Israël : Ambassades et défenses aériennes en état d’alerte

2
1136

LES AMBASSADES ISRAÉLIENNES EN ALERTE, LES DÉFENSES AÉRIENNES AJUSTÉES FACE À LA MENACE IRANIENNE

L’armée de l’air israélienne a ajusté ses défenses aériennes et plusieurs ambassades israéliennes dans le monde ont relevé leur niveau d’alerte à la lumière des tensions accrues en provenance d’Iran.

Les ambassades israéliennes en alerte, les défenses aériennes ajustées face à la menace iranienne

Des membres de la garde révolutionnaire iranienne observent un missile sol-sol lancé lors de manœuvres de guerre près de la ville de Qom, à environ 120 km au sud de Téhéran, le 28 juin 2011. (Crédit: RAUF MOHSENI / MEHR NEWS AGENCY / REUTERS)

Selon des informations parues dans les médias en hébreu, une série d’ajustements ont été apportés aux systèmes de défense antiaérienne de l’IAF, compte tenu de la crainte que l’Iran tente de mener une attaque à l’aide de missiles de croisière ou de drones suicide, similaire à l’attaque du 14 septembre contre l’Arabie Saoudite.

Le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Aviv Kochavi et le Premier ministre Benjamin Netanyahu ont mis en garde, ces derniers jours, contre la menace croissante posée par la République islamique qui, selon eux, devient de plus en plus audacieuse et plus disposée à réagir aux attaques israéliennes contre les milices et les infrastructures soutenues par l’Iran.

“L’Iran veut développer des missiles à guidage de précision pouvant frapper n’importe quelle cible en Israël dans un rayon de 5 à 10 mètres. C’est ce qu’il fait”, a déclaré Netanyahu lundi soir lors d’un événement à l’Agence juive. “L’Iran veut utiliser l’Iran, l’Irak, la Syrie, le Liban et le Yémen comme bases pour attaquer Israël avec des missiles tactiques et des missiles à guidage de précision. C’est un très grand danger.”

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a ajouté que les États-Unis prévoient de nouvelles sanctions à l’encontre de l’Iran dans le cadre de sa “campagne de pression maximale”.

Alors que l’Iran dispose de plusieurs roquettes qui pourraient atteindre le territoire israélien, y compris le Khoramshahr 2, d’une portée maximale de 2 000 kilomètres, il est difficile de savoir s’ils ont transféré ces missiles au Yémen.

Selon un rapport publié par Breaking Defence, Israël a récemment mis à niveau le système Barak-8ER avec une portée étendue pour se protéger contre les missiles de croisière, une configuration terrestre du missile sol-air à longue portée (LRSAM) ou Barak-8? UN système de défense anti-aérienne navale.

Boaz Levy, vice-président et directeur général d’Israël Aerospace Industries, a déclaré dans son rapport que la version améliorée du système Barak-8ER renforçait les capacités antimissiles balistiques tactiques et serait capable de protéger les villes israéliennes des missiles de croisière.

Capable d’abattre les avions ennemis à une distance de 90 km, le Barak-8ER est conçu pour se défendre contre une myriade de menaces aériennes à courte ou longue distance, telles que des missiles, des avions et des drones, à basse ou haute altitude. En juillet, l’armée israélienne a testé avec succès le Barak 8, en interceptant un petit drone simulant un avion ennemi.

Le système intègre plusieurs systèmes de pointe, notamment un radar numérique, un système de commande et de contrôle, des lanceurs de radars de poursuite, des intercepteurs dotés de systèmes de recherche avancée de radiofréquences (RF) pour les cibles présentant une faible section transversale radar et une grande maniabilité, des données de connectivité des liens et du système. Il est également capable d’engager plusieurs cibles simultanément dans des scénarios de saturation sévère et peut être utilisé par tous les temps.

Outre le Barak-8ER, Israël dispose d’un parapluie de protection complet capable de contrer les menaces croissantes de missiles de ses ennemis.

Le dôme de fer conçu pour abattre les roquettes à courte portée, le système Arrow (Arrow-2 et Arrow-3) qui intercepte les missiles balistiques en dehors de l’atmosphère terrestre et le système de défense antimissile David’s Sling, récemment opérationnel, conçu pour intercepter les missiles balistiques tactiques, les missiles, les roquettes à moyenne et longue portée, ainsi que les missiles de croisière tirés à des distances comprises entre 40 et 300 km.

Israël améliore continuellement la technologie derrière ses systèmes anti-missiles et tous ces systèmes ont été mis à niveau au cours des dernières années.

Israël possède également trois batteries du système Patriot et les a utilisées contre des véhicules aériens suspects, notamment des drones et un avion de combat syrien Sukhoi qui s’est infiltré dans les hauteurs du Golan au nord de l’Israël l’année dernière.

PAR ANNA AHRONHEIM
 29 OCTOBRE 2019 10:58

Tzvi Joffre a contribué à ce reportage.

Adaptation : Marc Brzustowski

2 COMMENTS

  1. Que vaut le missile sol-air Barak 8 comparativement au S400 russe? De plus, je pense que tous ces systèmes de défense antiaérienne demandent énormément de matière grise pour pouvoir être gérés. Je ne sais pas si le rapport coût/efficacité est plus avantageux que frapper directement l’ennemi sur son territoire. Je ne crois-pas qu’Israël ait les moyens de se tenir en position défensive plutôt que de favoriser l’attaque directe et massive comme en 1967, ou même la contre-attaque comme en 1973. Laissons la stratégie défensive pour les français en 1940 et on en a vu le résultat.

  2. Ca y est, je sens que je me radicalise.
    Quand je lis toutes ces menaces autour d’Israël, je ne peux m’empêcher de penser à la bombe atomique israëlienne, et je la vois tomber sur Téhéran, j’ai honte…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.