Une enseignante non vaccinée suspendue de son travail à Tel Aviv

Jurisprudence: le tribunal israélien a justifié la suspension du travail d’une enseignante non vaccinée

Le tribunal du travail du district de Tel Aviv a rendu une décision précédente importante justifiant la suspension d’une employée scolaire qui ne souhaitait pas être vacciné contre le coronavirus. Cela a été rapporté par la chaîne « KAN Khadashot ».

Une assistante scolaire des villages de Kohav-Yair et Tsur-Yigal à Sharon a refusé de se faire vacciner contre le COVID-19, pour lequel le conseil local lui a interdit d’entrer dans l’école. La femme a intenté une action en justice.

Trois juges ont statué que la santé de toutes les personnes qui viennent à l’école – étudiants, parents et travailleurs scolaires – l’emporte sur le droit personnel de l’assistante qui refuse de se faire vacciner contre le coronavirus.

Le tribunal a décidé que la plaignante recevrait un salaire pour les jours où elle ne pouvait pas travailler jusqu’à présent, et la question du paiement supplémentaire des salaires serait tranchée séparément.

Le village de Kohav Yaïr.
Le village de Kohav Yaïr.

Dans le même temps, les juges ont critiqué les députés pour l’imprécision des lois sur l’admission des travailleurs non vaccinés dans les écoles, et ont appelé la Knesset à clarifier.

Nous ajoutons que pendant les périodes d’épidémie de maladies infectieuses infantiles, de telles mesures sont utilisées par les enseignants en ce qui concerne les enfants non vaccinés dans les établissements préscolaires – les parents sont avertis que leurs enfants ne seront pas autorisés à entrer à la maternelle sans certificat de vaccination.

JForum ‒ Infos Israel-news

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.