A 57 ans, Irina Gueorguieva Bokova est devenue mardi la première femme à accéder au poste de directeur générale de l’Unesco, l’Organisation des Nations unies pour l’Education, la Science et la Culture. Contre les premiers pronostics, cette diplomate bulgare a été élue lors du cinquième et dernier tour au terme d’intenses tractations et luttes d’influence qui pourraient laisser des traces.BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L ANTISEMITISME

Parrainé par le Centre Simon Wiesenthal,Verbe et Lumière,La LICRA,l’Union des CCJ IdF

8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy tel 0663883029

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisemitisme se rejouit à la fois de l’election de Mme Irina BOKOVA à la tête de l’UNESCO, et tout particulièrement de l’echec infligé à Tarik HOUSNI.

Le BNVCA salue le choix rassurant des electeurs qui repond aux attentes des defenseurs de la liberté, des droits de l’homme et de la Culture, qui craignaient que la plus grande organisation pour l’education, les sciences,et la culture, puisse etre dirigee par un personnage controversé dont les positions, et les déclarations exprimaient son antisemitisme et sa haine d’Israel.

Nous felicitons la nouvelle directrice de l’UNESCO, lui souhaitons réussite et succès. Nous attendons d’elle qu’elle redonne à l’UNESCO sa vocation initiale universelle ,ni selective, ni partisane, afin de toujours chercher à promouvoir la paix par la culture et la tolerance

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.