Une roquette envoyée = un bâtiment détruit.

Le chef d’état-major des FDI, le général Aviv Kohavi, recommande que le gouvernement change son approche vis-à-vis du Hamas et arrête de transférer de l’argent qatari directement à l’organisation terroriste.

Le journal Yédiot Aharonot écrit ce matin que Kohavi propose de donner l’argent à l’Autorité palestinienne, qui, à travers un mécanisme spécial, distribuera des dollars entre les habitants de la bande de Gaza.

Habituellement, c’est un représentant qatari qui apporte une valise pleine d’argent à Gaza sans aucun contrôle sur ces fonds, et on ne sait pas combien de milliers de dollars sont restés dans les coffres du Hamas après la distribution de cet argent à la population. Il est clair pour tout le monde qu’une partie de l’argent qatari ira au Hamas qui la dépensera pour la restauration des infrastructures militaires détruites et la production de missiles.

La publication note que le transfert d’argent à l’Autorité palestinienne est contraire au concept de Netanyahou d’affaiblir Ramallah. Cependant, ces dernières semaines, de plus en plus d’analystes faisant autorité ont évoqué la nécessité de renforcer Abou Mazen [alias Mahmoud Abas] afin d’empêcher le Hamas d’accéder au pouvoir en Judée Samarie.

Israël a insisté sur un accord de cessez-le-feu inconditionnel, le laissant libre d’agir si nécessaire. Israël a également insisté sur le fait que la construction d’infrastructures civiles dans le secteur ne doit pas s’accompagner de la restauration des capacités militaires du Hamas.

Un autre changement proposé par le chef d’état-major général est de répondre par des frappes puissantes à chaque missile et à chaque «ballon explosif» lancés en Israël. Une telle politique pourrait conduire à une nouvelle aggravation dans le Sud, alors Kohavi a ordonné à l’état-major général d’être prêt pour une nouvelle série de confrontations armées avec le Hamas.

Selon Walla, conformément à la nouvelle doctrine de Tsahal, en réponse à chaque missile, un autre bâtiment associé au Hamas dans la bande de Gaza sera détruit, même au prix d’une nouvelle escalade. Selon Walla, plusieurs généraux ont soutenu la nouvelle approche de Kohavi, mais le concept n’a pas encore été présenté au ministre de la Défense et l’attitude de Benny Gantz à son égard est encore inconnue.

Le ministre des Finances, Israel Katz, a déclaré dans une interview accordée à Reshet Beth [la chaîne radio nationale] que le gouvernement était prêt à durcir la réaction aux bombardements. «Pour chaque missile sur Israël, il y aura une élimination ciblée à Gaza», a-t-il prévenu dimanche matin.

JForum ‒ Infos Israel-news

2 Commentaires

  1. « A chaque roquette sur Israël, un bâtiment de Gaza sera détruit ».
    Voilà qu’une idée qu’elle est bonne. :o)
    Je dirai : « La 1° roquette : 1 bâtiment, la 2° : 2 bâtiments, la 3° : 3 bâtiments, etc… »
    Et chaque 10 roquettes, alors 10 bâtiments + 1 gratuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.