Paris : une vente scandaleuse d’objets nazis

0
161

Les passeports du maréchal Göring et d’autres objets nazis mis en vente à Paris.

Une quinzaine de documents du IIIe Reich saisis comme butin à la fin de la guerre par des soldats français sont mis en vente à la fin du mois.Les papiers d’identité du maréchal Göring, un napperon à croix gammée, une serviette avec le monogramme d’Adolf Hitler… Le 26 avril prochain doit se dérouler à Paris une vente aux enchères dans laquelle figure différents objets tout droit venus du IIIe Reich hitlérien.

Ce butin a été ramené par un soldat français de la 2e DB, menée par le général Leclerc. Le 4 mai 1945, alors qu’Hitler est déjà mort, les troupes alliées arrivent à Berchtesgaden dans les Alpes bavaroises.

Les Français reçoivent pour mission de prendre la résidence privée d’Hitler, le Berghof. Un certain enjeu pèse sur eux puisqu’une rumeur donne le Führer encore vivant.

De l’opération, les soldats vont rapporter des pièces, dont certaines sont donc proposées à la fin du mois dans une salle de vente parisienne

«Légalement, on peut tout vendre»

«On ne peut pas exposer au public des croix gammées ou en publier des images mais, légalement, on peut tout vendre», affirme au Parisien Yves Salmon, expert de la vente.

Cette dernière, intitulée «Prises de guerre, de la 2e DB en mai 1945 au Berghof d’Hitler» compte 290 pièces. Une quinzaine ont un rapport direct avec le régime nazi.

De quoi se poser des questions sur le profil des futurs acheteurs.

La maison Vermot de Pas, qui organise la vente, a annoncé qu’une partie des bénéfices serait reversée à l’Union des déportés d’Auschwitz.

Il n’empêche, l’association du Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme juge que ce projet de vente «est obscène» et demande aux ministres de l’Intérieur et de la Culture ainsi qu’au préfet de police de Paris de tout mettre en œuvre pour «interdire cette vente et faire saisir les objets».

le Figaro.fr Article original

Communiqué du BNVCA

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme exprime l’irritation, l’émotion et les protestations de nombreux correspondants scandalisés par la décision d’exposer et vendre aux enchères des objets faisant l’apologie de la période nazie le samedi 26 avril 2014 14h30 Salle VV – 3 rue Rossini Paris 9.

Sous le titre de “Prises de guerre de la Deuxième D.B. au Berghof d’Hitler, des Livres Anciens Modernes et autres objets sont proposés à la clientèle.

Nous considérons que tous ces objets n’ont rien à voir avec l’art, ni la culture.

Nous considérons que ce projet est obscène . Tout ce qui se rapporte à cette période, et rappelle l’oeuvre criminelle des nazis et de leur chef Hitler, est de nature à offenser le victimes en général et celles de la Shoah en particulier.*

Les organisateurs de cette vente font preuve d’un cynisme morbide , en faisant commerce de ces objets, et en tentant de se justifier, en affichant qu’une partie des bénéfices de la vente de ces objets sera reversée à l’UDA .(association des déportés d’Auschwitz, représentée par Mr Raphaël Esrail).

Le BNVCA qui s’interroge sur la provenance de ces objets,dont le passeport du criminel de guerre, criminel contre l’humanité, Goering, estime qu’ils auraient du être remis aux autorités militaires ..

Le BNVCA qui constate une recrudescence des actes antisémites, ne peut tolérer que l’apologie de la période nazie soit ainsi propagée, de nature à inciter à la haine .

Nous demandons au Ministre de l’Intérieur, au Ministre de la Culture, et au préfet de Police de Paris d’user de tout l’arsenal juridique et réglementaire pour interdire cette vente et faire saisir les objets.

BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ ANTISEMITISME
8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy 06 63 88 30 29

le Président

Sammy Ghozlan

1 COMMENT

  1. c’est vrai que c’est odieu sauf que la vrai place pour ces objets du passé est au musée de la guerre
    et dans le futur les gens seront moins sensible a la vue de ces objets + la meilleur chose a faire
    est que sous aucun prétexte ces objets tombe dans les mains fanatiques…….
    si aucun musée ne veut de ces choses alors il faut tout brulé

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.