« Ce que fait Erdogan aux Kurdes, c’est du nettoyage ethnique »

Pour Patrice Franceschi*, auteur de « Mourir pour Kobané », laisser le champ libre à Erdogan contre les Kurdes est une « faute morale et politique ». Entretien.

Des membres de l'Armee nationale syrienne, suppletifs des forces turques, partent pour Ras al-Ain au nord de la Syrie depuis la ville frontaliere de Ceylanpinat le 10 octobre.
Des membres de l’Armée nationale syrienne, supplétifs des forces turques, partent pour Ras al-Ain au nord de la Syrie depuis la ville frontalière de Ceylanpinat le 10 octobre. © CHINE NOUVELLE/SIPA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.