Un coup de feu dans la ville de Strasbourg, en France, le 11 décembre 2018 (Twitter)

Mise à jour : Laurent Nunez, vice-Ministre de l’Intérieur vient de mettre un « doute » sur le caractère terroriste des meurtres en série de C.C, fiché S, au motif qu’on ne sait pas si la tentative d’interpellation pour braquage, le matin même, l’aurait mis en cavale et en panique.

Sauf qu’il a bien tiré sur un marché de Noël, où il n’avait aucune autre raison de se trouver, sauf à se choisir une cible conforme à sa vision islamiste de la vengeance et qu’il a tiré de façon précise contre les passants, en tuant pour tuer, en tirant dans la tête, à bout portant en braquant un 8mm. Ces précautions oratoires ne changent rien aux faits. Cela dit, il n’y a pas de revendication, ni motivation idéologique de ces actes, outre qu’ils parlent d’eux-mêmes. Selon certains témoins, il aurait hurlé « Allah W’Akbar ».

 

Rappelons les dérapages précédents de son collègue Castaner qui tient absolument à innocenter porteuses de voile et djihadistes turcs sur un paquebot anti-israélien le 30 mai 2010.  (Attendons le déroulé politique et anti-terroriste de cette affaire)

Selon un premier bilan, il y aurait 3 morts, dont un en mort cérébrale, 13 blessés dont 8 blessés graves dont certains en urgence absolue et 5 légers. Le tireur, né à Strasbourg, 29 ans, fiché S, serait blessé (selon témoignage du chauffeur de taxi qui l’a pris en charge) et en fuite. Il a fait feu Rue des Orfèvres, Place du Corbeau, puis place Guttenberg, dans le centre-ville de Strasbourg. On l’a cru confiné dans le quartier du Neudorf, mais la traque resterait très mobile. 200 gendarmes, et plus de 450 policiers et militaires sont à ses trousses.

L’homme serait maintenant passé dans sa zone de confort » (quartier où il était scolarisé enfant), au milieu des délinquants et djihadistes (environ 10% de radicalisés logent dans le Bas-Rhin et d’autres sont présents à Francfort, de l’autre côté de la frontière). Il serait armé d’un pistolet 8 mm de calibre ancien- létal à 15 m  (on a émis l’hypothèse d’un fusil d’assaut type Kalachnikov-portée très longue-, et d’au moins une arme blanche – 4 dont 2 de chasse à son domicile). Cette incertitude fait qu’on craint la prise d’otages. 2000 personnes sont restées longtemps confinées dans le Parlement Européen.

Il serait, en fait, recherché depuis le matin du 11 pour braquage,  quand tous ou la plupart de ses complices de hold-up ont été arrêtés – sauf lui- il disposerait de grenades, selon une perquisition chez lui. Il s’appelle Chérif Chekatt, né le 24.02.89, habitant 20, rue Tite Live à Strasbourg, radicalisé. La police n’a diffusé sa photo que le lendemain des faits pour appel à témoins ; en réalité, les réseaux sociaux s’en était chargé bien avant, dès 22h le jour même : il est blessé et reçoit certainement de l’aide de complices, qui doivent être cernés et appréhendés pour retrouver sa piste et mettre fin à sa cavale. La France vient de passer en « urgence attentat ».

22h30 Les policiers ont crié à l’extérieur de l’immeuble, depuis la rue, « ça ne sert à rien de te retrancher », en s’adressant au suspect. Les policiers ont défoncé la porte de l’immeuble situé au 5, rue d’Epinal dans le quartier du Neudorf, où l’opération de police a lieu. Perquisition supplémentaire ou encerclement? On n’est pas certain qu’il ait été définitivement localisé. La traque se poursuit en d’autres endroits.

French police officers stand guard near the scene of a shooting on December 11, 2018 in Strasbourg, eastern France. – A gunman killed at least three people and seriously injured another 11 near the famed Christmas market in the French city of Strasbourg before fleeing the scene, security officials said. Police launched a manhunt after the killer opened fire at around 7pm local time (1800 GMT), sending crowds of evening shoppers fleeing for safety. (Photo by Abdesslam MIRDASS / AFP)

22h45 : des informations contradictoires continuent de circuler sur le bilan de cette attaque terroriste. Une source policière a fait état de quatre morts (3, mais de nombreux en urgence absolue).

Le tireur devait être interpellé mardi matin par les gendarmes, dans le cadre d’une enquête.

La circulation est totalement interrompue à hauteur de la place de l’Etoile à Strasbourg, dans le sens nord sud, tout près de l’endroit où a lieu l’opération de police. Aucun véhicule ne circule sur ce tronçon depuis plus d’une heure.

Selon plusieurs médias, un fusillade a éclaté dans le centre ville de Strasbourg, place Kléber ce mardi 11 décembre vers 20h, en plein marché de Noël.

La préfecture confirme trois morts et 12 blessés, dont sept graves, voire en urgence absolue. Les forces de l’ordre sont sur place, le tireur est blessé et en fuite. Il a lui-même blessé un soldat de Sentinelle et est retranché dans un quartier de Neudorf. Il est fiché S et connu pour des faits de droit commun (braquage).

Sur Twitter, la préfecture de la région  Grand-Est et du Bas-Rhin, ainsi que le ministère de l’Intérieur ont confirmé qu’un« événement grave de sécurité publique est en cours à Strasbourg ».

Des coups de feu dans le centre-ville de Strasbourg : plusieurs victimes, l’hypothèse d’un attentat évoquée

Les gens sont bloqués en périphérie de l'ellipse insulaire. Photo DNA - Cédric Joubert
Les gens sont bloqués en périphérie de l’ellipse insulaire. Photo DNA – Cédric Joubert

Selon les premières informations à notre disposition, des coups de feu ont été tirés vers 20 h ce mardi soir dans le centre-ville de Strasbourg. Plusieurs lieux du centre-ville seraient concernés : rue des Orfèvres, rue des Grandes-Arcades et Grand’Rue.

Un tireur isolé aurait ouvert le feu rue des Grandes-Arcades. Selon une source proche de la Mairie, on compterait cinq victimes.

Le tireur aurait pris la fuite en direction de la Grand’Rue où il y aurait eu d’autres coups de feu.

Le centre-ville est en cours de bouclage sur un périmètre de sécurité qui s’étend sur environ 200 mètres autour de la place Gutenberg. Les services de secours se rendent sur place. Deux ambulances du SMUR viennent de rentrer dans l’ellipse insulaire.

L’hypothèse d’un attentat est évoquée par une source policière.

Plus d’informations à venir

dna.fr/actualite

Plusieurs coups de feu ont été signalés dans le centre-ville de Strasbourg ce mardi soir, peu avant 20 heures. Un mouvement de foule s’est produit.

Au moins 2 personnes ont été blessées. Les faits se seraient produits à proximité du marché de Noël et de la place Kléber.

Un militaire aurait également ouvert le feu pour riposter. Le RAID est sur place.

Selon nos informations, un homme est activement recherché par la police actuellement. La mairie de Strasbourg demande aux habitants de rester chez eux.

actu17.fr

Coups de feu sur le marché de Noël de Strasbourg

Par Vivien Latuner

 –

Des coups de feu ont été entendus dans Grand Rue. Un homme tirerait dans le secteur de Grand Rue/Kléber. Les services de sécurité sont en train de faire sortir les gens des rues du centre-ville et les militaires sont sur place.

Pour le moment, restez chez vous si vous y êtes. Si vous n’êtes pas dans le centre-ville, n’y rentrez pas.

2 Commentaires

  1. Réveillez vous Français !!
    Comment expliquez vous que lors des gilets jaunes, on ne parle que d’extrême gauche et d’extrême droite pour les casseurs alors que 90% d’entre eux sont des racailles qui viennent de banlieue, et n’ont aucune attache politique sinon un manque de respect total pour le pays qui les accueille.
    Comment expliquer que le responsable de l’attentat terroriste de Strasbourg, connu, multi récidiviste, et toujours en liberté ne soit pas nommé….présomption d’innocence ? Absurde, ouvrez les yeux !! Nous connaissons les coupables, du terrorisme, de la casse, mais personne n’ose les nommer !! Cela coute une fortune au pays, alors ouvrez les yeux, vous voulez que nous vivions ben dans notre beau pays, alors exprimez vous !! De pus les mesures de Macron sont ridicules, qu’il commence vraiment à s’attaquer aux fraudeurs du fisc qui coutent des Dizaines de milliards par an à la France, de taxer les GAFA, mais non, on nous propose des « mesurettes »…Je vous laisse être curieux sur toutes ces questions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.