipe de combat divisionnaire de la 7e Brigade, les soldats ont également découvert un tunnel souterrain et un entrepôt d’armes à proximité d’une université. Ces derniers contenaient, entre autres, des matières chimiques, des RPG et des mines Claymore.

Yoav Gallant

Yoav GallantLe ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, s’entretient avec des soldats israéliens dans une zone de rassemblement non loin de la frontière entre Israël et Gaza, le 19 octobre 2023. Photo de Chaim Goldberg/Flash90.

« Nous avons trouvé 10 personnes »

Au cours des dernières 24 heures, les troupes de Tsahal ont sécurisé un bastion militaire appartenant à l’organisation terroriste Hamas dans le nord de la bande de Gaza, a annoncé l’armée mardi. Les troupes ont trouvé des missiles et des lanceurs antichars, des armes et divers matériels de renseignement dans l’enceinte.

Lundi, des réservistes de la Brigade du Néguev, de la 551e Brigade et des soldats de l’unité d’élite du génie de combat Yahalom ont localisé des tunnels dans une résidence d’un quartier civil de la région de Beit Hanoun, au nord-est de Gaza, près de Sderot. Les soldats de Yahalom, les réservistes et les soldats de l’unité Oketz ont détruit les tunnels, a indiqué l’armée.

Les troupes de Tsahal ont également localisé des terroristes du Hamas qui se sont barricadés pendant la nuit dans un bâtiment adjacent à l’hôpital Al-Quds. Les terroristes prévoyaient d’attaquer les forces israéliennes depuis l’hôpital, selon l’armée.

Les soldats de Tsahal ont dirigé un avion pour frapper les terroristes du Hamas.

« L’attaque a conduit à d’importantes explosions secondaires, qui indiquent la présence d’un dépôt d’armes du Hamas dans une zone civile », a déclaré l’armée israélienne.

Les archéologues travaillent avec des soldats et continuent de fouiller les cendres des communautés du sud touchées le 7 octobre par la campagne de massacres du Hamas, selon Hecht.

« Jusqu’à présent, nous avons trouvé 10 personnes tuées et considérées comme disparues », a-t-il déclaré. « Cela se passe à la base de Shura. »

« Il ne s’agit pas seulement de ce qu’ils ont fait et du fait qu’ils ne pourront plus jamais recommencer. Ils recommenceraient s’ils le pouvaient », a ajouté Hecht à propos des terroristes.

Dans le nord, mardi après-midi, une vingtaine de lancements ont été identifiés passant du Liban vers le territoire israélien, et Tsahal a riposté sur les sources de tir avec de l’artillerie.

Tsahal maintient sa posture réactive, un jour après que le Hamas a tiré 30 roquettes en profondeur dans le nord d’Israël, a déclaré Hecht.

La tentative d’une escouade terroriste de tirer un missile antichar a également suscité des tirs de chars de Tsahal, entraînant la frappe d’un poste du Hezbollah.

Le réseau de défense aérienne de Tsahal a intercepté une cible suspecte avant qu’elle ne traverse la frontière libanaise pour entrer dans l’espace aérien israélien, a indiqué l’armée.

Des terroristes ont tiré mardi sur un poste de Tsahal dans la région d’Aramshe, dans le nord d’Israël. Aucun blessé n’a été signalé.

Lors d’un briefing mardi pour la commission des affaires étrangères et de la défense de la Knesset au bureau de Gallant au ministère de la Défense à Tel Aviv, Gallant a souligné que de nombreux jours de bataille restaient à venir.

Le ministre a déclaré qu’Israël atteindra trois objectifs principaux  la cessation du Hamas en tant que cadre militaire et régime, l’élimination d’une menace à la sécurité des citoyens israéliens à Gaza et la pleine liberté d’opération de Tsahal.

‘C’est juste une question de temps’

Le colonel (de réserve) Itamar Yaar, ancien chef adjoint du Conseil national de sécurité et directeur des commandants pour la sécurité d’Israël, a déclaré aux journalistes lors d’un appel téléphonique mardi que l’effort de guerre israélien était pour l’essentiel conforme aux plans élaborés après les attentats du 7 octobre. attaques. (MediaCentral, un service de liaison avec les médias à but non lucratif basé à Jérusalem, a organisé l’appel.)

Israël a mis à jour et adapté ses plans existants après le 7 octobre, avec deux semaines de préparation et des frappes aériennes massives et des raids des forces spéciales, a-t-il déclaré.

Les deux dernières semaines « se déroulent conformément aux plans et l’armée israélienne a réalisé l’essentiel de ce qu’elle espérait réaliser au cours de cette période », a ajouté Yaar. « Cela signifie que Tsahal n’est pas vraiment pressé. Les plans impliquent qu’ils avancent étape par étape et utilisent les renseignements opérationnels sur le terrain, les informations qu’ils obtiennent des logiciels et du matériel qu’ils trouvent dans les tunnels et les bâtiments. Il a ajouté qu’ils utilisent également des informations provenant de terroristes du Hamas capturés.

« L’armée israélienne détruit tous les bâtiments et sites d’où elle voit des tirs provenant des forces terrestres, des avions, des roquettes et des missiles », a déclaré Yaar. Les forces terrestres démolissent également des bâtiments qu’elles ont identifiés comme contenant des menaces.

Les bulldozers sont très actifs dans le cadre de cette opération – leçons tirées de la Première Guerre du Liban en 1982, a déclaré Yaar. « Cela provoque également l’effondrement de tunnels et d’une grande partie de ce qui se trouve sous terre à cause de l’utilisation de bulldozers. »

Les terroristes du Hamas n’ont pas encore compris que c’est « fini pour eux, et que ce n’est qu’une question de temps avant qu’ils ne meurent », a-t-il ajouté. « Il y a encore des gens dans la ville de Gaza que vous devez combattre un par un ou les capturer. »

Depuis le 21 octobre, Tsahal a facilité l’entrée de l’aide humanitaire – y compris de la nourriture, de l’eau et des fournitures médicales et humanitaires – dans la bande de Gaza via le poste frontière de Rafah, via le coordonnateur israélien des activités gouvernementales dans les territoires. Cette aide est destinée à la population civile de la bande de Gaza.

Au 6 novembre, Tsahal a déclaré que 665 camions étaient entrés dans la bande de Gaza via Rafah, comprenant des livraisons de plus de 3 000 tonnes de nourriture, 1 720 tonnes de matériel médical, 600 tonnes d’équipement pour abris temporaires et plus de 1,15 million de litres ( près de 39 millions d’onces liquides) d’eau.

JForum.fr avec jns

Les forces israéliennes mènent des opérations terrestres dans la bande de Gaza, le 7 novembre 2023. Crédit : Tsahal.

 

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
galil308

Je pense, comme notre bon président Macron, qu’un cessez le feu est indispensable, mais j’ai une toute autre idée de la méthode pour y parvenir…
Celle ci doit être uniquement à l’initiative du hamas :
En premier lieu, déposer les armes de manière inconditionnelle.
Ensuite, libérer tous les otages Israéliens.
Puis reconnaître la légitimité de l’état d’Israël.
Renoncer aux fantasmes de destruction d’Israël et des Juifs .
Et pour terminer, accepter toutes les conditions qu’Israël voudra légitimement imposer. Et cela sans aucune ingérence étrangère contre un peuple souverain..
Amen..

Franck DEBANNER

Les carcasses des principaux meneurs seront servis au dessert ?

galil308

Je ne suis pas trop d’accord avec vous, Notre Peuple, lui, ne fait pas « cuire » de bébé vivant dans un four sous les yeux de ses parents, c’est je crains une pratique nazie…

Aarin

Faut tout raser ! Les israéliens doivent contrôler les entrées et sorties d’hôpitaux et autres endroits stratégiques

galil308

C’est ce qui va arriver si ces imbéciles criminels ne comprennent pas ..! Et je suis sincèrement désolé pour toutes Nos vies sacrifiées..

wall

Amen !