Nouvelle attaque de drones non identifiés contre des milices iraniennes dans l’est de la Syrie

Encore une fois, les milices iraniennes en Syrie sont bombardées par des avions non identifiés, apparemment des Israéliens, d’autant plus que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a souligné à plusieurs reprises que son pays ne permettra pas à l’Iran de s’établir en Syrie, rapportent les médias syriens.

L’Organisation syrienne des droits de l’homme a rapporté jeudi qu’un UAV non identifié avait attaqué le quartier général militaire de la « Brigade Liwa Fatemiyoun » ou Hezbollah afghan -chiites Hazaras –(Brigades des Fatimides), qui est affiliée à l’Iran, à la périphérie de la zone rurale d’al mayadeen dans la province de Deir al-Zour.

Le commandant de la milice Fatemiyoun a déclaré :  Mohammed Jafar al-Husseini, connu sous le nom de « Abu Zainab », a été tué après avoir été touché par un missile en Syrie, selon le site d’information libanais Alhadat ‘.

Il a ajouté qu’on disposait d’informations sur de nombreuses victimes parmi les milices, qui sont principalement des réfugiés afghans, recueillis par l’Iran, pour protéger le régime, en échange de la promesse de leur accorder une résidence légale en Iran ou en Syrie. (La seule promesse à ce jour c’est qu’ils sont et resteront de la chair à canon). En janvier 2018, l’hodjatoleslam Zohair Mojahed, un commandant de la division des Fatimides, déclare que 2 000 afghans ont été tués et 8 000 autres blessés en Syrie en combattant au sein du groupe.

Les informations indiquent également que les bombardements ont touché des sites dans la région d’al-Hawi al-Gharbi à la périphérie de la ville d’Almayadeen, dans la zone rurale orientale du district de Deir a-Zour. Des ambulances ont été aperçues se précipitant vers la destination attaquée, tandis que les milices ont imposé un blocus sur toute la zone près du site attaqué, même s’il existe des informations confirmées sur de nombreuses victimes de la milice « Al fatimyioun ».

Le commentateur militaire du site Web Netziv.net dit que les Américains et les Russes sont dans la région et sont aussi intéressés à couper les ailes de l’Iran dans ce secteur, peut-être encore plus qu’Israël, et on ne peut pas être certain que l’Etat Hébreu investirait dans une telle mission de drone vers une telle destination (aussi distante, mais rien n’est impossible).

Des frappes similaires ont visé des sites de la milice iranienne « Brigade Zeinabiyoun » (constituée de combattants chiites pakistanais) dans la campagne d’Albu Kamal, à l’est de Deir Ezzor, le 26 novembre, ce qui a entraîné le la mort de 19 membres de ces milices, dont deux chefs des groupes.

Le 22 novembre, probablement des avions israéliens ont également ciblé des endroits à Albu Kamal, où 14 membres de milices pro-iraniennes afghanes et irakiennes ont été tuées.

(Source : https://www.alhadath.net)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.