Hasakah: une voiture piégée tue plus de 15 personnes

ERBIL – Plus de 15 personnes, dont trois soldats turcs, ont été tuées à la suite de l’explosion d’une voiture piégée dans la province syrienne de Hasakah, a révélé jeudi un observateur de guerre.

L’incident a eu lieu à Ras al-Ain (Sare Kaniye), qui est sous le contrôle des forces turques et des milices syriennes soutenues par Ankara, où au moins 16 personnes ont été tuées, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

Un officier turc et deux soldats, ainsi que deux civils, figuraient parmi les victimes, a ajouté le SOHR.

« Au total : trois soldats turcs, dont un officier, au moins deux civils et 11 membres de la police civile et de la faction Sultan Murad », a déclaré le groupe de surveillance basé en Grande-Bretagne.

« Tous ont été tués dans l’explosion d’une voiture piégée à un poste de contrôle conjoint entre la police civile et la faction du sultan Murad à l’entrée de Ras al-Ain. »

En outre, le nombre de morts est susceptible d’augmenter car 12 autres personnes ont également été blessées dans l’attentat à la voiture piégée, dont certaines seraient dans des conditions de santé critiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.