FILE PHOTO: Turkish President Tayyip Erdogan attends a joint news conference with German Chancellor Angela Merkel in Istanbul, Turkey, January 24, 2020. REUTERS/Umit Bektas/File Photo *** Local Caption *** 03.06.20

La Turquie entame une revalorisation des relations avec Israël 

Agences de presse 12/01/2020 08:40

Réchauffement des relations israélo-turques? Le site Internet Al-Monitor a rapporté hier soir que le chef des renseignements nationaux turcs tenait des entretiens secrets avec des responsables israéliens, dans le cadre de l’initiative d’Ankara visant à normaliser les relations entre les deux pays.

Trois sources ont confirmé à Al-Monitor que les pourparlers entre Haken Fidan et des responsables israéliens avaient eu lieu.

Les relations entre les deux pays ont été tendues pendant plus d’une décennie, depuis l’incident de Mavi Marmara en mai 2010, et se sont aggravées après les bombardements de Tsahal dans la bande de Gaza à la suite des tirs sur les villes du sud d’Israël, lorsque Ankara a expulsé l’ambassadeur d’Israël et la décision des États-Unis de déplacer l’ambassade à Jérusalem.

Selon le rapport, Fidan a tenu plusieurs réunions avec ses collègues israéliens dans le passé pour discuter de la situation sécuritaire en Syrie et en Libye, mais selon des sources qui ont confirmé les pourparlers, le dernier cycle vise à améliorer les relations au niveau diplomatique.

Selon les estimations, l’initiative turque pour réchauffer les relations avec Jérusalem craint que le président élu des Etats-Unis, Joe Biden, soit hostile au président Recep Tayyip Erdogan qui mène les attaques militaires en Syrie contre les Kurdes du pays, et la confrontation avec la Grèce sur le contrôle de la mer Egée et de l’Est Méditerranéen.

Une autre préoccupation des Turcs est que Biden n’évitera pas d’imposer des sanctions sur l’achat de missiles S400 à la Russie.

« Le calcul turc est qu’avoir de bonnes relations avec Israël les aidera vis-à-vis de l’administration Biden », a déclaré une source occidentale à Al Monitor.

Mais il y a un facteur qui pourrait interférer avec l’amélioration des relations entre les deux pays et c’est que la Turquie autorise le Hamas à opérer sur son territoire et donne refuge aux terroristes de l’organisation, ce qui a également mis en colère le département d’État américain.

Comme on s’en souviendra, les accords d’Avraham entre Israël et les Emirats Arabes Unis et Bahreïn ont provoqué l’ indignation du gouvernement turc.

Le ministère turc des Affaires étrangères a vivement critiqué Abu Dhabi, affirmant que « l’histoire et la conscience des citoyens de la région n’oublieront jamais et ne pardonneront jamais aux Émirats arabes unis leur comportement hypocrite en signant effectivement l’accord avec Israël ».

Erdogan a également annoncé que son pays envisageait de suspendre les relations diplomatiques avec les Émirats arabes unis, que l’ambassade à Abu Dhabi serait fermée et que l’ambassadeur serait renvoyé d’Ankara.

Le communiqué a ajouté que « le peuple palestinien et son gouvernement ont eu raison de réagir fermement à l’accord, qui conduira à une normalisation complète des relations diplomatiques entre les Émirats arabes unis et Israël ».

https://www.maariv.co.il/news/politics/Article-805624

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.