Objet volant non-identifié.

De plus en plus d’Américains signalent la présence d’objets volants non identifiés. En 2020, plus de 7 200 ovnis ont été observés aux États-Unis. Un chiffre en augmentation par rapport aux années précédentes.

Cela a de quoi faire rêver les amateurs de science-fiction. 7 200 ovnis ont été observés aux États-Unis en 2020, selon les données du National UFO Reporting Center, une organisation américaine qui répertorie les phénomènes célestes non expliqués. Ce chiffre est en augmentation de plus de 1 000 occurrences par rapport aux années précédentes, selon le New York Times.

Lumières, scintillements, traces lumineuses… Rien qu’à New York, le nombre d’objets volants non identifiés a doublé. Mais d’après les spécialistes, “cette tendance n’est pas forcément liée à une invasion extraterrestre”, reprend le quotidien américain. “Il faut penser à un autre envahisseur : le coronavirus.”

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, les Américains ont “plus de temps pour regarder les astres”. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard, souligne le journal, si presque un quart des observations d’ovnis a eu lieu en mars et avril 2020, “à un moment où les mesures de confinement étaient les plus strictes” dans le pays. À cette occasion, les citadins partis s’isoler à la campagne ont notamment pu profiter des nuits étoilées, moins marquées par la pollution lumineuse.

Une cellule d’étude des ovnis au Pentagone

Mais pour le journal, le public est aussi “plus réceptif” à l’idée que les ovnis existent, depuis la création en août 2020 d’une unité d’étude des objets volants non identifiés au sein du Pentagone. Cette dernière a été confiée à l’US Navy, qui travaillait déjà sur le sujet depuis plusieurs années. Objectif : “mieux comprendre et mieux connaître la nature et l’origine” des phénomènes aériens non identifiés.

Le New York Times rappelle qu’en avril de la même année, le Pentagone a déclassifié trois vidéos d’un ovni, filmées au large de la côte californienne par la marine américaine. Ces images avaient d’abord fuité sur internet, ravivant l’intérêt du grand public. Un rapport sur les ovnis doit par ailleurs voir le jour, sous l’impulsion de l’ancien président Donald Trump. Cette note sera ensuite rendue publique par les autorités américaines.

Dans les pages du quotidien new-yorkais, plusieurs passionnés se réjouissent de ce regain d’intérêt. Ils y voient le signe que leurs observations seront désormais prises au sérieux. Car un ovni n’a pas forcément de liens avec la vie extraterrestre, précisent les personnes interrogées par le New York Times. “C’est juste un phénomène céleste qui n’a pas encore été identifié”.

JForum ‒ Courrier international

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.