Terrorisme: une vidéo de propagande explique aux musulmans « comment tuer des Français ». Elle devient virale

La vidéo est insoutenable. Un homme vêtu de blanc est attaché en croix dans une ruine, pendant qu’un djihadiste explique, en français, comment égorger et éventrer avec un couteau de cuisine. Et il le montre… pour de vrai.

Vous n’avez pas à visionner cette barbarie. Mais il est important que vous sachiez ce qui se prépare. Et que vous restiez au courant des intentions et des manœuvres ennemies.

Cette vidéo de propagande est diffusée par l’État islamique, elle circule en ce moment dans les canaux islamiques. Elle appelle au meurtre contre les Français.

La mise en scène est très étudiée. Le décor : une ruine, comme après un bombardement. Le djihadiste est en treillis militaire. Il parle en soldat entraîné. C’est la guerre.

Il explique d’abord avec une froideur qui glace le sang, comment choisir son couteau : un simple couteau de cuisine suffit.

Il montre méticuleusement les gestes meurtriers sur la victime, avec la main, sans arme. Les points du corps où frapper au couteau. Sectionner les artères dans les bras, aux cuisses. Viser le ventre plutôt que le cœur.
Comment égorger pour que la victime se vide de son sang…

Il prêche. Il incarne l’expertise, il se pose en mentor.

Il suggère aux musulmans présents sur le sol français : « vous êtes en guerre, vous avez été attaqués, vous avez le DEVOIR de riposter et d’égorger des Français ». Il légitime le terrorisme islamique.

Puis il tranche le tissu de la manche et tend le couteau à un autre djihadiste.

Ce second est habillé différemment. Il porte une capuche et un jogging. On dirait une de ces racailles qui rôdent près de chez vous.
Il leur permet de s’identifier.

Ce djihadiste-racaille suit les indications à la lettre, avec le couteau. Facile, la victime est attachée. Les gros plans s’enchaînent, horribles. Son T-shirt blanc maculé de sang, la victime s’effondre, pendue par ses poignets, égorgée et éventrée.

La vidéo se poursuit. Le djihadiste montre comment poignarder dans la rue, sans bruit… Comment détourner l’attention pour massacrer des Français. Elle se termine sur un dernier prêche.

Quand des musulmans qui haïssent la France s’abreuvent de ce genre de vidéos, tuer un Français dans la rue devient aussi normal que d’égorger un mouton dans sa salle de bain.

Rappelez-vous : cette vidéo est un manuel sur « comment tuer des Français ».

Et encore… J’ai dû visionner d’autres vidéos, bien plus horribles. Des tortures islamiques inimaginables…

Mais je ne vous en parlerai même pas, par décence.
J’ai pris sur moi de les regarder, car il est important de comprendre à quel point ce sont des barbares.
Ils n’ont AUCUNE limite.
Et ces vidéos circulent librement sur les réseaux islamiques.

Les services de renseignement sont en alerte, le danger n’a jamais été aussi important. Depuis 2017, la menace a évolué. Elle n’est plus majoritairement liée à des combattants repérables, de djihadistes venus de Syrie. Elle vient de musulmans « radicaux » comme on en trouve partout en France et qui ne sont pas forcément fichés S.

Même le gouvernement Macron est obligé de le reconnaître désormais.
Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, annonçait publiquement vendredi 13 novembre : « Le risque est très élevé avec notamment une menace endogène, des gens qui sont parmi nous. Les menaces se multiplient. »

Le passage à l’acte est influencé par des ennemis de la France, présents sur notre territoire. Il faut s’en débarrasser le plus vite possible.

La façon la plus rapide et la plus facile de les empêcher, c’est de les expulser. Tous les soutiens au terrorisme islamique sont des ennemis de la France et des Français. Et les Français n’ont pas à supporter des ennemis sur leur propre sol.

89 % des Français, de tous bords politiques, veulent l’expulsion des fichés S, selon une étude Ifop qui vient de sortir.

Le soutien est massif. Et rappelez-vous que parmi ces ennemis, certains ne sont même pas fichés S…

Il est grand temps de passer à l’action.
Ces ennemis n’ont rien à faire dans notre pays.

Demandez aux députés l’expulsion de nos ennemis !

DAMOCLES

Site mobilisé contre le retour des Djihadistes en France

3 Commentaires

  1. ce qu oubli ces sous merdes en tuant des francais leurs familles seront touchees par des actes de vengeances et pour les prochaines elections l extreme droite passe au pouvoirs et toutes les racailles et leurs amis raseront les murs…

  2. Au lendemain de Pearl harbor, lorsque les japonais ont déclaré en traitre la guerre aux USA, les japonais installés aux USA, qu’ils soient passifs ou actifs ont été immédiatement arrêtés et placés dans des camps gardés par l’armée afin qu’ils ne nuisent aux civils. Les politiques lorsqu’ils aiment dirent et chanter que la France est en guerre, pensez-vous qu’ils savent ce qu’ils disent? Je ne le crois pas car ils ignorent ce qu’est véritablement la guerre. La seule façon d’éviter que des français ne soient égorgés ou assassinés comme cela est trop souvent arrivé, c’est d’expulser tout ceux qui entrent illégalement dans le pays et d’ouvrir des camps pour ceux déjà fichés ou qui sont soupçonnés d’être radicalisés. Mais pour oser agir de telle sorte les politiciens doivent avoir les couil… pour le faire. Ce que je doute bien évidemment.

  3. Macron s’ est il vraiment réveillé et prend t’il conscience réellement de la situation ; IL FAUT FERMER LES FRONTIERES DE L’ EUROPE ; voilà la solution mais ce n’ est qu’un rêve car nos pays et nos peuples ont été vendus ; depuis longtemps certains se remplissent les poches et distribuent l’ argent de cette europe ; à la Turquie ; à l’ Iran ; et au faux peuple ;terroriste et à ces dirigeants que l’ on ne jugera jamais au TPI ;et qui se font des fortunes sur le compte de nos citoyens européens ;Macron est dans l’ impasse vu la situation et la résonnance de la voix du peuple ; mais il trouve toujours une solution comme pour les prochaines élections ???

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.