Ce sont les Pachtun ou Les Pathans Des Afghans issus d’Israël Les Pathans sont des clans montagnards formant une tribu afghane à cheval sur trois pays, l’Afghanistan du Sud et de l’Est, le Pakistan du nord et le Kashmir occidental indien. L…a population totale est estimée à quinze millions d’habitants Leur langue est le « pachtoune ». L’activité principale est l’agriculture et l’élevage. Protégés par des montagnes difficilement accessibles, les Pathans ont gardé des coutumes ancestrales particulières. Ils descendent en effet d’une tribu perdu d’Israël. Les musulmans les ont obligé à se convertir à l’islam il y a longtemps mais ils continuent depuis des millénaires à pratiquer la Torah, du moins certaines lois. Ils portent la barbe et laissent pousser des papillottes. Ils circoncisent leurs fils à 8 jours (et non à 12 ans comme les autres tribus musulmanes). Les femmes observent des règles particulières de pureté calquées sur celles de la Torah, avec immersions dans la rivière. Les hommes portent des amulettes cubiques portant une inscription secrète qui commence par « écoute ô Israël..! ». Ils portent un petit « caftan » dont les 4 coins sont garnis chacun d’une tresse, et lors de la prière ils se couvrent le haut du corps et la tête d’un grand châle de 2 à 3 m2, appelé « Joy namaz », avant de se prosterner par terre. Ils observent le shabat, jour de repos pour eux car ils ne travaillent pas ni ne cuisinent. La veille, les femmes ménopausées allument une chandelle. Les Pathan ne mangent ni le cheval ni le chameau, ce qui les distinguent des autres tribus musulmanes. Ils ne mangent que certains oiseaux dits purs et évitent de mélanger le lait et la viande. Leur système légal coutumier, appelé « Pashtounwali », est inspiré de la Torah qui est respectée et appelée « Tawrat al Sharif », al sharif étant Moïse, dont la seule mention du nom provoque la levée respectueuse des Pathans. Lors d’un mariage ils dressent un dais et enfilent des bagues d’alliance. Ils se marient au sein de la tribu. Ils appliquent la coutume du lévirat. Certains clans jeûnent à Kipour et pratiquent la coutume du bouc émissaire qui expie les péchés de l’ensemble du clan. L’hexagramme est largement répandu comme symbole qu’on trouve sur les portes des écoles et des mosquées. Le candélabre à 8 branches est connu des Pathans ainsi que la « mézouza » à l’entrée des maisons. Mais depuis la création de l’état d’Israël en 1948, les Pathans qui sont musulmans sunnites et qui se considèrent aussi Bné Israel, ont tendance à prendre leur distance par rapport au judaïsme actuel.

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires