Une photo saisissante de la Terre depuis le vaisseau spatial israélien

0
520

En vue d’entrer dans l’attraction gravitationnelle de la Lune, Beresheet, le premier vaisseau spatial israélien a achevé sa dernière manœuvre lundi matin.

 Lancé depuis la Floride en février, l’engin israélien sans équipage qui gravitait autour de la terre ces dernières semaines, devrait atterrir sur la lune le 11 avril….

Dimanche aux environs de midi (heure d’Israël), la sonde Beresheet est passée près de la Terre pour la dernière fois. L’équipe technique a réussi à prendre une rare photo de celle-ci à une distance d’environ 16 000 kilomètres.

Sur la photo, la péninsule arabique et l’Afrique du sud-est sont visibles mais Israël est en grande partie obscurcie par les nuages ​​de pluies.

Aujourd’hui à 9 heures, Beresheet a mené à bien une manœuvre visant à synchroniser avec précision sa rencontre avec la Lune.

Les ingénieurs de SpaceIL et IAI ont fait tourner les moteurs de Beresheet pendant 72 secondes pour que jeudi, le vaisseau spatial puisse atteindre l’orbite de la lune et se diriger  vers son atterrissage prévu le 11 avril prochain.

Beresheet, qui tire son nom de l’hébreu (Livre de la Genèse), est le plus petit engin de ce genre en poids et dimension. Il ne mesure qu’un mètre de hauteur et deux mètres de largeur et ne pèse que 600 kg. .

L’initiative a été financée par des fonds privés et n’a coûté que 100 millions de dollars, le projet lunaire, de loin, le moins coûteux de l’histoire.

Tel-Avivre –

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.