Les réseaux parlent du lieu de l’explosion comme étant un bâtiment proche de l’hôpital du Sinaï situé dans la capitale du nord de Téhéran. Des sources officielles des médias iraniens rapportent que la source de l’explosion est probablement un incendie provoqué par une explosion d’un “ballon à gaz” dans le bâtiment.

Les habitants de la région rapportent que les pompiers ont acquis un contrôle presque total des flammes, mais un incendie brûle toujours dans le sous-sol. Les informations publiées montrent des moments de panique dus à l’intensité de l’explosion dans la ville – une explosion qui a fait au moins 19 morts.  

 

Il s’agit de la deuxième explosion survenue dans la région de Téhéran en moins d’une semaine. Hier, l’imagerie satellite Worldview exploitée par Maxar a révélé la destruction d’un bâtiment du complexe militaire de Parchinen Iran, où une mystérieuse explosion a été rapportée dans la nuit de jeudi à vendredi. La photographie montre que, contrairement à ce que prétend l’Iran, l’explosion s’est produite à l’intérieur de la base militaire, spécialisée dans les dispositifs de déclenchement d’explosions atomiques, adaptables à de futurs missiles capables de véhiculer ce genre d’ogives.

L'explosion dans une installation près de Téhéran
L’explosion dans une installation près de Téhéran | Crédit photo: maxar

L’installation touchée est bien connue des agences de renseignement occidentales et devrait y avoir été mise à niveau pour développe des moteurs de missiles balistiques avancés pouvant atteindre 3218, 700 km (2 000 milles). Il y a six ans également, une mystérieuse explosion qui a secoué l’installation militaire a été signalée. Pendant des années, l’Iran a refusé d’ouvrir les portes du centre à l’organisme de surveillance atomique de l’ONU, l’AIEA.

mako.co.il

Adaptation de l’hébreu : Marc Brzustowski

Au moins 19 morts dans une explosion dans un “centre médical” à Téhéran

Le chef du Centre d’urgence de Téhéran a déclaré aux médias iraniens que trois personnes avaient été blessées par l’explosion. Cependant, les rapports sur les médias sociaux ont déjà fait état d’au moins 17 morts.

Explosion près de Téhéran, 26 juin 2020 (crédit photo: SCREENSHOT FARS NEWS AGENCY)
Explosion près de Téhéran, 26 juin 2020 (crédit photo: SCREENSHOT FARS NEWS AGENCY)

Une forte explosion a été entendue mardi soir dans le nord de Téhéran, provoquant d’épais nuages ​​de fumée dans le ciel, a rapporté mardi l’agence de presse iranienne ISNA .

Selon les médias d’État, l’explosion en question s’est produite dans les sous-sols de la clinique médicale Sina Athar de Téhéran et les patients sont actuellement encore à l’intérieur du bâtiment.

Le chef du centre d’urgence de Téhéran, Peyman Saberian, a déclaré à l’ agence de presse Fars  que trois personnes avaient été blessées par l’incendie.

Cependant, plusieurs rapports sur les réseaux sociaux ont déjà fait état d’au moins 17 morts lors de l’explosion, et des dizaines d’autres blessés.

L’explosion a été causée par “une fuite de gaz”, a déclaré à la télévision d’Etat Hamid Reza Goudarzi, le gouverneur adjoint de Téhéran. 

Jalal Maleki, porte-parole du service de lutte contre les incendies de Téhéran, a déclaré à l’agence de presse Tasnim qu’un incendie s’était déclaré dans une clinique médicale du nord de Téhéran et que des pompiers avaient été envoyés sur les lieux.

La semaine dernière, une explosion a eu lieu près d’un site militaire sensible près de Téhéran, et un porte-parole du ministère de la Défense a déclaré à la télévision d’État que la fuite d’une citerne dans une installation de stockage de gaz avait été provoquée. En réalité, d’après les prises de vue des satellites, il s’agissait de tunnels secrets et de lieux de production de missiles de précision, donc très vraisemblablement, d’un sabotage organisé par un service secret…
Adaptation : Marc Brzustowski

4 Commentaires

  1. lesmoullahs pouroont se recycler comme dentistes ailleurs qu en Iran

    ne dit on pas “menteur comme un arracheur de dents ”
    pardon demandé a mes amis et parents dentistes 😆

    aprés des menteries qui durent depuis bien des années, ces fumiers sans vergogne continuent a mentir a leur peuple, soussetus par leurs passes d’ harengs et de morues

    recrutés parmi la pire des racailles iraniennes, sortis des prisons ou ils purgeaient leurs condamnations
    hyper devoués a leur libérateurs barbus

    ce fumier d’ Obama avait fait avorter la libération du pays

    normal, entre musulmans….
    y a qu a se souvenir de son obsequieuse courbette devant le bédouin Saoud

  2. tout le monde connaît bien les fameuses “fuites de gaz” iraniennes.Celle là est particulièrement “bien située” Elle montre si il en etait encore besoin le cynisme et le manque de consideration des cercles dirigeants pour leur population joseph

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.