Home Israel La nouvelle défense anti-missiles de croisière d’Israël

La nouvelle défense anti-missiles de croisière d’Israël

0
12542

Israël dispose d’une nouvelle défense antimissile de croisière opérationnelle

Selon des informations mises à jour, les Iraniens investissent des sommes importantes pour améliorer leurs missiles de croisière et en construire de nouveaux. Israël s’inquiète de cette menace depuis un certain temps et a amélioré ses systèmes de missiles de défense aérienne Barak-8 pour tenter de réduire au minimum toutes lacunes en matière de capacités.

Barak 8 tiré depuis le sol Crédit: IAI

TEL AVIV: Breaking Defence a appris qu’Israël disposait d’un système opérationnel de protection contre les missiles de croisière comme ceux utilisés par l’Iran pour attaquer les installations pétrolières saoudiennes (le 14 septembre dernier).

Le système Barak-8ER, développé par Israel Aerospace Industries (IAI), a récemment été mis à niveau et est maintenant opérationnel.

Boaz Levy, vice-président de l’IAI et directeur général de sa division des missiles et de l’espace, m’a dit que la version à longue portée Barak-8 renforcerait la capacité israélienne de se protéger des missiles de croisière. La nouvelle version a amélioré les capacités des missiles balistiques antitactiques. “L’ogive efficace peut désintégrer de nombreux types de missiles”, a déclaré Levy, ajoutant que le missile était hautement immunisé contre les contre-mesures électroniques.

L’intercepteur Barak-8 fait partie du système Barak MX. Les intercepteurs offrent des capacités de lancement vertical prenant en charge une couverture à 360 degrés, des réactions rapides, des distances minimales courtes et un chercheur RF haut de gamme actif pour les cibles présentant une faible section transversale radar (RCS) et une grande maniabilité.

Comme le savent les lecteurs de Breaking Defence, les missiles de croisière utilisés lors de l’attaque contre les installations pétrolières saoudiennes étaient des Quds 1, équipés de moteurs à réaction construits en Iran sur le modèle d’un moteur tchèque. En outre, il y avait huit systèmes d’armes type missiles rôdeurs. Ils ont été développés en Iran, sur la base de technologies acquises dans d’autres pays.

Selon des informations à jour, les Iraniens investissent des sommes importantes pour améliorer leurs missiles de croisière et en construire de nouveaux. Israël s’inquiète de cette menace depuis un certain temps et a amélioré ses systèmes de missiles de défense aérienne Barak-8 pour tenter de réduire au minimum les lacunes en matière de capacités.

Le dernier membre de la famille Barak-8 est la version ER. Le Barak-8, basé sur un navire, a une portée effective de 70 km. La version ER, avec son stimuilateur supplémentaire, a une autonomie de 150 km.

Levy a déclaré que le Barak-8 protège contre une variété d’engins aériens et de munitions, notamment des avions, des hélicoptères, des avions sans équipage et des missiles anti-aériens. Il est basé sur un missile sophistiqué (développé avec Rafael), un radar multi-missions multi-éléments, une liaison de données bidirectionnelle et un système de commandement et de contrôle.

Le radar du système fournit une image de situation d’arène précise, de haute qualité et en temps réel, et extrait de faibles cibles de sections transversales du radar (RCS), même dans les conditions environnementales les plus difficiles. Barak-8 peut fonctionner jour et nuit, quelles que soient les conditions météorologiques, et peut gérer simultanément des menaces, même dans des scénarios de saturation extrêmes.

Un système Barak-8 est déployé sur le navire lance-missiles SAAR -5 de la marine israélienne et fera partie des systèmes des nouveaux navires SAAR -6 de la marine israélienne en construction en Allemagne. Certains des systèmes Barak-8 à bord des navires de la marine israélienne seront capables de protéger les villes israéliennes contre les missiles de croisière, a déclaré Levy.

Israël a déjà déployé des systèmes pour contrer l’autre menace présentée par les Iraniens : les drones armés.

Elta, la filiale électronique de l’IAI, a mis au point le système de surveillance des drones qui bloque la capacité de communication d’un système ennemi sans compromettre les communications des civils à proximité. Drone Guard utilise des radars 3D qui tracent les cibles, des capteurs électro-optiques et COMINT, ainsi qu’un système dédié à la perturbation du vol des UAV.

Rafael Advanced Defence Systems Ltd.  possède le drone Dome, un système de radar et de faisceau laser pour détecter et détruire les drones. Drone Dome peut également perturber les communications entre le drone et son opérateur. La portée du Drone Dome atteint plusieurs miles, mais ne provoque que des interruptions minimes des autres systèmes dans les zones urbaines proches. Une arme laser facultative peut s’ajouter en option.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.