Campagne judéo-kurde contre le génocide

0
811

DES ONG JUIVES ET KURDES LANCENT UN FINANCEMENT PARTICIPATIF ET UNE CAMPAGNE DE RELATIONS PUBLIQUES POUR PRÉVENIR LE GÉNOCIDE

“C’est très efficace de faire preuve de solidarité et de dire aux Kurdes qu’il y a des gens qui se soucient d’eux.”

PAR MAAYAN JAFFE-HOFFMAN
 22 OCTOBRE 2019 18H07

Des ONG juives et kurdes lancent un financement participatif et une campagne de relations publiques pour lutter contre le génocide

Des centaines de manifestants soutiennent les Kurdes à Tel Aviv. (crédit photo: ANNA AHRONHEIM)

Le Forum juridique international (créé par le Ministère des Affaires stratégiques sous l’égide de Gilad Erdan) a rassemblé et aidé un groupe d’associations juives et kurdes à s’organiser pour soutenir le peuple kurde. Mercredi, le groupe lancera une campagne de financement participatif visant (https://giveback.co.il/project/54393) à collecter un minimum de 100 000 dollars pour fournir des fournitures médicales, de la nourriture, de l’eau, des couvertures et d’autres produits de première nécessité aux Kurdes blessés et déplacés.

En outre, le groupe prévoit de travailler ensemble afin d’envoyer au peuple kurde un message d’unité et de soutien.


Le Forum juridique international se décrit comme un pôle juridique actif dédié à la coopération entre avocats, organisations et activistes du monde entier pour lutter contre le terrorisme et le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions.

Yifa Segal, fondatrice du forum, a déclaré au Jerusalem Post qu’elle était en contact étroit avec les Kurdes sur le terrain et qu’il était probable que d’autres escalades se produisent dans les prochains jours.
«Les personnes déplacées et les blessés survivent dans de mauvaises conditions de vie», a-t-elle déclaré. «Nous estimons également qu’il est très (puissant) efficace de faire preuve de solidarité et de dire aux Kurdes qu’il y a des gens qui se soucient d’eux.
«Les Kurdes ne peuvent pas simplement être abandonnés et constituer un dommage collatéral quelles que soient les motivations politiques des autres nations», a poursuivi Segal. “Il y a des gens qui se soucient des Kurdes et ces gens sont partout dans le monde – et nous ne resterons pas les bras croisés.”

Elle a déclaré que 15 organisations avaient déjà adhéré à la coalition, notamment des avocats britanniques pour Israël, Shurat HaDin, l’Alliance Irlande-Israël, Alliance Suède-Israël et Amitiés-Hasbara. En outre, une coalition d’ONG kurdes en Allemagne se sont associées.

Institutions et associations participant à la campagne
Selon Madame Yifa Segal, les Juifs et les Kurdes sont historiquement liés en tant que minorités au Moyen-Orient, mis au ban des nations par des États arabo-musulmans voisins.
Photo : Arewan Jamal
«Ce qui est arrivé aux Juifs il y a 70 ans aurait dû arriver aux Kurdes il y a 100 ans», a déclaré Segal, se référant à la création de l’État indépendant d’Israël en 1948 – mais «cela n’a pas été le cas. Et les Kurdes n’ont pas eu beaucoup d’occasions d’acquérir une forme d’indépendance, ou au moins de sécurité ou d’autonomie – ou même de vivre librement dans les pays dans lesquels ils résident. “
Elle a déclaré que l’État juif et le peuple juif ont toujours coopéré et aidé les Kurdes, et que la situation actuelle ne devrait pas faire exception.
Photos : Arewan Jamal

Les efforts de la coalition auront-ils un impact réel?

Y. Segal a dit qu’elle croit que ce sera le cas. Outre l’argent recueilli, elle pense que les déclarations de différentes ONG dans différents pays feront assez de bruit pour arrêter la Turquie avant que «les Kurdes ne soient massacrés en Syrie, en Irak ou ailleurs. Notre objectif est la sécurité personnelle du peuple kurde dans ces pays. ”

Elle a ajouté que l’attention des gens bien intentionnés s’étaient laissée détourner par le changement de politique américaine – la décision du président américain Donald Trump de se retirer de Syrie – alors qu’ils devraient se concentrer sur ce qu’elle a décrit comme “un potentiel génocide contre le peuple kurde”.
«C’est un jeu de nombres», a poursuivi Segal. “Si vous êtes assis à la maison et que vous voyez passer notre campagne, aimez-la (like sur les réseaux sociaux), partagez-la, contribuez même à 1 $. Si vous faites une déclaration, vous contribuez à élargir le tableau.”

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.