Le Beur et l’argent du Beur. 
Une journaliste française anti-israélienne refoulée de l’aéroport Ben Gourion
Une journaliste française anti-israélienne refoulée de l’aéroport Ben Gourion

Leïla Shahshahani, une journaliste grenobloise foncièrement anti-israélienne, mandatée par sa rédaction pour effectuer un reportage à charge contre Israël en Judée Samarie, a été arrêtée vendredi par la police israélienne, et se trouvait toujours samedi en détention à l’aéroport de Tel-Aviv.

La journaliste avait informé toutes les autorités de son voyage, et avait reçu une lettre d’accueil du consulat de France à Jérusalem pour ce déplacement, centré sur les sentiers de randonnée et le développement touristique de la « Palestine ».

A sa descente d’avion, Leïla Shahshahani a été retenue par la police israélienne, interrogée et fouillée, avant qu’une interdiction d’entrée sur le territoire israélien ne lui soit signifiée.

Rappelons que cette propagandiste extrémiste tient un blog violemment anti-israélien, et que sa haine de l’Etat juif a été jusqu’à dénoncer la présence de M. Netanyahu lors de la manifestation contre les attentats de janvier 2015. Nous reproduisons ci-dessous sa réaction d’alors:

« Le grand bal des hypocrites sera demain réuni au grand complet à Paris et dans toutes les villes de France qui manifestent. Si l’Union nationale décrétée par Hollande, Valls et consorts, était déjà largement nauséeuse, que dire de la venue demain dans le cortège parisien de Benjamin Netanyahou, premier ministre israélien et Avigdor Lieberman, ministre israélien des Affaires étrangères, grands fossoyeurs des Palestiniens dont les milliers et milliers de morts ne soulèvent pas tant d’ardeur. « Je suis Charlie » est devenu le mot d’ordre national, il est partout, gare à quiconque oserait s’en défendre. La suspicion s’abat sur tous ceux qui ne se sentent pas l’âme d’un Charlie et qui expriment leur refus d’aller parader dans la grande mascarade de demain. Le consensus semblait presque parfait

Et si l’on se demandait pourquoi la France en est là aujourd’hui plutôt que de se fourvoyer dans cette hystérie collective émotionnelle ? Si l’on parlait de nos croisades guerrières au nom du « bien » contre le « mal » ? De la stigmatisation constante des musulmans en France ? De la responsabilité des grands médias qui recrachent les versions officielles sans les questionner et entretiennent les contre-vérités ? Des politiques de nos pays qui poussent de plus en plus de gens vers la misère ?

Pour ceux qui se sentiraient un peu seuls en ces temps de dictature de la bonne pensée, voilà en vrac quelques lectures prises sur le vif, et sans doute plein d’autres encore que je n’ai pas eu le temps de découvrir. »

20 mars 2016

coolamnews.com

6 Commentaires

  1. C’est bien de la part d’Israël d’apprendre à vivre,
    de donner de l’éducation aux islamo-gauchistes !!!

    L’incitation à la haine et à l’antisémitisme ne sont pas tolérable…
    Et…PAF, dan sa tête !!!

  2. Je viens de lire quelques propos de N. Shahshahani. Le fruit n’est pas tombé bien loin de l’arbre. On n’est plus là dans la liberté d’expression mais dans l’incitation à la haine des juifs.

      • L’invasion, que dis-je, la colonisation Arabo-Musulmane en FRANCE est partout !

        Ce serait sympa qu’ISRAEL demande une rançon à BDS et au journal La MONTAGNE pour relâcher la pseudo-journaliste, non ? Ça couvrirait un peu les frais des attentats palos !

        • Toutes les mesures suggérées qui tendent à assimiler Israël au niveau de caniveau de ses ennemis terroristes, comme « prise d’otage », « rançon » ou autres procédés, participent de l’abaissement de ce grand-petit Etat qu’est Israël, lumière des Nations. Vouloir en faire un cloaque à la hauteur de ces nains historiques, c’est réfléchir selon leurs critères, pas les nôtres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.