INFO JDD. Arnaque au Covid-19 : 5 suspects arrêtés en Israël à la demande des autorités françaises

Cinq Israéliens, dont certains d’origine française, ont été arrêtés ces derniers jours dans l’Etat hébreu. Ils sont accusés d’avoir organisé des arnaques au Covid depuis Israël.

Cinq Israéliens sont suspectés d'avoir organisé des arnaques au Covid depuis Israël.
Cinq Israéliens sont suspectés d’avoir organisé des arnaques au Covid depuis Israël. (Sipa)

 

Ils devraient être extradés vers la France dans les prochains mois. Cinq Israéliens, dont certains d’origine française, ont été arrêtés dans l’Etat hébreu, à la demande des autorités françaises, pour des escroqueries au Covid, a appris le JDD. Ils sont accusés d’avoir profité de la crise sanitaire pour escroquer des entreprises et des institutions françaises. En pleine pandémie, les suspects appelaient des pharmacies françaises ou des entreprises médicales pour leur proposer des masques, des gants de protection et du gel hydroalcoolique en se faisant passer pour des représentants de société de matériel médical. L’équipement n’était évidemment jamais livré. Selon les autorités judiciaires, les suspects ont réussi à soutirer au moins 188.000 euros par ce biais. Le butin avait été transféré sur des comptes bancaires au Royaume-Uni et au Portugal.

Lire aussi – Un réseau d’escroquerie franco-israélien démantelé

Après la première vague, le mode opératoire a changé. Les cinq Israéliens ont cette fois contacté des sociétés françaises en se faisant passer pour les autorités fiscales. L’objectif était de soutirer frauduleusement des informations sur leurs fournisseurs afin de commettre ultérieurement de nouvelles escroqueries.

Troisième affaire d’arnaque présumée impliquant des citoyens français en Israël

Il s’agit au moins de la troisième affaire d’arnaque présumée impliquant des citoyens français en Israël depuis le début de la pandémie. Fin avril, la police israélienne avait arrêté deux hommes pour tentative de fraude sur des sociétés basées en France. Selon la police, les deux hommes téléphonaient sous une fausse identité à des employés des services de comptabilité de sociétés en France en se faisant passer pour des avocats, demandant aux employés d’effectuer des virements discrètement pour des projets confidentiels. Deux Françaises, suspectées d’escroquerie à la vente de masques de protection FFP2 à des sociétés en France, avaient aussi été arrêtées début avril en Israël.

Après avoir été accusé de traîner les pieds pour extrader des citoyens franco-israéliens, les autorités israéliennes ont changé de braquet ces derniers mois : « Jusqu’à il y a deux-trois ans, il était difficile pour les autorités françaises de faire extrader des ressortissants israéliens quand ils commettaient des arnaques en France. Cela créait un problème d’impunité et encourageait les malfaiteurs à utiliser Israël comme base d’opérations. Ça commençait à peser sur les relations bilatérales (surtout l’affaire du faux Le Drian…) Désormais, les forces de l’ordre de deux pays commencent à coopérer dès les premières étapes de l’investigation. Cela permet de faire de plus en plus d’extraditions et de les faire plus rapidement », décrit un bon connaisseur du dossier.

lejdd.fr

6 Commentaires

  1. « Marre de ces arnaqueurs qui jettent le discrédit sur toute la communauté juive française. »

    Absolument de cet avis, et de celui des autres commentateurs. Mais je pense que ces filous a la petite semaine (les deux dames par exemple) devraient etre juges (severement) en Israel, pas extrades. La plupart des pays refusent d’extrader leurs nationaux, meme poursuivis pour des motifs graves. Une extradition dans le cas de petite escroquerie ferait apparaitre Israel comme etant aux ordres de la France, qui en aucun cas n’extraderait en Israel, pour y etre juges, les auteurs des crimes antisemites (et parfois anti–israeliens) les plus odieux.

  2. Je passe mon temps à défendre les Juifs français, en Israël, je pense que je perds mon temps. Même nos amis Juifs belges ne supportent pas être confondus avec des français . Je pense que dorénavant, je vais me faire passer pour belge ou suisse. Honte à ces escrocs, en prison, ouste !!!

    • Le passeport français n’augure rien d’un apprentissage des méthodes mafieuses ou d’escroquerie dès l’âge de la maternelle… Il y a une minorité de ces voyous, dont certains peuvent même avoir l’air « romantique3 (Chicli, etc.), il y en a eu aussi chez les Ashkés, comme aux Etats-Unis, Lansky, etc. Là on a plutôt affaire à de vraies petites frappes. Belges ou Suisses, ça ne changera pas le fond du problème… Le pire est que ce sont nos « frères », nos semblables (à prendre ou à laisser)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.