Xavier Bertrand : «J’ai répondu non au ralliement à Macron»

Xavier Bertrand est le président LR des Hauts-de-France.

INTERVIEW – Approché par les équipes d’Emmanuel Macron et cité pour Matignon, le président LR des Hauts-de-France a décliné.

»Retrouvez l’intégralité de l’interview de Xavier Bertrand sur Le Figaro Premium ou dans votre édition du 12 mai 2017.

Le FIGARO. – Écartez-vous l’éventualité d’une coalition avec Emmanuel Macron?

Xavier BERTRAND. – M. Macron a dit qu’il était «et de gauche et de droite». Il est aussi possible que les Français envoient à l’Assemblée une majorité «et En marche! et LR-UDI», car ils hésitent à confier les pleins pouvoirs au président. Ils ne veulent pas non plus qu’une droite revancharde lui mette des bâtons dans les roues matin, midi et soir. Les Français sont à la recherche d’un équilibre. Ils rêvent d’un vrai gouvernement d’union nationale, d’intérêt général, pas de ralliements à l’ancienne comme en 1988 ou en 2007.

Votre nom est revenu comme possible premier ministre du président.

Je n’ai jamais eu de dialogue, d’entretien, de contact direct avec Emmanuel Macron. Le vendredi de l’entre-deux-tours, j’ai été contacté par son équipe à propos de mes déclarations: à savoir que j’avais l’intention de voter Macron mais que je restais un homme de droite. Elle voulait savoir si c’étaient bien mes convictions et si j’étais prêt à le rallier. J’ai répondu oui à la première question et non à la seconde. Car je reste un homme de droite et j’ai d’importantes différences de fond.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.